Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/10/2012

A Blauzac, la démocratie selon Christophe Cavard

Le vendredi 28 septembre 2012 au foyer communal de Blauzac le collectif contre le traité  européen TSCG animé par Denis Ballini a interpellé le député EELV Christophe Cavard invité à débattre de ce traité, signé par N Sarkozy du temps où il était aux affaires et  proposé tel quel par F Hollande à la ratification des parlementaires “UMPS” sans passer par la voie référendaire que réclame notamment le Front de gauche et Jean Luc Mélenchon.


Rappelons que le collectif contre le traité TSCG, auquel participe le Front de gauche ainsi que l’association Attac et la fondation Copernic ainsi que d’autres organisations du monde du travail, a appelé à une grande manifestation nationale pour le 30 septembre 2012 à Paris. Il s’agit en effet de dénoncer  l’industrie bancaire libéralisée dont la faillite en Europe a conduit, sous la pression des marchés,  à imposer de façon autoritaire aux peuples européens des politiques d’austérité injustes et injustifiées. Pas d’austérité sans partage des richesses, pas d’austérité sans référendum sur l’Europe “austéritaire “, pas d’austérité sans politique écologique de transformation de la société.

Rappelons que Christophe Cavard a été élu député sous l’étiquette EELV dans la 6 ieme circonscription du Gard à la suite d’une triangulaire qu’il a gagnée contre F Proust ( UMP) et Sylvie Vignon ( FN) avec 42 % des voix et le soutien du Parti socialiste qui en avait fait son candidat. C’est le seul parlementaire EELV qui a claironné son « oui » au traité européen et sa solidarité au PS. Certains  pourraient penser qu’il s’agit là de la manifestation d’une loyauté politique tout à fait respectable, d’autres ne  pourraient y voir que la «  reconnaissance du ventre ».

Les membres  du collectif espéraient plutôt obtenir de leur député quelques  éclaircissements sur le pourquoi du comment de la chose, autrement dit qu’il leur  explique en quoi les politiques d’austérité sont la réponse la plus appropriée à la sortie de crise et à la transformation écologique de l’appareil productif.

Eh bien, ils en ont eu pour leurs frais. Le naturel est revenu au galop avec en prime l’arrogance, celle de ces élus qui disent avoir raison tout seul, sans tenir compte de l’avis de leurs camarades du parti auquel ils appartiennent. (Le Conseil fédéral de EELV s’est prononcé contre le traité le 23 septembre) Le citoyen peut perdre alors confiance en la politique : on est EELV ou on ne l’est pas, n’est-ce pas M Cavard ?  Au final, il a fallu supporter le  verbiage blablateux offert par cet apprenti député qui se contentait de répéter  avec  sérieux : « le traité TSCG est mort-né »

Ah bon ! Autant ne pas le voter répondit l’assistance médusée. La suite des explications n’a pas été beaucoup plus lumineuse, il paraitrait que ça ne sert à rien de résister.  M Cavard a donné l’impression qu’il déprimait,  incapable qu’il était de faire comprendre aux têtes dures présentes que tout est stratégique en politique même les convictions, surtout lorsqu’on veut en faire sa carrière.

Belle leçon de démocratie ? On accepte le débat, pour dire ensuite à ses interlocuteurs, ça ne sert à rien …” le traité est mort-né “ une façon d’esquiver toute argumentation sur ce qui justifierait l’austérité pour les peuples européens, qui ensemble constituent la première puissance économique mondiale. Les têtes dures n’ont pas été dupes.

Survint alors un jeune futur marié quelque peu éméché, venu avec sa famille récupérer la salle du foyer communal pour   la préparation des festivités du lendemain. L’amour, pas la politique se disaient certains en quittant les lieux, et surtout pas celle d’un Cavard qui n’a rien à donner, ni à apprendre.

Par christian Nannini

29 septembre 2012

12:32 | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

Commentaires

Mr Cavard ancien Pc a ete elu avec le soutien du Front de Gauche alors curieux de s etonner de son attitude de ce cumulard vice president du CG du Gard et suppo du Ps et Crocodile politique.

Écrit par : glasberg | 01/10/2012

Merci de nous avoir signalé l'erreur de frappe sur le nom de Famille de Monsieur CAVARD dans la dernière phrase.

Écrit par : webmaster | 01/10/2012

Les commentaires sont fermés.