Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/11/2012

Portugal - Adoption du budget le plus austère depuis la dictature, le combat continue dans la rue!

1502497252_portugal_le_premier_ministre_defend_sa_politiq.jpg

 

Adoption du budget le plus austère depuis la dictature, le combat continue dans la rue!

 

Un million de portugais dans les rues le 15 Septembre dernier, des dizaines de milliers de personnes manifestant au son des caceroladas le 15 Octobre, une grève générale plus suivie que jamais le 14 Novembre dernier, des manifestations incessantes et plus de 6000 personnes rassemblées ce jour devant l’Assemblée de la République pour dire non au budget d’austérité 2013 préparé par la troïka. Tout cela n’aura eu aucun effet sur le PSD et la CDS qui ont voté pour ce budget d’une violence austéritaire inouïe comme un seul homme.

 

 


Ce budget c’est :

  • une augmentation générale de l’impôt sur les revenus du travail 4% + et le passage de 8 à 5 tranches d’imposition au détriment des moins riches (les revenus du capital ne souffrent eux qu’une petite hausse passant de 25% à 26,5%)
  • une baisse de 3,5% des retraites de plus de 1.350 euros et baisse de 16% pour les retraites de plus de 1800 euros
  • l’âge de la retraite passe de 63 à 65 ans
  • une baisse de 2% des emplois de fonctionnaires (10 000 postes de fonctionnaires en moins par non renouvellement des départs à la retraite)
  • une baisse de 16% de l’aide aux plus pauvres
  • une baisse de 6% des allocations chômage
  • une baisse de 5% des aides aux personnes en arrêt maladie

et des privatisations à tout va :

  • La TAP la compagnie portugaise de transport aérien
  • Le secteur santé de la banque publique CGD
  • L’ANA (l’organisme qui gère les aéroports du pays)
  • La poste
  • La RTP (télévisions et radios publiques)
  • L’ADP (l’entreprise publique de l’eau)

Le Parti de Gauche dénonce le vote de la droite sourde et aveugle aux souffrances du peuple portugais.

Le Parti de Gauche salue le travail du Bloc de Gauche (Bloco de Esquerda) à l’Assemblée de la République qui a présenté, à l’instar du Parti de Gauche en France, un contre-budget sous forme de 190 amendements. Il soutient la lutte du Bloc de Gauche pour que le débat sur l’austérité continue.

Le Bloc de Gauche appelle avec lui, toute l’opposition parlementaire actuelle au Budget 2013 (PCP, Verts et même le PS qui a ouvert la voie à l’austérité en 2011 et qui rêve de revenir au pouvoir à la faveur d’élections anticipées -sic-) à porter celui-ci devant le Conseil Constitutionnel.

Le rapport de force se joue maintenant dans la rue, comme l’a rappelé la nouvelle co-présidente du Bloc de Gauche, Catarina Martins.

Céline Meneses et Bruno Fialho

10:29 Publié dans EUROPE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.