Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/11/2012

Résistance contre la finance, résistance contre Notre-Dame-des-Landes

L’offensive organisée par le patronat, avec le manifeste des « pigeons » qui sont plutôt des vautours, puis l’appel des 98 grands patrons défendant leurs hauts revenus, puis le rapport Gallois reprenant les propositions du Medef, a atteint son but. François Hollande vient de décider 20 milliards de cadeaux supplémentaires aux entreprises, payés par le recul de la dépense publique pourtant au bénéfice de tous, et par plus de TVA sur les ménages. Il a ainsi choisi les profits pour quelques-uns contre l’intérêt général. « Ce monde de la finance jamais élu et qui gouverne » que dénonçait le candidat Hollande a eu raison du président Hollande. Et ces cadeaux se font sans aucune contrepartie si ce n’est des appels au civisme patronal. Ce serait risible si cela ne donnait envie d’hurler ! Finalement le changement n’aura duré que le temps d’un collectif budgétaire de juillet qui se sera contenté d’effacer les abus les plus criants des cadeaux aux plus riches. Mais sans attendre Noël, ces cadeaux reprennent de plus belle à l’automne. La droite, bien relayée par les médias, hurle que les entreprises et les possédants vont être matraqués fiscalement. Elle ne cherche qu’à cacher la réalité : le capital sera toujours moins taxé que le travail, contrairement aux promesses de campagne électorale ; les dividendes poursuivront leur croissance au détriment des investissements et des salaires, et les travailleurs continueront à être licenciés pour que les profits des actionnaires augmentent. Le Front de Gauche ne peut cautionner une telle politique qui n’introduit aucune rupture économique, sociale ou écologique avec les politiques précédentes. Il se doit d’être clair et cohérent. Dans ces conditions de politiques d’austérité et de soumission au modèle prôné par le patronat européen, un vote contre le budget est d’autant plus nécessaire.


Le PG sera dans la rue aux côtés des syndicats le 14 novembre dans le cadre de la journée européenne contre l’austérité et présentera ses propositions alternatives avec un projet de contre-budget lors d’une conférence de presse (mardi à 10h30), 7 meetings dans toute la France le 14 novembre au soir avec des orateurs nationaux et un meeting à Paris (gymnase Japy) le 16 novembre avec Pascale Le Neouannic et Jean-Luc Mélenchon.

Notre-Dame-des-Landes

Jean-Marc Ayrault, passé de la mairie de Nantes à Matignon, s’obstine à vouloir construire son aéroport inutile. Contre la mobilisation citoyenne, il choisit l’escalade et n’hésite pas à utiliser massivement les forces de l’ordre au profit des intérêts privés du groupe Vinci. En période de restriction budgétaire, il préfère gaspiller plus d’un demi-milliard d’euros dont la moitié à la charge des finances publiques pour ce projet anti-écologique plutôt que d’utiliser ces fonds pour d’autres projets d’infrastructures respectueuses de l’environnement : amélioration du réseau ferré et des voies fluviales par exemple.

C’est pourquoi le PG appelle à participer massivement à la manifestation du samedi 17 novembre à Nantes et à rejoindre les comités locaux contre ce projet d’aéroport.

Martine Billard, co-présidente du Parti de Gauche

15:19 Publié dans MANIFESTATION, Martine Billard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.