Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/03/2013

François réveille-toi, l’austérité est déjà là !

Le gouvernement vient d’annoncer 5 milliards de réductions de dépenses publiques par an en plus des 10 milliards déjà programmés.

"C’est un effort que nous pouvons parfaitement consentir", a expliqué François Hollande, pour qui l’austérité "Ce serait d’amputer le pouvoir d’achat, de réduire le service public, de supprimer des prestations et en réalité d’affaiblir la croissance."

Lire la suite

10:19 Publié dans COMMUNIQUE, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

20/02/2013

Nous devons montrer qu’il n’y a pas de fatalité à l’austérité

billard-martine-Martine%20Billard_3.jpgPour la coprésidente du PG, Martine Billard, les tiraillements dans la majorité témoignent d’une inquiétude quant au bilan que pourra présenter le gouvernement.

 

L’austérité suscite des tiraillements inédits dans la majorité, avec Delphine Batho (Écologie) qui juge que l’on est «au maximum de la réduction des dépenses», et Cécile Duflot (Logement) qui insiste sur le nécessaire investissement. Quelle conclusion en tirez-vous?

 

Martine Billard. Cela démontre que les conséquences directes de cette austérité – et je crois important d’employer ce mot et pas celui de rigueur – commencent à se faire sentir. Je ne suis pas étonnée que cela vienne de deux ministères, Logement et Écologie, où il est impossible de faire quoi que ce soit sans engagements financiers. Le mariage pour tous est important, mais n’a que peu d’impacts financiers sur le budget de la Justice. Des ministres, au PS comme à EELV, sont donc inquiets d’apparaître comme des ministres de la parole, avec de bons projets qu’ils seraient incapables de mettre en œuvre. Les annonces de Cécile Duflot sur la construction de logements ou l’isolation thermique ont besoin de moyens financiers, sinon quel bilan aura-t-elle à opposer? Je crois quelle sent les limites de lexercice àêtre dans un gouvernement qui sengage dans laustérité. De la même manière, pour Delphine Batho, sans moyens pour l’éolien ou le photovoltaïque, elle ne pourra présenter aucun projet concrétisé. 

Lire la suite

17:20 Publié dans Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

18/02/2013

La machine gouvernementale

La machine gouvernementale, relayée par les médias à son service, s’est mise en route. Tout est fait pour discréditer ceux qui résistent à la politique d’austérité. Maintenant qu’il est clair, comme nous l’avions annoncé, que l’objectif de réduire le déficit à 3 % du PIB est inatteignable, le gouvernement a besoin de faire taire toutes les voix qui à gauche s’opposent à sa politique suicidaire. D’autant que sa nouvelle annonce de coupe de 3 milliards dans le financement des collectivités publiques pour financer les 20 milliards de cadeaux aux entreprises passe mal, même au PS! Les médias se répandent sur les 5 milliards de pertes de PSA. Mais, sur ces soi-disant 5 milliards, 4,7 sont ce qu’on appelle des dépréciations d’actifs c’est-à-dire l’attribution d’une moindre valeur à ce que possède PSA. Ce n’est qu’une opération comptable dont la conséquence est minime, la preuve, l’action de PSA n’a pas bougé à la bourse. Mais l’opération sert à dénigrer la résistance des travailleurs de PSA Aulnay. Comment peuvent-ils refuser des sacrifices alors que leur entreprise va si mal?

Lire la suite

16:29 Publié dans Editoriaux, Le parti socialiste au pouvoir, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

11/02/2013

Martine Billard-Café citoyen-L'écosocialisme le 19 février à 19h

café-citoyen-19-février-Nimes.jpg

A diffuser si vous le voulez bien

ac 19 02 2013.jpg

19:15 Publié dans Assemblée Citoyenne, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

01/01/2013

Vœux de François Hollande : Réaction de Martine Billard

stories-billard_definanciariser.jpgEn ce soir de réveillon, le chef de l’Etat a cherché à se montrer résolument optimiste. Les vœux c’est le moment d’affirmer de bonnes résolutions.

