Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/11/2012

Chaises musicales au débat énergie du gouvernement

Pascal Colombani vient d’annoncer sa démission du comité de pilotage du débat sur la transition énergétique. Son objectivité avait été à juste titre mise en cause du fait de ses liens avec Valeo et le CEA.

Greenpeace et les Amis de la Terre avaient déjà claqué la porte du débat organisé par le gouvernement jugeant la présence de lobbyistes reconnus du nucléaire et de l’industrie pétrolière beaucoup trop affirmée en son sein.

Le Parti de Gauche se félicite de cette bonne nouvelle, ayant lui aussi réclamé ce départ*. Mais cela n’est pas suffisant. Il faut que le comité de pilotage soit rééquilibré : il est inadmissible que le nucléaire ait une présence prépondérante alors qu’il s’agit justement de préparer la transition énergétique avec une réduction du nucléaire ! 


Décidément, depuis la conférence environnementale, entre le report de la fermeture de Fessenheim, les ambiguïtés sur l’extraction des gaz de schiste et le soutien au projet inutile, nuisible et couteux de Notre Dame des Landes, ce gouvernement PS-EELV fait un pas en avant, deux pas en arrière lorsqu’il s’agit de transition énergétique.

L’urgence est pourtant là ! Même la Banque Mondiale l’affirme : "il faut être plus offensif" contre le réchauffement climatique. Mais pour le Parti de Gauche la lutte contre le réchauffement climatique va de pair avec la sortie du nucléaire. "Ni nucléaire, ni effet de serre" : c’est tout le défi de la transition énergétique !

Planifier la bifurcation écosocialiste, s’ils ne savent pas faire qu’ils le disent, nous on peut !

Corinne Morel Darleux, Secrétaire nationale à l'Ecologie


 
* http://lepartidegauche.fr/actualites/communique/un-debat-sur-energie-qui-s-annonce-atomique-18404

09:45 Publié dans ECOLOGIE, Le parti socialiste au pouvoir | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.