Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/12/2012

Haribo : Une forme de management spéciale des entreprises

haribo1.jpg

 

Une forme de management spéciale des entreprises 

Ou comment mettre la pression sur l’ensemble des salariés d’une entreprise.

 

A Uzès, chez HARIBO, alors que l’usine est fermée et la production arrêtée durant les vacances de Noël, les représentants au Comité d’Entreprise étaient convoqués par la direction pour se prononcer sur le licenciement de Jean-Christophe JOLBERT, 43 ans, employé à l’usine d’Uzès depuis 2005 et élu CGT depuis le printemps au Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT). Ce dernier est mis à pied depuis le 6 décembre et n’a donc plus droit à son salaire. Les faits qui lui sont reprochés se seraient produits, selon la direction, il y a de 18 à 9 mois : vol et destruction de bonbons, vol de 2 kg de sucre dans un emballage d’une tonne, ralentissement de la production. La direction aurait eu connaissance des faits sur dénonciation d’employés il y a 2 mois. Il est bien entendu que les identités de ces employés ne sont pas dévoilées. La direction a décidé de la mise à pied conservatoire de Jean-Christophe comme si des faits reprochés remontants à il y a plusieurs mois présentaient des risques pour la bonne marche de l’entreprise.

 

Lire la suite

20:01 Publié dans MANIFESTATION, Social, SOLIDARITE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

01/12/2012

Alcatel-Lucent : non à la casse sociale imposée par les actionnaires !

Les syndicats CGT, CFDT et CGC d’Alcatel-Lucent appelaient à la grève ce jeudi contre un plan social - le 5e depuis la fusion - prévoyant 934 suppressions de postes en France et 5490 à travers le monde.

Une fois de plus, les salariés sont utilisés comme variable d’ajustement par les dirigeants et les actionnaires, responsables des difficultés du groupe, coupables de mauvaise gestion et d’erreurs stratégiques majeures: retard technologique, vente du patrimoine immobilier, recherche obsessionnelle de nouveaux profits, etc.

Lire la suite

09:39 Publié dans COMMUNIQUE, Economie, Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

04/09/2012

Manifestation de travailleurs et travailleuses "sans-papiers" à Paris

Depuis l'assaut de l'église Saint-Bernard par les CRS à Paris et l'expulsion de 300 "sans-papiers" qui, organisé-es en assemblée, manifestaient pour un assouplissement des lois s'appliquant aux immigrés, la CGT et plus d'une dizaine d'organisations syndicales, politiques, et associatives appellent à défiler chaque année pour l'égalité des droits...


Manifestation de travailleurs et travailleuses... par lepartidegauche

 

07:31 Publié dans Social, SOLIDARITE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

15/08/2012

Pierrefeu-du-Var, la présidence Hollande placée sous le signe de la sécurité

fh.jpg

L’Humanité le 15/08/2012

Le président se rend aujourd’hui à Pierrefeu-du-Var pour un hommage à deux gendarmes tuées en juin. Cent jours précisément après son élection, François Hollande envoie un signal que n’aurait pas renié son prédécesseur.

Lire la suite

08:22 Publié dans Economie, PRESSE, Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

19/07/2012

Pour le financement urgent du logement social par le Livret A !

Livret_A_.jpg

Le Parti de Gauche appelle le Gouvernement au respect de son engagement de doublement du plafond du Livret A.

Le Parti de Gauche s’insurge contre les déclarations récentes de Pierre Moscovici remettant en cause la mise en œuvre immédiate du doublement du plafond du Livret A, mesure qui figurait dans le programme du candidat François Hollande.

Le Livret A est un placement garanti directement par l’Etat, très utilisé par les classes populaires. La Caisse des Dépôts et des Consignations (CDC) collecte aujourd’hui 65% des sommes épargnées sur les Livret A, et consacre 89% de ces fonds au logement social. Ce mécanisme est la principale modalité de financement du logement social en France, il est émancipé de la pression des marchés financiers qui prêtent aux bailleurs sociaux selon leurs propres critères qui ne sont pas ceux de l’intérêt général.

Lire la suite

07:15 Publié dans Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

17/07/2012

PSA : l’industrie malade de la finance et du libre échange

PSA Peugeot Citroën a confirmé un plan social qui sonne comme une déclaration de guerre : 8 000 suppressions d'emplois. Un désastre industriel qui interpelle fortement la stratégie de "redressement productif" qui a été présentée par François Hollande à la conférence sociale du 9 juillet. Plus que de manque de compétitivité, l'industrie automobile française est avant tout malade de la finance et du libre-échange qui l'empêche de prendre le tournant vital de la planification écologique.