 Nous attendions donc la loi d’amnistie pour les syndicalistes et les militants associatifs et politiques condamnés pour faits de militantisme. Nous pensions que le chef de l’Etat ne voulait pas d’une année de plus avec des expulsions de parents d’enfants français, de jeunes majeurs, de travailleurs sans papiers.
Nous espérions que François Hollande aurait enfin compris qu’il fallait abandonner Notre Dame des Landes. Et en l’écoutant, nous pouvions espérer qu’il allait affirmer sa solidarité avec les travailleurs en lutte pour empêcher les fermetures de leur entreprise.

 

Lire la suite

17:48 Publié dans Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

17/12/2012

De l’argent il y en a toujours pour les promoteurs immobiliers, jamais pour les salariés payés au SMIC

De l’argent il y en a toujours pour les promoteurs immobiliers, jamais pour les salariés payés au SMIC

Après les 10 centimes d’augmentation du RSA, après l’abandon de la promesse de légiférer contre les licenciements boursiers et la fermeture d’entreprises rentables, ce gouvernement vient d’enterrer la promesse du candidat Hollande sur l’indexation du SMIC sur la croissance. En janvier, le SMIC horaire augmentera de 3 centimes ! Même plus de quoi s’acheter un carambar par jour, tout juste une baguette de pain de plus par semaine.

Lire la suite

18:16 Publié dans Le parti socialiste au pouvoir, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

08/12/2012

Le jour où JM Ayrault a définitivement perdu la confiance des travailleurs ?

Le jour où JM Ayrault a définitivement perdu la confiance des travailleurs ?

Le premier gouvernement de l’ère Hollande devait marquer la rupture avec la désindustrialisation de la France organisée depuis des décennies. Plus rien ne serait comme avant avec le nouveau ministère « du redressement productif » et le ministre à sa tête, Arnaud Montebourg, pourfendeur des patrons voyous. L’illusion n’aura duré que peu de mois. Le candidat François Hollande avait promis que « quand une grande firme ne veut plus d’une unité de production, elle soit obligée de la céder à un repreneur afin qu’elle ne soit pas démantelée ». « Je ne veux pas me retrouver dans la situation d’être élu un jour sur une promesse et ensuite de ne pas revenir parce qu’elle n’aurait pas été tenue ». Aujourd’hui, les travailleurs se rendent compte qu’après Gandrange qui ne devait pas fermer sous Sarkozy, Florange va s’arrêter sous Hollande. Après avoir posé une stèle en 2009 à l’entrée de l’usine ArcelorMittal de Gandrange rappelant les promesses "non tenues" de Nicolas Sarkozy, la CFDT va devoir maintenant en ériger une à l’entrée de l’usine de Florange « Ici reposent les promesses de François Hollande faites le 24 février 2012».

Lire la suite

07:50 Publié dans Editoriaux, Industrie, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

26/11/2012

Avec Michel Sapin, le maintien de la sidérurgie en France c’est du passé

Alors que Arcelor Mittal fait tout pour liquider l’existence de la sidérurgie en France et plus largement en Europe au profit des usines qu’il est en train de construire en Inde, Michel Sapin ne trouve rien de mieux à dire que « la nationalisation dans la sidérurgie est du passé ». Cette position équivaut à un pur abandon. En effet face à un prédateur comme Arcelor Mittal, seule la puissance publique peut empêcher le démantèlement de cette industrie.

Lire la suite

11:37 Publié dans Industrie, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

17/11/2012

Hollande : Le tournant social-libéral assumé

La conférence de presse de mardi de François Hollande aura au moins eu un mérite : si certains croyaient que ce dernier était encore social-démocrate, ils savent maintenant que c’est terminé. En revendiquant la primauté de la politique de l’offre sur celle de la demande, la baisse des dépenses publiques sous prétexte que celles-ci n’ont pas permis de vivre mieux qu’il y a 5 ans et la lutte contre le coût du travail rendu responsable des difficultés des entreprises, François Hollande rompt avec des décennies de tradition socialiste au point de se faire féliciter par François Bayrou qui en appelle à un gouvernement d’union nationale. Le droit de vote des résidents étrangers et la lutte contre le réchauffement climatique font aussi partie des engagements abandonnés.

Lire la suite

10:42 Publié dans Le parti socialiste au pouvoir, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

13/11/2012

Conférence de presse de François Hollande

François Hollande s’obstine dans l’erreur et refuse tout affrontement avec le pouvoir de la finance

F. Hollande a réaffirmé son obstination à se couler dans le moule libéral européen dessiné par le TSCG. En mettant comme priorité la lutte pour la compétitivité, la question de la dette et le coût du travail, il montre qu’il n’a pas l’intention de changer son orientation erronée. Il annonce même qu’en cas de croissance moindre que celle espérée, il ne dérogera pas à la règle des 3% ! Cette obstination est la récession assurée.

Lire la suite

20:56 Publié dans COMMUNIQUE, Le parti socialiste au pouvoir, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

09/11/2012

Résistance contre la finance, résistance contre Notre-Dame-des-Landes

L’offensive organisée par le patronat, avec le manifeste des « pigeons » qui sont plutôt des vautours, puis l’appel des 98 grands patrons défendant leurs hauts revenus, puis le rapport Gallois reprenant les propositions du Medef, a atteint son but. François Hollande vient de décider 20 milliards de cadeaux supplémentaires aux entreprises, payés par le recul de la dépense publique pourtant au bénéfice de tous, et par plus de TVA sur les ménages. Il a ainsi choisi les profits pour quelques-uns contre l’intérêt général. « Ce monde de la finance jamais élu et qui gouverne » que dénonçait le candidat Hollande a eu raison du président Hollande. Et ces cadeaux se font sans aucune contrepartie si ce n’est des appels au civisme patronal. Ce serait risible si cela ne donnait envie d’hurler ! Finalement le changement n’aura duré que le temps d’un collectif budgétaire de juillet qui se sera contenté d’effacer les abus les plus criants des cadeaux aux plus riches. Mais sans attendre Noël, ces cadeaux reprennent de plus belle à l’automne. La droite, bien relayée par les médias, hurle que les entreprises et les possédants vont être matraqués fiscalement. Elle ne cherche qu’à cacher la réalité : le capital sera toujours moins taxé que le travail, contrairement aux promesses de campagne électorale ; les dividendes poursuivront leur croissance au détriment des investissements et des salaires, et les travailleurs continueront à être licenciés pour que les profits des actionnaires augmentent. Le Front de Gauche ne peut cautionner une telle politique qui n’introduit aucune rupture économique, sociale ou écologique avec les politiques précédentes. Il se doit d’être clair et cohérent. Dans ces conditions de politiques d’austérité et de soumission au modèle prôné par le patronat européen, un vote contre le budget est d’autant plus nécessaire.

Lire la suite

15:19 Publié dans MANIFESTATION, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

07/11/2012

Le Medef peut être content : le changement est à son profit

Décidemment le Medef parle beaucoup à l’oreille du gouvernement et, hélas, est nettement plus écouté que les syndicats. En effet les propositions de Jean-Marc Ayrault lui feront plaisir puisqu’il s’agit de la reprise d’un de ses scénarii.

Le gouvernement a choisi son camp en érigeant le coût du travail comme variable d’ajustement alors qu’il était possible de faire une réforme fiscale rétablissant plus de progressivité et de justice fiscale.

On ne s’étonnera donc pas des mesures proposées :

  • un nouveau cadeau indifférencié aux entreprises avec 20 milliards d’impôts en moins
  • 10 milliards de dépenses publiques en moins qui s’ajoutent aux restrictions déjà prévues
  • 10 milliards d’impôt en plus pour les ménages dont 7 milliards de TVA

Lire la suite

10:18 Publié dans COMMUNIQUE, Le parti socialiste au pouvoir, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

26/10/2012

Débat Fillon-Copé : concours à celui qui draguera le plus le FN

Dans leur bataille de chiffonniers entre exécuteurs testamentaires de Nicolas Sarkozy, François Fillon et Jean-François Copé ont réaffirmé leurs convictions libérales et conservatrices. C’est vrai tant sur l’économie et le droit du travail que sur leur conception réactionnaire du mariage limité aux couples hétérosexuels.

Mais les deux se sont surtout lancés dans une course au meilleur porte-parole des idées de l’extrême-droite.

Lire la suite

12:51 Publié dans COMMUNIQUE, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

18/10/2012

Gouvernement PS-EELV

Gouvernement PS-EELV = austérité + soumission à la Troïka européenne + renoncements + répression

Ce mardi aura été un raccourci fulgurant des politiques gouvernementales :
- au petit matin évacuation par la force d’opposants à l’aéroport Notre Dame des Landes alors que plus de 500 gendarmes et CRS empêchaient tout déplacement dans le secteur
- à la mi-journée annonce de la mise en liquidation de la raffinerie de Petroplus alors qu’un repreneur existe
- en début d’après-midi début du débat sur le budget d’austérité 2013.

La troïka européenne continue à se comporter de façon méprisante envers tous les peuples de l’Union. Lundi, Viviane Reding, vice-présidente de la Commission Européenne, non élue, n’a pas hésité à annoncer aux parlementaires français dans une réunion sur le budget français dans le cadre de la procédure du semestre européen : « la commission européenne doit donner son opinion sur les budgets avant les votes des parlements nationaux pour éviter de corriger après ». Voilà où la soumission aux politiques européennes nous amène ! Les députés du Front de Gauche ont à juste titre boycotté cette réunion.

Lire la suite

16:10 Publié dans Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

06/09/2012

Point presse de Martine Billard - 3 septembre 2012

Actualités : la rentrée politique - Parti Socialiste - les sodimédical - gaz de schiste - traité européen - Europe Écologie Les Verts - manifestation du 30 septembre


Point presse de Martine Billard - 3 septembre 2012 par lepartidegauche

 

08:36 Publié dans Martine Billard, Point Presse | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

02/08/2012

Ce ne sont pas les médias qui vont vous tenir informés

Nous avons eu le droit à Roland Garros qui permettait de parler tennis au lieu campagne législatives. En juillet, c'était le tour de France. Maintenant ce sont les jeux Olympiques. C'est parfait pour occuper les écrans et éviter de trop charger les journaux télévisés avec de l'actualité politique ! C'est vrai, pourquoi inquiéter les français avec la poursuite de la crise en Europe alors qu'ils ont déjà dû subir la météo pourrie de ce printemps et été 2012.

Lire la suite

07:34 Publié dans Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

26/07/2012

Martine Billard au Vigan

m2.JPG

Répondant à L'invitation de Philippe Labrosse, Co-secrétaire du comité "Aigoual Cévennes Vidourle", Martine Billard, Co-présidente du Parti de Gauche, était en Cévennes le week-end du 14 juillet.

Venue comme elle le dit elle-même "pour décompresser", après des mois de campagne présidentielle au côté de Jean-Luc Mélenchon, puis lors des législatives où elle était candidate à sa propre succession à Paris, Martine se replongea quand même dans le militantisme en participant à l'assemblée générale du comité ACV le samedi 14 juillet.

Lire la suite

21:57 Publié dans COMITE AIGOUAL CEVENNES VIDOURLE, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

25/07/2012

Non au tour de passe passe : référendum sur le traité européen

N’ayant pas de majorité à gauche au Congrès, le président de la République rêve de ne pas avoir à modifier la constitution pour pouvoir faire ratifier le nouveau traité européen qui vise à graver le refus de tout déficit budgétaire ad vitam aeternam. Sa dernière trouvaille consisterait à modifier la constitution pour renvoyer vers une loi organique cette inscription.
De qui se moque-t-on : dans la Constitution ou dans la loi organique, c’est pareil. Ce qui est inacceptable, c’est l’austérité et l’obsession de la baisse des dépenses publiques.

Au lieu de chercher à cacher le contenu du nouveau traité européen, François Hollande devrait au contraire organiser le débat public pour que le peuple français sache ce qui l’attend si ce traité est ratifié. Monsieur le Président, un peu de courage. Consultez le peuple. Organisez le référendum au lieu de chercher un minable tour de passe-passe.

Martine Billard, co présidente du Parti de Gauche

22:23 Publié dans EUROPE, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

23/07/2012

Mais qu’attend le gouvernement pour se bouger !

François Hollande n’avait certes pas pris beaucoup d’engagements lors de sa campagne électorale mais s’était vanté d’avoir préparé la première année de mandat.

Or, à part quelques décrets ou circulaires à juste titre abrogées, fleurissent surtout des groupes de travail, des commissions et autres formules diverses visant à remettre à demain toute décision. Nous assistons à une session parlementaire avec très peu de textes mis à l’ordre du jour (et celui contre le harcèlement sexuel ne doit son existence qu’à la décision du conseil constitutionnel d’abroger la loi en vigueur).

Lire la suite

07:27 Publié dans Martine Billard, PARTI SOCIALISTE | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

03/07/2012

Pas de remise en cause du dogme "austéritaire"

La déclaration de politique générale du premier ministre Jean-Marc Ayrault a surtout consisté à développer les 60 mesures de François Hollande. Mais tout est soumis à une exigence : réduire l’endettement public avec l’annonce d’une loi de programmation des dépenses publiques pour un retour à l’équilibre en 2017.

Lire la suite

21:13 Publié dans COMMUNIQUE, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

02/07/2012

Un vrai programme d’austérité

Le gouvernement a changé, mais pas les préconisations de la Cour des Comptes : hausse de la TVA, de la CSG, gel des salaires des fonctionnaires, baisse de toutes les dépenses publiques y compris celles des collectivités locales, de l’assurance chômage et des régimes de retraites complémentaires.

Exactement ce que voulait faire N Sarkozy et que toute la gauche avait refusé y compris le PS.

Le rapport va même plus loin puisqu’il propose aussi de revenir sur l’indexation des pensions de retraite et des prestations familiales. 

Lire la suite

21:20 Publié dans Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

27/06/2012

M. Billard, J-L Mélenchon - Point presse 25.06.2012


M. Billard, J-L Mélenchon - Point presse 25.06... par lepartidegauche

18:32 Publié dans JEAN LUC MELENCHON, Martine Billard, Point Presse | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

18/06/2012

Point presse de Martine Billard - 15 juin 2012

Entres autres sujets abordés : les accusations de l'UMP sur les rapports de J-L. Mélenchon avec Mikis Théodorakis, les mouvements fascistes et révisionnistes en Europe.


Point presse de Martine Billard - 15 juin 2012 par lepartidegauche

03:44 Publié dans Martine Billard, PRESSE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

12/04/2012

Le Nouvel Obs s’en prend maintenant à la co-présidente du PG

A la recherche d’angles d’attaque contre Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de Gauche, le Nouvel Observateur dans son édition en ligne s’en prend à Martine Billard, co-présidente du Parti de Gauche, et en arrive carrément à se réfugier derrière "Le Conseiller, spécialiste-en-communication-qui-tient-à-garder-l’anonymat" pour tenir des propos ignobles à son encontre.

Lire la suite

22:27 Publié dans COMMUNIQUE, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

10/04/2012

Pour Cohn-Bendit, tout ce qui n’est pas européen est mauvais

cohnbendit.jpg

Après les invectives de Cécile Duflot et Jean-Vincent Placé, les déclarations de Daniel Cohn Bendit dans le journal Le Monde montrent que les dirigeants d’Europe Ecologie ont décidé de prendre Jean-Luc Mélenchon pour tête de turc. Paniqués à l’idée de perdre des postes qu’ils pensaient pourtant avoir bien verrouillé par leur accord avec le PS, ils préfèrent donc s’attaquer au Front de Gauche plutôt qu’à la droite ou à la gauche productiviste.

Lire la suite

07:22 Publié dans COMMUNIQUE, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

15/03/2012

Le Front de Gauche soutient les grévistes de Cofinoga

Présentation2.jpg

Encore une fois, la recherche de profits faramineux risque d'entrainer la suppression de plusieurs centaines d'emplois. Cette fois-ci, c'est Cofinoga qui cherche à se débarrasser de plus de 440 salariés.

Lire la suite

07:06 Publié dans COMMUNIQUE, Martine Billard, SOLIDARITE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

08/03/2012

La meilleure réponse est d’appeler à voter pour le Front de gauche

eurocratie-vs-democratie.jpg

Comment s'opposer  au mécanisme européen de stabilité et au traité sur la gouvernance ? Tribune de Martine Billard, co-présidente du Parti de Gauche dans le journal L'Humanité.

La meilleure réponse est d'appeler à voter pour le Front de gauche

Les Grecs en sont à leur septième plan d'austérité imposé par la troïka européenne. La saignée continue sans que l'avenir ne s'éclaircisse pour autant. Le duo Merkozy utilise la crise pour imposer encore plus de libéralisme en Europe, avec l'appui direct de Mario Draghi, ancien banquier de Goldman Sachs et actuel patron de la BCE, qui a brutalement affirmé le 24 février : « Le modèle social européen est mort. » Et ce à quelques jours d'un nouveau chèque de 500 milliards prêtés par la BCE au taux de 1 % aux banques des pays de la zone euro qui, elles, prêteront aux États à un taux bien plus élevé. Les peuples ne voient pas un centime de cet argent qui ne sert qu'à engraisser les banques.

Lire la suite

20:39 Publié dans Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

24/02/2012

Intervention sur la modification de l'article 136 du Traité de Lisbonne et sur le Mécanisme Européen de Stabilité


martine billard 21-02-2012 inter traité MES par martine-billard

05:54 Publié dans EUROPE, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

18/02/2012

Sexisme dans les médias : l'invisibilité des femmes

Une camarade militante s'est livrée à une expérience intéressante : elle a compté les femmes et les hommes invité-e-s à s'exprimer dans l'émission "C dans l'air", sur France 5. Résultat sans appel, en janvier 2012, au cours des 22 émissions du mois, tout juste 5,45 % de femmes ! Vous pouvez télécharger le tableau complet en cliquant ici. Forte de ce constat, elle a protesté via le site internet de France 5. Elle a obtenu une réponse du "Directeur délégué en charge de la communication Relationnelle" (sic), qui vaut le détour. Extrait :

Les équipes de rédaction en charge des magazines politiques ou d’actualités ont le souci de rechercher les personnalités les plus compétentes - homme comme femme - pour vous offrir les analyses les plus pertinentes.

Il ne saurait évidemment y avoir dans cette démarche une quelconque approche sexiste ou discriminante.

Lire la suite

11:14 Publié dans Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

27/01/2012

Intervention sur les dons d'heures de RTT

Solidarité individuelle ou solidarité nationale ? Telle est la question posée par la proposition de loidéposée par un député UMP "visant à permettre aux salariés de faire don d’heures de réduction de temps de travail ou de récupération à un parent d’un enfant gravement malade." Partant de l'expérience vécue dans une entreprise, où les salariés ont fait bénéficier un collègue de 170 jours de congés, pris sur leurs RTT, pour lui permettre de s'occuper de son enfant atteint d'un cancer en phase terminale, le député Salen a proposé un texte généralisant de telles pratiques.

Lire la suite

07:34 Publié dans Economie, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |