Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/01/2013

Well...Well... Des bas et des hauts

Le 19 Janvier à 18h00 au Cinéma Le Palace du Vigan 

Projection en partenariat avec

La Mairie du Vigan.

Photo du film © Mille et Une Productions

Photo du film de Jean-François Naud © Mille et Une Productions

Un documentaire de 52' réalisé par Jean-Francois Naud. Une Coproduction 1001 Productions / France Télévisions avec le soutien du CNC et de la Région Languedoc Roussillon

Résumé : « Astérix ! Il disait qu'il n’avait peur que d'une seule chose : "que le ciel lui tombe sur la tête !" Mais nous, c'est ce qui nous est arrivé, le ciel nous est tombé sur la tête ! ... ».

En effet, à l'usine Well du Vigan, c'est quatre plans sociaux en quinze ans - plus de mille emplois concernés - qui ont bouleversé des vies comme celles de Dominique, Najet, Angèle, Stéphane et Frédéric. Ce film raconte l’histoire de leurs reconversions.

Entrée Gratuite : Veuillez réserver au 04 67 81 66 00

15:52 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Ce film est insipide, prétentieux. Le choix du réalisateur : "on montre toujours l'ouvrier malheureux, jamais heureux" ou à peu prés comme çà.

Ne sont pas évoquées les multiples aides aux reclassements de ces personnes (l'une d'elle, d'ailleurs, est de nouveau dans la galère) : aides payées indirectement ou pas, par les consommateurs, les collectivités, les impôts,...

D'autre part, ces personnes se sont reconverties dans une zone de campagne où la débrouille, la solidarité sont très fortes. A peu près tout le monde jouit d'un lopin de terre, directement ou pas. Petites économies substantielles qui allègent les revenus diminués.

Ne sont pas évoqués les pertes, les manque à gagner des commerces locaux, les revenus diminués des mairies, etc... Alors que L'entreprise Well a cédé des indemnités immédiatement répercutées sur les prix de vente.

Étonnant que la salle n'ait pas réagi brutalement. Étonnant, le manque de curiosité, ou alors très vague.

Si des membres du PG ou du FdG étaient présents, leur silence est décevant.

Il ne faut manquer aucune occasion de se manifester. Contre ces films, mais aussi en faveur l'écologie, des luttes contre licenciements, la transition énergétique.

Un sympathisant.

Écrit par : Duval | 23/01/2013

Les commentaires sont fermés.