Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/12/2012

Mittal : Nationalisation nécessaire !

Le Front de gauche dénonce un marché de dupes avec Mittal
et réaffirme la nécessité d’une nationalisation (FDG)


Jean Marc Ayrault et son gouvernement ont renoncé à la nationalisation et préféré le scénario d’un mauvais film dont la fin est déjà connue. Les salariés sont déçus et en colère : ce n’est pas un sursis ou une mort lente qu’ils revendiquaient mais un vrai engagement de l’Etat dans le capital de Florange, garantissant une intervention publique forte et créant les conditions d’une démocratie salariale pour un projet industriel d’avenir.

Lire la suite

09:05 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

03/12/2012

Florange : Le gouvernement trahit les salariés !

  

arcelormittal.jpg

 

 En refusant de nationaliser Arcelor Mittal, le gouvernement capitule une fois de plus devant le patronat.

En effet, l’accord signé ne profite qu’au groupe Mittal et pas du tout aux salariés de Florange car, avant tout, il entérine l’arrêt de la filière chaude. En échange de la promesse d’investir seulement 40 millions d’euros par an pendant 5 ans dans la filière froide, en permettant au groupe Mittal de faire l’économie des investissements nécessaires à la modernisation de la filière chaude et en se dégageant du plan social, cette décision menace la pérennité du site à moyen terme.

Lire la suite

10:13 Publié dans Economie, Le parti socialiste au pouvoir, SOLIDARITE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

01/12/2012

Alcatel-Lucent : non à la casse sociale imposée par les actionnaires !

Les syndicats CGT, CFDT et CGC d’Alcatel-Lucent appelaient à la grève ce jeudi contre un plan social - le 5e depuis la fusion - prévoyant 934 suppressions de postes en France et 5490 à travers le monde.

Une fois de plus, les salariés sont utilisés comme variable d’ajustement par les dirigeants et les actionnaires, responsables des difficultés du groupe, coupables de mauvaise gestion et d’erreurs stratégiques majeures: retard technologique, vente du patrimoine immobilier, recherche obsessionnelle de nouveaux profits, etc.

Lire la suite

09:39 Publié dans COMMUNIQUE, Economie, Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

18/10/2012

La BPI : Banque Publique de l’Incurie gouvernementale

Le projet de Banque Publique d’Investissement présenté en Conseil des Ministres aujourd’hui exprime une fois de plus le renoncement du gouvernement face aux marchés financiers. Le "redressement productif" (et son ministère) sont de facto sacrifiés.

Le Parti de Gauche déplore le sous financement de cette nouvelle structure : 40 milliards d’euros, dont 30 milliards pré-existants, soit à peine 2% du concours actuel du secteur bancaire à l’ensemble de l’économie. Toute ambition de redressement industriel est de fait réduite à néant. Ces 40 milliards ne permettront même pas de combler la quasi-disparition du CIF et de Dexia, deux organismes dont les missions de financement du logement social et des collectivités locales ne sont toujours pas remplacées. Il y a pourtant de nombreux gisements d’épargne aujourd’hui laissés à libre disposition des marchés financiers. Ainsi, sur les 1400 milliards d’euros de contrats d’assurance-vie, seuls 2 % financent les PME, le reste étant massivement investi dans des activités spéculatives hors frontières, sans réel contrôle des épargnants sur l’usage des fonds placés.

Lire la suite

10:41 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

17/10/2012

François Hollande : le capital imposé comme le travail ?

Alors que le 14ème engagement du projet présidentiel de François Hollande mettait noir sur blanc "les revenus du capital seront imposés comme ceux du travail", Laurent Maffeïs, du secteur "Etudes et arguments" du Parti de Gauche, nous décrit la manière dont le gouvernement a progressivement détricoté cet engagement dans le budget 2013


François Hollande : le capital imposé comme le... par lepartidegauche

 

10:44 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

11/09/2012

"La France ne peut accepter qu'on ferme toutes ses raffineries"

petroplus.jpg

 

Les deux présidents du Parti de Gauche, Martine Billard et Jean-Luc Mélenchon étaient ce lundi en visite auprès salariés de Petroplus, raffinerie de Petit-Couronne, près de Rouen, menacée de fermeture.

