Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/12/2008

Le PSE (Parti Socialiste Européen) s'asseoit sur le vote des Français


Alors que la crise démontre chaque jour l’échec de la construction libérale de l’Europe, la réunion des dirigeants du PSE (Parti socialiste européen) à Madrid le 1er et 2 décembre a confirmé le soutien obstiné de la social-démocratie européenne à ce modèle calamiteux.

Le Manifeste pour les élections européennes adopté par le PSE déclare en effet : « l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne rendrait l’Europe mieux à même de relever les défis communs de façon démocratique, transparente et efficace. »

Comment peut-on parler de démocratie lorsque l’on appelle à s’asseoir sur le vote des Français, des Néerlandais et des Irlandais qui ont rejeté le traité de Lisbonne ou sa version initiale, le projet de Constitution européenne ?

Comment peut-on parler d’efficacité en soutenant un traité qui interdit notamment toute mesure contre les paradis fiscaux et toute politique ambitieuse de relance de la part de l’Union ou des Etats-membres ?

Ce suivisme conduit les principaux chefs de gouvernements sociaux-démocrates d’Europe, l’espagnol Zapatero, le portugais Socrates et le britannique Brown à annoncer qu’ils soutiendront la reconduction à la tête de la Commission Européenne du conservateur Barroso, dont le dogmatisme néolibéral apparaît pourtant sans limite.

Plus que jamais, les oui de gauche et les oui de droite se présentent comme compatibles. Ce n’est donc pas en votant pour les listes du PSE que l’on changera le contenu actuel de la construction européenne.

En signant ce manifeste, Martine Aubry confirme l’alignement du PS français sur l’orientation démocrate de centre-gauche qui domine le PSE.

Tous les socialistes attachés à une réorientation sociale et démocratique de la construction européenne, intransigeants quant au respect de la souveraineté populaire, sont face à leurs responsabilités. Le Parti de Gauche les appelle à rester fidèles à leurs convictions en participant au front des forces de gauche qui se présentera lors des prochaines élections européennes au vote des Français.

20:38 Publié dans P.S.E. | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |