Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/11/2012

Et le reniement des promesses électorales de F Hollande se poursuit :

·         10 nouveaux milliards retirés aux dépenses publiques en application du plan Gallois, qui viendront s’ajouter aux 10 autres milliards décidés par le gouvernement Ayrault et qualifiés par le Premier Ministre lui-même « d’effort indépassable ».

·         Augmentation de la TVA, impôt injuste par excellence puisque simplement proportionnel et non pas progressif, après que le gouvernement ait déclaré, la main sur le cœur « nous n’allons pas rétablir la TVA sociale de Sarkozy après l’avoir supprimée » 


Voici 20 Milliards de retirés à la dépense publique alors que, selon la Commission Européenne elle-même, l’évasion des capitaux vers les paradis fiscaux  a fait perdre  à l’état 60 milliards en 2010.

 Le candidat Hollande avait dit dans un bel élan « mon ennemi ne se présente pas aux élections, n’est pas un parti politique ; il n’a pas de visage : mon ennemi, c’est la finance ». Rien n’étant encore fait pour lutter contre ces paradis fiscaux, il faut croire qu’ils ne rentrent pas dans le domaine de la finance telle que la conçoit l’actuel Président de la République.

 

Les 2 revers successifs du gouvernement actuel à l’occasion des votes sénatoriaux montrent que la voie de la social démocratie mène à une impasse, en ce qu’elle est rejetée par la droite et une partie de la vraie gauche .L’attitude des « socialistes » se disant scandalisés par la conjonction de votes communistes et UMP  appelle deux commentaires :

1.       Ils recourent au pire des mensonges, celui de la vérité tronquée, car les motivations de ces  votes étaient diamétralement opposées et ne pouvaient  pas être présentées comme une complicité.

2.        Puisque les Socialistes parlent de collusion contre nature, rappelons celle qu’ils pratiquée au service de la droite lors du référendum sur le traité constitutionnel de 2005 et leur récidive grâce à laquelle le traité de Lisbonne a été ratifié en France. Ces traités qui nous ont amenés là où nous en sommes.

Raymond Gressin

14:21 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.