Une hécatombe préparée de longue date

On estime qu'un emploi industriel entraîne au moins trois autres emplois induits. Avec 8 000 suppressions d'emplois directs, le plan de PSA reviendrait donc à supprimer plus de 30 000 emplois dans le pays ! Les sites de Rennes et d'Aulnay-sous-Bois sont particulièrement visés. Le plan prévoit notamment la fermeture en 2014 de l'usine de Seine-Saint-Denis où travaillent 3 000 personnes. La CGT avait révélé ce projet il y a un an. Mais la confirmation n'arrive qu'après les élections. La direction les mène en bateau. Dans un premier temps, elle avait annoncé que 1 500 salariés d'Aulnay sera reclassés à Poissy, à l'autre bout de l'Ile-de-France. Puis, la direction a ensuite annoncé qu'ils y remplaceraient les intérimaires qui, eux, perdraient leur emploi. Avant de reconnaître que le plan prévoyait aussi 700 suppressions d'emplois à Poissy. Ce plan est inacceptable. Il constituerait un désastre industriel et social insupportable. Les salariés et les syndicats ont déjà commencé à mener la lutte. Nous les soutiendrons et les aiderons autant que nous le pourrons.

Lire la suite

22:52 Publié dans ARGUMENTAIRE, Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Impôts: non, la CSG n’est pas juste, quoi qu’en dise F Hollande

hollande-impots-csg.jpg

François Hollande avait promis de ne pas recevoir de journalistes déférents à l’Elysée, façon monarque : il trouvait cela ridicule et il avait bien raison. Il a donc choisi, ce samedi 14 juillet, de recevoir deux journalistes polis à l’hôtel de la Marine.

Le téléspectateur n’a pas été trop bousculé : même decorum qu’au « château » (des ors, des lustres, des parquets bien cirés) ; même ambiance de solennité ; même urbanité des interviewers (Chazal et Delahousse)... Autant dire que la rupture d’image n’a pas eu lieu.

Lire la suite

07:13 Publié dans Economie, Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

16/07/2012

Aulnay ou la capitulation annoncée du social-libéralisme

Injuste. Irresponsable. Insupportable. Le verdict est tombé le 12 Juillet après des mois d’avertissements de la part de la CGT et de mensonges de la part de la direction du groupe PSA : 8000 suppressions d’emplois auront bien lieu (10 % des effectifs français !) sur 5 usines, et le site d’Aulnay- sous- Bois, 3300 ouvriers, sera carrément sacrifié sur l’autel de la rentabilité financière.

C’est le plus grand plan de licenciement dans l’industrie depuis 30 ans ! Dans cette affaire, la crise a bon dos : même si l’on assiste à une baisse conjoncturelle des ventes de voitures en Europe, personne ne peut prétendre qu’une usine moderne située aux portes de Paris et à proximité des réseaux autoroutiers et ferroviaires desservant toute l’Europe ne soit plus viable économiquement.

Lire la suite

23:39 Publié dans Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

13/07/2012

Pour une loi d’urgence contre les plans de licenciements

PSA a annoncé ce matin sa volonté de fermer son site d’Aulnay. Dans le même temps, les salariés de "Sanofi" manifestent à Chilly-Mazarin où la direction doit annoncer au Comité d’entreprise dans la journée un vaste plan de licenciements alors même que le groupe fait des profits.

Lire la suite

02:16 Publié dans Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

10/07/2012

Conférence sociale : la méthode est saluée, peu d’espoir sur les réformes

conf.jpg

L’Humanité le 10/07/2012

Le président François Hollande a donné lundi matin le coup d'envoi de la grande conférence sociale. Un rendez-vous censé relancer le dialogue social, proposer un calendrier de réforme et trouver un consensus avec syndicats et patronat pour résoudre la crise.

C'est le moment "de mettre la France en mouvement, il n'y a pas de temps à perdre", a lancé le président en ouvrant la conférence au Palais d'Iéna, au siège du Conseil économique, social et environnemental (CESE) devant 300 personnes. Cette conférence, prévue sur deux jours, doit ouvrir une nouvelle ère en matière de dialogue social. Fini les sommets de deux heures de Sarkozy, place à un dialogue dans la durée. François Hollande a d’ailleurs renouvelé sa promesse de campagne de constitutionaliser le dialogue social : "Il n'y aura pas de loi dans le domaine de la vie économique et sociale qui pourra être votée par le Parlement sans qu'il y ait une phase de dialogue et de concertation."

Lire la suite

06:05 Publié dans PRESSE, Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

26/06/2012

Le changement pour les fins de mois ce n’est pas maintenant

Michel Sapin, ministre du travail, vient d’annoncer 2% d’augmentation du SMIC dont 0,6% au titre du rattrapage de 6 ans sans coup de pouce, soit 6,58 euros net par mois, 5 centimes par heure.

Cela tient plus de l’homéopathie tellement cette hausse relève de l’infinitésimal !

