Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/10/2012

"Notre santé en danger

S00.jpg

Le Samedi 20 Octobre, à Nîmes, place de l’horloge, entre 14h30 et 17h30 le collectif « notre santé en danger » a mené une action d’information, de sensibilisation du public et de critique des politiques de santé passées et actuelles

 

. Participaient à cette action, outre les membres du collectif, médecins généralistes et spécialistes, personnel soignants de l’hôpital public, des militants du Front de gauche.

 

Le but de l’action entreprise était de dénoncer :

 

- la marchandisation de la santé par les déremboursements de médicaments et les dépassements d’honoraires ;

 

 


- les effets de de la politique d’austérité et de réduction de la dette publique à marche forcée menée par le gouvernement actuel : destruction des structures hospitalières et leur  concentration, origine de la désertification et des zones de non- soins.

- la croissance du nombre de malades pour lesquels l’accès aux soins devient impossible, du fait de leur coût et de la précarité d'un nombre croissant de salariés et, à plus forte raison de chômeurs

- la propagande faite autour du déficit de la sécurité sociale, consistant à culpabiliser les patients  au prétexte de « surconsommation des soins » mais à taire qu’en 2010 par exemple l’état à fait cadeau aux entreprises de 75 milliards de cotisations sociales sans compensation  pour le budget de ladite sécurité sociale. Chiffre à rapprocher de son déficit pour 2010 : 18 milliards : moins de quatre fois le montant du cadeau consenti aux entreprises au titre des cotisations sociales

-  le rôle des laboratoires pharmaceutiques dont la logique de production privilégie le profit au détriment de l’intérêt des malades

-mais aussi d’exiger une politique de santé qui garantisse l’accès aux soins pour tous et leur totale gratuité.

Raymond Gressin

 

cliquez sur la photo

 

19:37 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.