Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/03/2013

François réveille-toi, l’austérité est déjà là !

Le gouvernement vient d’annoncer 5 milliards de réductions de dépenses publiques par an en plus des 10 milliards déjà programmés.

"C’est un effort que nous pouvons parfaitement consentir", a expliqué François Hollande, pour qui l’austérité "Ce serait d’amputer le pouvoir d’achat, de réduire le service public, de supprimer des prestations et en réalité d’affaiblir la croissance."


François réveille-toi, la baisse du pouvoir d’achat c’est déjà le cas, la réduction du service public aussi avec les hôpitaux qui ne peuvent plus faire face même aux urgences faute de moyens, les agences de Pôle Emploi où des précaires reçoivent les chômeurs avant eux-mêmes de repartir au chômage, la précarité et ses cadences impossibles à la Poste, les enseignants mal payés, les universités étranglées ...

L’obstination dans l’erreur austéritaire est décidément la marque de ce gouvernement qui préfère se boucher les oreilles pour ne pas entendre les dégâts que cause sa politique.

Le Parti de Gauche propose à François Hollande de faire beaucoup d’économies en supprimant les grands projets inutiles et néfastes écologiquement (Notre Dame des Landes, l’EPR de Flamanville, le TGV Lyon-Turin ...), en supprimant les 20 milliards de cadeaux aux entreprises sans contrepartie et en mettant en œuvre une réforme fiscale rétablissant la progressivité de l’impôt.

Le Parti de Gauche appelle à rompre avec ces politiques d’austérité contre lesquelles manifestent tous les peuples d’Europe.

Martine Billard, co-présidente du Parti de Gauche

10:19 Publié dans COMMUNIQUE, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.