 

Lire la suite

07:24 Publié dans Economie, SOLIDARITE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

10/09/2012

Pas de changement de cap dans la marche forcée à l’austérité

Le président de la République a confirmé sa volonté d’appliquer à la France un plan d’austérité sans précédent de 30 milliards d’euros (soit deux fois le plan Fillon de fin 2011) et la poursuite de la réduction des effectifs de la Fonction publique, pourtant déjà saignée à blanc, hors éducation, justice et ministère de l’intérieur.

Le cap de la saignée est donc maintenu. Mais l’expérience a démontré que les saignées étaient souvent mortelles.

Lire la suite

07:19 Publié dans COMMUNIQUE, Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

17/08/2012

Un demi- million de Français cumulent retraite et emploi

L’Humanité le 17/08/2012

Libéralisé par les réformes qui, parallèlement, ont diminué le niveau des pensions, 
le recours au cumul emploi-retraite se développe, selon un rapport de l’Igas.

Selon un récent rapport de l’inspection des affaires sociales, un demi-million de retraités, sur un effectif total de 15 millions, recourent au cumul emploi-retraite. Autrefois restreint, ce dispositif, permettant de cumuler une pension et un revenu d’activité, a été promu par la réforme Fillon de 2003, puis par un décret en 2009 qui l’a libéralisé. Il « connaît un fort développement depuis 2004 », indique l’Igas. La grande majorité des bénéficiaires sont affiliés au régime général des salariés du privé : leur nombre atteint 300 000, contre 120 000 en 2005. Le plus souvent, il s’agit d’hommes, exerçant une activité à temps partiel chez le même employeur qu’avant la retraite. Ce pour une période ne dépassant pas deux ans dans 50 % des cas.

Lire la suite

07:36 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

15/08/2012

Pierrefeu-du-Var, la présidence Hollande placée sous le signe de la sécurité

fh.jpg

L’Humanité le 15/08/2012

Le président se rend aujourd’hui à Pierrefeu-du-Var pour un hommage à deux gendarmes tuées en juin. Cent jours précisément après son élection, François Hollande envoie un signal que n’aurait pas renié son prédécesseur.

Lire la suite

08:22 Publié dans Economie, PRESSE, Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

17/07/2012

Impôts: non, la CSG n’est pas juste, quoi qu’en dise F Hollande

hollande-impots-csg.jpg

François Hollande avait promis de ne pas recevoir de journalistes déférents à l’Elysée, façon monarque : il trouvait cela ridicule et il avait bien raison. Il a donc choisi, ce samedi 14 juillet, de recevoir deux journalistes polis à l’hôtel de la Marine.

Le téléspectateur n’a pas été trop bousculé : même decorum qu’au « château » (des ors, des lustres, des parquets bien cirés) ; même ambiance de solennité ; même urbanité des interviewers (Chazal et Delahousse)... Autant dire que la rupture d’image n’a pas eu lieu.

Lire la suite

07:13 Publié dans Economie, Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

27/01/2012

Intervention sur les dons d'heures de RTT

Solidarité individuelle ou solidarité nationale ? Telle est la question posée par la proposition de loidéposée par un député UMP "visant à permettre aux salariés de faire don d’heures de réduction de temps de travail ou de récupération à un parent d’un enfant gravement malade." Partant de l'expérience vécue dans une entreprise, où les salariés ont fait bénéficier un collègue de 170 jours de congés, pris sur leurs RTT, pour lui permettre de s'occuper de son enfant atteint d'un cancer en phase terminale, le député Salen a proposé un texte généralisant de telles pratiques.

Lire la suite

07:34 Publié dans Economie, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

20/01/2012

Face à la finance, nous on peut !

finance.jpg

« Il s'agit aujourd'hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance (CNR) ! », affirmait en 2007 Denis Kessler, alors vice-président du MEDEF. La crise que nous traversons aujourd'hui est devenue un nouveau prétexte pour détruire les acquis du CNR. Au sortir de la seconde guerre mondiale, les forces réactionnaires étant discréditées, les résistants prennent le pouvoir. Ils décident alors de traduire politiquement les valeurs de solidarité et de partage qui leur ont permis de résister et pour beaucoup de survivre durant l'occupation. La ligne politique du CNR sera donc : « assurer les pertes, partager les richesses ». L'augmentation des impôts sur les revenus, le renforcement du droit au travail et l'éducation pour tous sont les traductions concrètes du partage des richesses quand l'assurance maladie, la retraite et les indemnités chômage sont l'expression de la socialisation des pertes. C'est tout cela que la droite souhaite abolir progressivement.

Lire la suite

07:42 Publié dans Economie, FRONT DE GAUCHE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

02/12/2011

Jacques Généreux invité de "Ça vous regarde" sur LCP

Un débat sur le rôle des agences de notation, animé par Arnaud Ardoin, en présence de Michel Fourgous (UMP), Jacques Généreux (PG), Eric Heyer (économiste à l'OFCE) et Jean-Michel Six (responsable des études économiques Europe chez Standard & Poor’s).


Jacques Généreux invité de "Ça vous regarde"... par lepartidegauche

21:57 Publié dans Economie, Jacques Généreux | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

01/12/2011

«Sarkozy croit purger le malade en le saignant»

genereux_bandeau.jpg

Entretien de Jacques Généreux à Libération (30 novembre 2011)

A quelques heures du discours du chef de l'Etat à Toulon sur la crise européenne, Jacques Généreux, proche de Jean-Luc Mélenchon, fustige une «soumission à la discipline des dogmes néolibéraux.»

Economiste en chef de Jean-Luc Mélenchon, Jacques Généreux prédit, demain à Toulon, un appel de Nicolas Sarkozy aux Français à «se soumettre à la discipline commune des dogmes néolibéraux». Et défend la politique du Front de gauche face à la crise.

Nicolas Sarkozy est de retour à Toulon jeudi. Quel bilan faîtes-vous depuis son premier discours sur la crise financière?

On est à mille lieux des engagements pris par le chef de l'Etat en 2008. Aucune sanctions contre les responsables de la crise, pas de limites aux mouvements de spéculation... Et un reniement: il avait alors pris l'engagement de ne pas mener de politique d'austérité! On en est déjà au deuxième plan de rigueur, en attendant un troisième... A Toulon, Nicolas Sarkozy va justifier les efforts nécessaires et préparer les Français à l'idée que les Etats-nations européens doivent désormais se soumettre à la discipline commune des dogmes néolibéraux. Justifier encore plus d'austérité.

Lire la suite

19:57 Publié dans Economie, Jacques Généreux | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

29/11/2011

Arrêter la pente de l'austérité

chomage-2.jpg

Les nouveaux chiffres du chômage sont tombés ce lundi. Calamiteux, ils n’ont jamais été aussi élevés depuis 12 ans. Le même jour, autre record, la Bourse de Paris gagne plus de 5%. Cette concomitance n’est pas une première. Les licenciements boursiers faisaient hier bondir la valeur en bourse d’une entreprise. Faut-il maintenant que les pics du chômage renforcent l’attractivité d’un pays aux yeux de la finance ? En fait, le poids accordé à tel ou tel indicateur révèle les rapports de force sur lesquels repose le système économique. Le capitalisme financier n’a que faire de la lente destruction de la force de travail que représente le chômage de masse. Il surveille en revanche à la loupe les évaluations produites par les agences de notation. Et le chiffre qui compte aux yeux des dominants, devient peu à peu la norme centrale qui s’impose à la société toute entière.

Lire la suite

18:43 Publié dans COMMUNIQUE, Economie, Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Le prix du gaz devrait à nouveau flamber

L’humanité le 28 janvier 2011

La décision du Conseil d'État de suspendre l'application du gel des tarifs du gaz de GDF Suez, à la suite d'une saisine en référé par des concurrents du géant gazier français, risque d'avoir pour conséquence une augmentation de la facture de près de 10 millions de ménages.

Alors que le ministre de l'Energie, Eric Besson, avait assuré la semaine dernière qu'il n'y aurait pas d'augmentation des prix du gaz d'ici les élections présidentielles, le juge des référés du Conseil d'État vient de prendre une décision contraire en demandant la suspension de l'application de l'arrêté du 29 septembre 2011 qui gèle les tarifs réglementés de vente de gaz pour les particuliers. Dans sa décision publiée lundi, la plus haute juridiction administrative relève notamment un "doute sérieux sur la légalité" de la décision du gouvernement, à qui elle donne un délai d'un mois pour se prononcer à nouveau sur les tarifs règlementés.

Lire la suite

07:34 Publié dans Economie, Social | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

19/11/2011

Rassurer les marchés, c'est supprimer des emplois

Pour rassurer les marchés et les agences de notations, trois grandes entreprises françaises d'envergure internationale viennent d'annoncer la suppression de milliers d'emplois... ce qui ne peut qu'aggraver la crise.

Mercredi, la BNP Paribas explique qu'elle va supprimer au sein de ses activités de financement et d’investissement 1 396 postes, dont 373 en France. « Le contexte dans les activités liées aux marchés » nécessiterait « un ajustement des effectifs dans ces métiers »

Déclare-t-on du côté des dirigeants de la banque. Les salariés acteurs des résultats passées vont récolter les fruits de la folie spéculative, d’un système devenu volontairement opaque et de plus en plus complexe, mais aussi incontrôlable", rétorque la CFDT dans un communiqué. "Il s'agit d'un nouveau pas afin de rassurer les marchés et agences de notation" insiste le syndicat.

Lire la suite

21:19 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

16/11/2011

L’échec de la rigueur : les 8 plans d’austérité grecs

Alors que l'ensemble des pays européens applique des plans de rigueur, l'exemple grec montre depuis deux ans que cette politique est désastreuse. Principal artisan de cette politique aux côtés de Papandréou, le ministre social-démocrate des finances vient d'être conforté dans le nouveau gouvernement grec.

Loin d'assainir les comptes publics, les 8 plans d'austérité votés depuis 2010 ont conduit à une augmentation de 25 % de la dette. En asphyxiant la demande et en réduisant les services publics ils ont en effet contracté l'activité avec une récession qui s'est accélérée en 2011 et un chômage qui s'est envolé en passant de 12 à 17 % de la population active.

Lire la suite

20:19 Publié dans ARGUMENTAIRE, Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

21/10/2011

Agences de notation : menons la bataille qui s'impose !

agence_notation_bandeau.jpg

Alors que l'agence Moody's a commencé ses attaques contre la France en choisissant de placer sa note sous surveillance, il est nécessaire de continuer la bataille contre ces "pompiers-incendiaires". Retrouvez ci-dessous le dossier publié en juin dernier pour bien comprendre ce que sont les agences de notation.

Dossier : agences de notation - pompiers-incendiaires

La débâcle des subprimes en 2007-2008 qui a précipité le monde dans la crise a révélé l’influence de la notation financière sur les marchés de capitaux tout en mettant en évidence leur incurie. Trois grandes agences, Moody's, Standard & Poor's et Fitch, contrôlent plus de 90% du marché de la notation financière. Quoique Fitch (la plus petite des trois) ait été rachetée en 1997 par une holding française, elles sont toutes trois américaines, et ont joué un rôle considérable dans la diffusion des normes et des pratiques économiques du capitalisme financiarisé d'origine nord-américaine.

Lire la suite

07:03 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

19/10/2011

Economie sociale et solidaire : Encourager d’autres formes de propriété

ess_bandeau.jpg

Le capitalisme ou l’étatisme : c’est l’alternative simpliste qu’on nous présente comme la seule possible. Selon les belles personnes, l’entreprise capitaliste privée est le modèle unique, et le contester c’est forcément proposer une économie étatiste, avec tous les sous-entendus faisant référence au bloc de l’Est qui vont avec.

Selon les néolibéraux, l’économie ne pourrait relever que de l’un ou de l’autre des systèmes, il n’y aurait pas de troisième solution.

Eh bien au Front de Gauche on pense qu’une troisième forme de propriété non seulement existe mais qu’il est nécessaire de la soutenir pour bifurquer vers une économie mixte.
Face à l’intégrisme de marché qui règne aujourd’hui au niveau européen, il faut résister au dogme de la concurrence libre et non faussée en offrant la possibilité de faire autrement. En parallèle, il est vital de contredire l’idée selon laquelle l’Etat est bureaucratique et entrave l’activité du secteur concurrentiel, qui rassemblerait les entreprises de toute sorte et les associations dans le même sac.

Lire la suite

19:04 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

17/10/2011

Industrie : l’échec de Sarkozy, les propositions du Front de Gauche

L'agitation médiatique de Sarkozy autour de l'industrie est inversement proportionnelle à ses résultats en la matière. Car l'hémorragie industrielle s'est accélérée sous son quinquennat, faute de protections contre les licenciements boursiers et les délocalisations.  Le Front de Gauche présente à l'inverse des propositions fortes pour pérenniser l'emploi industriel, en définanciarisant l'économie, en produisant autrement et en donnant des droits nouveaux aux salariés.

Une collection de promesses non tenues et d'affichages sans lendemain

Le 27 septembre 2011, jour de grève dans l'éducation, Sarkozy a déclaré : "Mon devoir c'est d'abord de penser aux ouvriers, aux salariés et aux cadres qui sont lancés dans la compétition internationale et qui ont besoin du soutien de l'Etat, plus que de penser à ceux qui ont un statut qui les protège".

Dans son discours de Marignane en mars 2010, Sarkozy s’était félicité des mesures prises pour aider l’industrie comme la suppression de la taxe professionnelle (12 milliards de cadeaux aux entreprises en 2010, 6 milliards/an à partir de 2011), alors qu’elle ne comporte aucune contrepartie pour le maintien des activités industrielles et l’emploi.
Sarkozy avait aussi répété qu’il défendait une taxe carbone aux frontières de l’Union européenne qui est pourtant interdite par le Traité de Lisbonne. Les traités exigent en effet  (article 21 TUE et 206 TFUE) : « la suppression des obstacles au commerce international »,  « la suppression des restrictions aux échanges et aux investissements directs étrangers » et « la réduction des barrières douanières et autres ». « Et autres » : cela veut dire qu’il est impossible d’imposer des règles sociales ou écologiques.

Dans son discours de mars 2010, Sarkozy avait fixé l’objectif d’une progression de 25 % de la production industrielle française d’ici 2015. Dès le lendemain, Henri Guaino relativisait cet objectif pour qui il est « purement indicatif ».
Au demeurant, cet objectif est peu ambitieux : il reviendrait à peine à retrouver le niveau de la production d'avant la crise.

Lire la suite

20:01 Publié dans Economie, FRONT DE GAUCHE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

25/08/2011

Internet : le Parti de Gauche défend le principe d'un accès illimité

internet-fft-acces-illimite.jpg

Le Parti de Gauche prend connaissance avec inquiétude des « études » des opérateurs membres de la Fédération Française des Télécoms sur la mise en place de forfaits limités pour l'internet fixe. Ce «document de travail», venant après la proposition conjointe de Vivendi, Deutsche Telekom et Alcatel Lucent à la Commissaire Européenne Neelie Kroes dans le cadre des négociations sur l'agenda numérique 2020 et les positions du rapport du Gouvernement au Parlement en date du 16 juillet 2011, fait craindre une mise en cause sans précédent du principe de neutralité du Net. Cette neutralité est primordiale pour qu'Internet soit et reste un espace d'échange de savoirs, de démocratie et de citoyenneté.

Lire la suite

23:17 Publié dans COMMUNIQUE, Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

07/06/2011

Question au gouvernement : Carrefour et la rémunération des salarié-e-s

Cet après-midi, Martine Billard a questionné le gouvernement sur les conséquences pour les rémunérations des salarié-e-s de sa politique en faveur des actionnaires, en partant de l'exemple de Carrefour. Cette entreprise aux mains de Bernard Arnaud dégage des bénéfices considérables, joue de tous les arrangements possibles pour diminuer ses impôts mais refuse les hausses de salaires demandées par les syndicats, alors que l'immense majorité des salarié-e-s ne perçoivent guère plus que le SMIC.

Voici la vidéo de sa question et de la réponse de Xavier Bertrand.


martine billard 07-06-2011 QG Carrefour par martine-billard

21:54 Publié dans Economie, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

15/12/2010

Cancun : l'assemblée des peuples réprimée, les puissants auto-acclamés

sommet-cancun.jpg

Après le piteux échec de Copenhague, les grands de ce monde avaient choisi de ravaler leurs ambitions afin d'éviter une nouvelle déception au sein de l'opinion publique. Cette modestie affichée permet aujourd'hui un large satisfecit, de Nicolas Sarkozy à la plupart des environnementalistes. Pourtant, le sommet de Cancun a surtout vu une nouvelle fois les riches et les puissants imposer leurs vues et défendre leurs intérêts au détriment des peuples.

 

Dans les couloirs du Moon Palace, on n'a pas entendu un mot sur la mondialisation et le libre échange qui détruisent la planète à grands coups de productivisme et de concurrence effrénée. Aucune remise en cause des mécanismes financiers qui permettent au capitalisme de récupérer le juteux marché de l'environnement.

 

 

Lire la suite

07:42 Publié dans ECOLOGIE, Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |