Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/06/2012

Le Chant des partisans interdit à Bollène

_CHANT_DES_PARTISANS_INTERDIT_Bollene_s.jpg

"Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur Bollène"

A la cérémonie de commémoration de l’appel du 18 juin 1940, des élus d’extrême droite de la Mairie de Bollène ont interdit au public d’entonner le Chant des Partisans.

Les élus présents, dont André-Yves Beck, ancien membre du Front National puis proche de Mégret, aujourd’hui bras droit délégué aux finances et à la communication de Madame Bompard Maire de Bollène, ont demandé à la police municipale d’intervenir.

Ce Chant, réactualisé sous l’occupation par Maurice Druon et Joseph Kessel, est devenu le symbole des maquisards, en particulier des FTP, Francs tireurs partisans, et des FFI, Forces françaises de l’intérieur.

Il appartient à toutes celles et ceux qui résistent. Tout comme l’espace public. Nous ne laisserons pas l’extrême droite l’interdire.
Ohé partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme !

signez la pétition, faites en la promotion ! Merci

Lire la suite

20:48 Publié dans LIBERTE D'EXPRESSION, SOLIDARITE | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

10/01/2012

Encore une atteinte aux libertés

"Dimanche matin des camarades communistes vendaient l'Humanité Dimanche comme le PC le fait depuis des années, à Rambuteau. Des agents de police ont débarqué pour procéder à un contrôle d'identité, y compris d’Évelyne Zarka, adjointe à la maire du 4e arrondissement. Devant l'expression de la stupéfaction de ces militants, il leur a été expliqué que c'était un trouble à l'ordre public ! Ainsi défendre des opinions politiques publiquement et vendre un journal autorisé mettraient en danger la tranquillité publique ! De plus, la police est intervenue sur la base du visionnage des images en provenance d'une caméra de vidéosurveillance installée à cet endroit.

Lire la suite

19:16 Publié dans LA DROITE AU POUVOIR, LIBERTE D'EXPRESSION | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

03/10/2011

Un vent de révolution citoyenne souffle sur les Etats-Unis

manif_ny_septembre.jpg

Samedi 1er Octobre, des dizaines de milliers d'étatsuniens et d’étasuniennes indignés ont manifesté pacifiquement dans les rues de New-York, notamment sur le pont de Brooklyn, et dans plusieurs villes dont Los Angeles, Chicago, Seattle, Denver.

A New-York, après avoir bloqué l'entrée de Wall-Street, 10 000 personnes ont envahi le pont de Brooklyn en criant "Nous ne sommes pas des criminels, les criminels ce sont les banquiers!", "Nous sommes les 99% du peuple, nous sommes ‘too big to fail’ (‘trop gros pour pouvoir sombrer’, subtile allusion au slogan prétexte au sauvetage des banques et au maintien en place des grands cabinets d’audit en 2008)" ou encore "Capitalism does'nt work" (le capitalisme ça ne marche pas).

Lire la suite

07:28 Publié dans LIBERTE D'EXPRESSION, MANIFESTATION | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

02/07/2010

Ecoutez la différence !

guillon_porte.jpg

Le Parti de Gauche condamne le licenciement de Stéphane Guillon et de Didier Porte et plus généralement les atteintes réitérées à la liberté d'expression et à l'indépendance des radios publiques. Nous avons été nombreux à manifester jeudi 1er juillet à 18h devant la Maison de la Radio à Paris et devant les locaux des France Bleu en région. Nous appelons également les citoyens inquiets d'assister à une véritable régression démocratique à signer la pétition pour une radio indépendante.

Lire la suite

22:51 Publié dans LIBERTE D'EXPRESSION | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

30/05/2009

Une nouvelle adresse à retenir...

La télé de gauche est née !

Samedi, 30 Mai 2009 06:24

Télé de gauche.jpg

Un nouveau site est né : http://www.lateledegauche.fr, la web-tele du Parti de Gauche.

La peinture est encore fraîche. Mais nous tenions dès maintenant à lancer ce nouveau site. Finies les videos en miniature. Vous y trouverez bien evidemment les videos produites par le Parti de Gauche, mais également des videos issues de la campagne du Front de Gauche.

19:39 Publié dans LIBERTE D'EXPRESSION | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

28/01/2009

Comité de soutien à Hervé EON

Le 28 août 2008, lors de la venue de Nicolas Sarkozy à Laval (53), Hervé EON militant de l'association Pour la République Sociale était interpellé pour avoir brandi un carton portant la mention "Casse toi pov'con" lors du passage du véhicule présidentiel.

Le 23 octobre 2008, il passait en audience correctionnelle pour "offense au Président de la République". Il était assisté de Dominique NOGUERES, avocate au barreau de Paris et faisait citer comme témoins le sénateur Jean-Luc MELENCHON et Jean-Marc BEDUE animateur du Réseau Education Sans Frontière. Le parquet avait requis 1000 euros d'amende.

Dans son jugement rendu le 6 novembre 2008, le tribunal de Laval condamne, Hervé EON à une amende de principe de 30 euros avec sursis. "...le prévenu, a cru bon brandir un petit écriteau sur lequel était inscrite la copie conforme servie à froid d'une célèbre réplique inspirée par un affront immédiat" et de préciser "...s'il avait eu l'intention de donner une leçon de politesse incongrue, il n'aurait pas manqué de faire précéder la phrase "casse toi pov'con" par une formule du genre " on ne dit pas". Enfin, "...puisque la loi entend protéger la fonction de Président de la République, et que Monsieur EON ne peut se targuer comme simple citoyen d'être traité d'égal à égal".

Hervé EON renforcé des soutiens qu'il a reçu et sur les conseils de ses amis politiques et de l'avocate qui assure sa défense, a décidé de faire appel de la décision du tribunal de Laval.

Il est convoqué devant la cour d'appel d'Angers le Mardi 3 février 2009 à 14 heures.
Sont à nouveau cités comme témoins Jean-Luc MELENCHON Sénateur et Jean-Marc BEDUE aniamteur du Réseau Education Sans Frontière en Mayenne. Dominique NOGUERES assurera à nouveau la défense d'Hervé EON.

Un rassemblement est prévu dès midi face au Palais de justice d'Angers

22:13 Publié dans LIBERTE D'EXPRESSION | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

15/01/2009

SARKO-KULTURE

Chers Collègues, Chers amis et chers camarades

Face à l'intox, la désinformation, et aux mensonges de la quasi totalité des médias, vous serez les ambassadeurs de notre parole et surtout , au-delà de nous, des femmes et des hommes qui luttent et résistent dans ce pays pour une culture pour tous et par tous issue de l'Education Populaire et de la Résistance , pour la survie d'une politique publique de la culture et d'un Ministère de la Culture qui fêtera son cinquantième anniversaire ... par sa disparition !

Désormais on pourra parler de SARKO-KULTURE !

Nous comptons sur vous.

merci de mettre en ligne sur vos sites et de diffuser dans vos réseaux; à diffuser sans modération autour de vous aux militants, adhérents, assos, syndicats et partis ....mais surtout aux CITOYENS !

Salutations fraternelles et solidaires

KAÏMAKIS Constant

Sud Culture SOLIDAIRES LR communique
Discours du Président sur la culture

11:04 Publié dans LIBERTE D'EXPRESSION | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

16/12/2008

Droit à la Dignité en prison

Le Parti de Gauche du Gard 30 vous invite à participer à la manifestation pour le Respect des Droits de l'Homme et de sa Dignité en prison
Samedi 20 décembre à 9h30 devant la Maison d'Arrêt de Nîmes
Afin de soutenir les associations de la Défense des Droits de l'Homme
(Amnesty International, ACAT, Ligue des Droits de l'Homme, l'OIP Observatoire International des Prisons)

08:53 Publié dans LIBERTE D'EXPRESSION | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

14/12/2008

Ecrire sur le net une faute professionnelle


Un salarié de Michelin licencié pour avoir écrit sur le net
Bib1_3D.jpg
L'entreprise n'a guère apprécié que l'un de ses employés compare ses conditions de travail à celles d'un «bagnard». La CGT a saisi le conseil des Prud'hommes.
«Sur leur ordinateur personnel, chez eux, les deux salariés évoquaient en style direct leurs conditions de travail notamment leur salaire qui ne correspondait pas selon eux au travail fourni», relate Denis Plard, délégué CGT.
L'employé licencié affirmait ainsi qu'il faisait un travail de «bagnard». L'autre salarié mis à pied dénonçait de son côté des cadences de travail difficiles à tenir et mal rémunérées.
CGT a saisi le conseil des Prud'hommes, arguant du droit à la liberté d'expression des salariés. Dans sa lettre de licenciement, Michelin évoque de son côté une «obligation de loyauté» envers l'entreprise.

«On ne trouve nulle part dans le code du travail le concept d'obligation de loyauté, Michelin se sert de la crise pour faire peur aux salariés», dénonce la CGT qui compte bien demander la réintégration de la personne licenciée ainsi que l'annulation de la mise à pied

13:36 Publié dans LIBERTE D'EXPRESSION | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : scandale, licenciement, abusif, démocratie, michelin | | | |