Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/12/2012

Assemblée Citoyenne du 10 Décembre à Roquemaure

ac.JPG

 

Le Lundi 10 Décembre à Roquemaure, s’est tenue une assemblée citoyenne sur la réforme des collectivités territoriales en présence de Bernard CLEMENT (maire de DOMESSARGUES, président de l’association des élus communistes et républicain du Gard, membre de la Commission Départementale de Coopération Intercommunale) et Jacques DEMANSE (Maire de SAUVETERRE).

 

Cette réunion a été l’occasion pour les 35 personnes présentes de mieux comprendre les risques de dissolution de la démocratie locale liés à cette réforme ainsi que l’application de l’austérité qu’elle va permettre dans les régions, départements et communes.

 

Un sujet lié au rattachement  de Roquemaure à la Communauté d’Agglomération du Grand Avignon (COGA) a été évoqué par des assistantes maternelles présentes.

 

Depuis le début des années 1990, des assistantes maternelles sont liées par contrat, d’abord à la halte garderie et la crèche familiale intercommunale (dont Roquemaure faisait partie, la halte garderie étant située sur la commune), puis à la Communauté de Communes des Côtes du Rhône Gardoise (CCCRG). Soit un fonctionnement qui dure depuis plus de 20 ans.

 


Roquemaure (comme Saint Laurent des Arbres et Montfaucon) a demandé son rattachement à la COGA. La compétence de la petite enfance n’est pas assurée par la COGA contrairement à ce qui se passait dans la CCCRG. Normalement, les compétences qui ne sont pas reprises par la nouvelle communauté d’agglomération doivent être reprises par la commune.

Or la municipalité qui souhaitait intégrer le Grand Avignon au 1 janvier 2013 avait informé les assistantes maternelles qu’elles seraient licenciées et qu’elles devraient désormais se débrouiller par elles-mêmes pour trouver des employeurs (parents d’enfants à garder). Le préfet du Gard ayant refusé le rattachement à cette date et l’ayant repoussé au 1 Janvier 2014, un sursit leur a donc été accordé. J’ai assisté à la réunion du conseil municipal du mois de septembre 2012, lors de laquelle, à la question du devenir des assistantes maternelles posée par une conseillère d’une des liste d’opposition, monsieur le Maire a répondu que le rattachement de Roquemaure à la COGA étant repoussé, la question n’était pour l’instant plus à l’ordre du jour, qu’il n’y avait pas urgence et qu’elle serait traitée plus tard.

Il faut rappeler, que les enfants gardés par les 8 assistantes maternelles de Roquemaure rattachées jusque là à la CCCRG bénéficient d’un suivi, que les parents sont assurés si l’une d’entre elle est malade que leur enfant sera tout de même gardé et qu’ils pourront partir au travail l’esprit tranquille.

Le choix de la Municipalité n’est dicté que par le supposé coût de la reprise directe de cette compétence et l’obligation de gestion de ce service qui était jusque là géré par la CCCRG. Pourquoi remettre en cause ce service fait aux Roquemaurois qui existe depuis plus longtemps que celui de « la Récré » (halte Garderie périscolaire) qui a été adossée il y a quelques années déjà au centre-aéré ? Et j’en sais quelque chose puisque ma fille de 22 ans a été gardée par une assistante maternelle habitant Saint Génies de Comolas dans le cadre de la halte garderie intercommunale et que la garderie périscolaire a été prise en charge par la municipalité à son entrée à l’école maternelle (l’association gérant ce service jusqu’alors étant continuellement en déficit).

La position du Maire de Roquemaure et de sa majorité municipale est intolérable.

Les temps sont à l’austérité et à la précarisation des salariés et employés, quel que soit le secteur dans lequel ils travaillent, du privé au public. La résistance à cette vision et organisation du monde ne passera que par le collectif. Le Parti de Gauche apporte son soutien à ces assistantes maternelles et nous sommes à leur disposition pour les aider dans leur lutte.

Luc Rousselot

 

ac 10 12.JPG

 

19:56 Publié dans Assemblée Citoyenne | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Le Parti Communiste Français, membre du Front de Gauche, présent à cette réunion à apporter son soutien aux assistantes maternelles et se tient à leur disposition pour toutes aides matérielles.
Il est inadmissible que le rattachement de communes à l'agglomération soit l'occasion de supprimer un service publique utile à la population. Avec le FRONT DE GAUCHE nous lutterons pour le maintien de ce service d'aide à la petite enfance.
Michel TORTEY
Secrétaire de la section Gard rhodanien du PCF
Membre de l'exécutif départemental- PCF Gard

Écrit par : Tortey Michel | 31/12/2012

Les commentaires sont fermés.