Pas sûr que les femmes et les hommes payés au SMIC se rendent compte de la différence sauf à éplucher avec soin leur feuille de paie. Cela ne changera guère le quotidien des salariés, et principalement des femmes, qui se demandent tous les mois comment faire face aux hausses croissantes de prix, et ce, au moment où une nouvelle hausse du prix du gaz entre 5% et 10% est annoncée. En regard, celle du SMIC devient ridicule.

Lire la suite

19:50 Publié dans Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

14/03/2012

Stop à la répression contre les syndicalistes à Sni !

Présentation2.jpg

Le groupe Société nationale immobilière (Sni, filiale de la Caisse des dépôts et consignations), détenteur de 300 000 logements dont 200 000 logements sociaux, actionnaire majoritaire d'Adoma (ex-Sonacotra), joue un rôle majeur dans le domaine du logement social. Sous la direction de Monsieur André Yché, l'homme qui conseille à Nicolas Sarkozy de vendre 10 % du parc social pour financer la réhabilitation des autres logements, Sni a été confrontée l'an dernier à une restructuration brutale, avec vente de logements et de foyers et coupes dans les effectifs. Martine Billard avait alors reçu l'intersyndicale et apporté son soutien aux salariés en lutte tant pour leurs propres droits que pour ceux des locataires.

Lire la suite

07:02 Publié dans COMMUNIQUE, Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

09/01/2012

Le Front de Gauche soutient les salariés de Pétroplus

didier_lefaux.jpg

Jean-Luc Mélenchon et une délégation du Front de Gauche se sont rendus vendredi 6 janvier à Petit-Couronne, dans la banlieue de Rouen, pour soutenir les salariés de la raffinerie Petroplus, menacée de dépôt de bilan. Présentation de leur lutte.

D'une logique financière portée par les majors du pétrole ...

En proche banlieue de Rouen (Petit-Couronne), des salariés "réquisitionnés" d'une entreprise de raffinage travaillent depuis le 2 janvier à la mise à l'arrêt "temporaire" du site.

Un peu d'histoire : en mars 2008, Shell revend cette raffinerie, créée en 1929, au groupe suisse Pétroplus, groupe financier qui ne semble pas avoir de stratégie industrielle : dès septembre 2008, fermeture du centre de recherches (82 salariés) ; peu d'investissements sur le site ; mise en cause de l'unité de fabrication d'huiles.

Puis, l'annonce en fin d'année que le groupe ne peut plus acheter le pétrole brut nécessaire à son activité, les banques (dont 3 banques françaises) lui refusant une ligne de crédit d'un milliard de dollars.

Lire la suite

14:27 Publié dans Social, SOLIDARITE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

29/11/2011

Arrêter la pente de l'austérité

chomage-2.jpg

Les nouveaux chiffres du chômage sont tombés ce lundi. Calamiteux, ils n’ont jamais été aussi élevés depuis 12 ans. Le même jour, autre record, la Bourse de Paris gagne plus de 5%. Cette concomitance n’est pas une première. Les licenciements boursiers faisaient hier bondir la valeur en bourse d’une entreprise. Faut-il maintenant que les pics du chômage renforcent l’attractivité d’un pays aux yeux de la finance ? En fait, le poids accordé à tel ou tel indicateur révèle les rapports de force sur lesquels repose le système économique. Le capitalisme financier n’a que faire de la lente destruction de la force de travail que représente le chômage de masse. Il surveille en revanche à la loupe les évaluations produites par les agences de notation. Et le chiffre qui compte aux yeux des dominants, devient peu à peu la norme centrale qui s’impose à la société toute entière.

Lire la suite

18:43 Publié dans COMMUNIQUE, Economie, Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Le prix du gaz devrait à nouveau flamber

L’humanité le 28 janvier 2011

La décision du Conseil d'État de suspendre l'application du gel des tarifs du gaz de GDF Suez, à la suite d'une saisine en référé par des concurrents du géant gazier français, risque d'avoir pour conséquence une augmentation de la facture de près de 10 millions de ménages.

Alors que le ministre de l'Energie, Eric Besson, avait assuré la semaine dernière qu'il n'y aurait pas d'augmentation des prix du gaz d'ici les élections présidentielles, le juge des référés du Conseil d'État vient de prendre une décision contraire en demandant la suspension de l'application de l'arrêté du 29 septembre 2011 qui gèle les tarifs réglementés de vente de gaz pour les particuliers. Dans sa décision publiée lundi, la plus haute juridiction administrative relève notamment un "doute sérieux sur la légalité" de la décision du gouvernement, à qui elle donne un délai d'un mois pour se prononcer à nouveau sur les tarifs règlementés.

Lire la suite

07:34 Publié dans Economie, Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |