Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/12/2012

Le jour où JM Ayrault a définitivement perdu la confiance des travailleurs ?

Le jour où JM Ayrault a définitivement perdu la confiance des travailleurs ?

Le premier gouvernement de l’ère Hollande devait marquer la rupture avec la désindustrialisation de la France organisée depuis des décennies. Plus rien ne serait comme avant avec le nouveau ministère « du redressement productif » et le ministre à sa tête, Arnaud Montebourg, pourfendeur des patrons voyous. L’illusion n’aura duré que peu de mois. Le candidat François Hollande avait promis que « quand une grande firme ne veut plus d’une unité de production, elle soit obligée de la céder à un repreneur afin qu’elle ne soit pas démantelée ». « Je ne veux pas me retrouver dans la situation d’être élu un jour sur une promesse et ensuite de ne pas revenir parce qu’elle n’aurait pas été tenue ». Aujourd’hui, les travailleurs se rendent compte qu’après Gandrange qui ne devait pas fermer sous Sarkozy, Florange va s’arrêter sous Hollande. Après avoir posé une stèle en 2009 à l’entrée de l’usine ArcelorMittal de Gandrange rappelant les promesses "non tenues" de Nicolas Sarkozy, la CFDT va devoir maintenant en ériger une à l’entrée de l’usine de Florange « Ici reposent les promesses de François Hollande faites le 24 février 2012».

Lire la suite

07:50 Publié dans Editoriaux, Industrie, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

06/12/2012

Florange : une trahison de plus sur le dos des travailleurs !

292xNx20111014-arcelor-mittal-florange-florange_11_14oct2011_jpg,q1334018016_pagespeed_ic_KkjGpSxkGu.jpg

 

Après la réunion entre les syndicats d’Arcelor Mittal et le premier ministre, le doute n’est plus permis. Le premier ministre s’obstine dans la dénégation des faits en continuant à affirmer haut et fort et contre toute vraisemblance que le compromis passé avec Laksmi Mittal comporte 180 millions d’euros d’investissements.

 

Lire la suite

17:52 Publié dans Industrie, JEAN LUC MELENCHON, Le parti socialiste au pouvoir | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Florange : nouvelle trahison de Mittal

292xNx20120220-arcelor-mittal-10_jpg,q1334275598_pagespeed_ic_ktB25cHUzK.jpg

 Mittal abandonne de fait le projet ULCOS à Florange. C’est la Commission européenne qui l’annonce.

Cette trahison était prévisible. Le soi-disant accord de Jean-Marc Ayrault aura tenu à peine 5 jours !
Les ministres Batho et Filipetti qui avaient exprimé leur méfiance face à Mittal avaient raison. En faisant confiance à Mittal, le premier ministre a-t-il menti ? A-t-il agi de propos délibéré ? A-t-il été trompé ? Dans tous les cas on voit qu’il n’est pas de taille.

Lire la suite

17:43 Publié dans Industrie, JEAN LUC MELENCHON, Le parti socialiste au pouvoir | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Pillage d’EADS par la finance : que fait François Hollande ?

eads.jpg

 

L’accord sur la "gouvernance" d’EADS est une nouvelle agression des financiers contre l’industrie.  

L’accord prévoit que 70% du capital sera désormais flottant, abandonné au vent des marchés financiers. Et que le poids des Etats, dont la France, sera réduit au sein du Conseil d’administration. C’est toute la politique industrielle d’aéronautique et de défense qui est ainsi compromise. C’est un recul dangereux de la souveraineté et de l’indépendance nationale.

 

Lire la suite

15:50 Publié dans COMMUNIQUE, Industrie, JEAN LUC MELENCHON, Le parti socialiste au pouvoir | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

26/11/2012

Avec Michel Sapin, le maintien de la sidérurgie en France c’est du passé

Alors que Arcelor Mittal fait tout pour liquider l’existence de la sidérurgie en France et plus largement en Europe au profit des usines qu’il est en train de construire en Inde, Michel Sapin ne trouve rien de mieux à dire que « la nationalisation dans la sidérurgie est du passé ». Cette position équivaut à un pur abandon. En effet face à un prédateur comme Arcelor Mittal, seule la puissance publique peut empêcher le démantèlement de cette industrie.

Lire la suite

11:37 Publié dans Industrie, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

31/10/2011

Un renouveau industriel et technologique

Présentation1.jpg

«Coûts trop élevés »…« désindustrialisation inévitable »…« économie de services », voilà trois formules qui s’enchaînent généralement dans le discours dominant. C’est le cas aujourd’hui même, concernant les fourneaux d’Arcelor-Mittal à Florange.

La demande étant en baisse à l’échelle mondiale, le groupe arrête les fourneaux lorrains qui lui coûtent soi disant trop chers, mettant en danger l’emploi de plusieurs milliers d’ouvriers et l’économie d’une région toute entière.

Pour l’oligarchie au pouvoir, adepte de la main invisible du marché, ce mouvement serait inévitable, puisque les coûts de la production dans les pays développés sont plus élevés qu’ailleurs. La France serait donc condamnée à une désindustrialisation de son économie, condamnée à voir toutes les industries fermées et les ouvriers et salariés mis au chômage.

En échange on nous propose une économie de services, comme seuls moteurs du développement économique. Cette façon de voir les choses est en fait guidée par deux logiques du capitalisme, nuisibles aussi bien au plan social qu’écologique : la division internationale du travail et la rentabilité financière.

La rentabilité financière d’abord. Les grands groupes ne veulent pas seulement faire des bénéfices pour la bonne santé économique de l’entreprise mais ils cherchent à faire des profits maximums pour verser des dividendes conséquents à leurs actionnaires. Pour atteindre ces objectifs, la production doit coûter toujours moins cher.

Lire la suite

19:16 Publié dans Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |