Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/01/2013

Haribo : 250 salariés manifestent pour soutenir leur collègue

article publié dans le Midi Libre
http://www.midilibre.fr/2013/01/11/la-direction-d-haribo-sort-de-son-mutisme,625009.php
11/01/2013, 08 h 57 | Mis à jour le 11/01/2013, 11 h 17
Philippe Poutou au coeur de la manifestation.
Philippe Poutou au coeur de la manifestation. (J.ROUX)

Deux cent cinquante salariés de l'usine Haribo d'Uzès ont manifesté jeudi après-midi pour soutenir un collègue menacé de licenciement pour faute grave. Le syndicat CGT Haribo a reçu le soutien de Philippe Poutou, candidat NPA aux présidentielles, présent aux côtés des manifestants.

Hier matin, dès 10 heures, 250 manifestants brandissant des drapeaux de la CGT, du PC et du NPA, entre autres, se trouvaient devant Haribo, à Pont-des-Charrettes, pour soutenir Jean-Christophe Jolbert, menacé de licenciement pour fautes graves par la direction de l’usine. Les employés de l’établissement n’avaient, quant à eux, pas débrayé.

"Des attaques contre le personnel surgissent partout"

"C’est le signe, précise la direction, qu’ils ne sont pas d’accord. Les faits sont graves. Ce salarié, par ailleurs, dans un passé récent, a fait l’objet d’une sanction disciplinaire. Au cours de ces dix dernières années, nous n’avons jamais mis en œuvre une telle procédure." Le syndicat CGT Haribo a, de son côté, reçu le soutien de Philippe Poutou, candidat NPA aux présidentielles, était à Uzès, où il a fustigé le patronat : "Le nombre de destructions d’emplois en France explose face à un patronat qui n’en fait qu’à sa tête. Des attaques contre le personnel surgissent partout ; les salariés résistent et je suis venu défendre l’un d’entre eux. Ce qui est révoltant ici, c’est que la direction cherche à monter les salariés les uns contre les autres."

"Le personnel de l'entreprise a été manipulé"

L’Inspection du travail a convoqué Jean-Christophe Jolbert et la direction d’Haribo pour une entrevue le 22 janvier. "Mais l’affaire ne s’arrêtera pas là, dit Jérôme Maurin, délégué syndical CGT Haribo. Le préjudice pour notre collègue est énorme et le personnel de l’entreprise a été manipulé afin qu’il ne cesse pas le travail. Ce qui explique le nombre de manifestants."

14:07 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Communiqué du NPA d’Uzès.
Jeudi 10 janvier 2013, un deuxième rassemblement en soutien au camarade syndicaliste JC Jolbert
s'est déroulé à Uzès devant l’usine Haribo. Avec la présence, de nombreux travailleurs de plusieurs
secteurs : cheminots, gaziers, territoriaux,Shelbox ,les Fralib, chômeurs et précaires... Ceci montrant la
détermination de notre camp à ne pas lâcher face à l’injustice.
Le patron l'accuse de plusieurs maux : vol, sabotage...faits infondés.
Le voyou n’est pas celui qui passe sa vie au boulot mais plutôt le patron qui organise une cabale contre
un salarié et une famille. Nous dénonçons et condamnons ces pratiques de gangsters visant à la délation,
la stigmatisation des salariés-es et à la '" chasse aux syndicalistes" à Haribo comme ailleurs.
Le NPA appelle à la constitution d'un collectif de défense et de solidarité pour JC Jolbert. La lutte
doit se poursuivre en dépassant les clivages syndicaux et politiques comme l'a démontré le soutien sur
place de Philippe Poutou et d’autres responsables syndicaux ou politiques.
Ceci afin de favoriser le développement de la lutte.
Le NPA soutiendra un appel de la CGT Haribo à constituer un collectif de soutien. Nous appelons les
forces vives à s'opposer à ces pratiques minables des patrons et à nous organiser pour résister autour
d'un Notre dame des Landes social gardois pour sauver l'emploi, interdire les licenciements et défendre
les droits des salariés-Es.
Comité NPA UzègeRhônePontdugard
Uzès le 12 janvier 2013
Contact : npauzegerhonepontdugard@gmail.com
1

Écrit par : Rouge NPA | 19/01/2013

Les commentaires sont fermés.