Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/07/2012

continental nutrition

CONTINENTAL NUTRITION : LE FRONT DE GAUCHE APPELLE A SE RASSEMBLER JEUDI 12 JUILLET A 16 HEURES DEVANT LA PREFECTURE POUR LE MAINTIEN DU SITE INDUSTRIEL

Ce jeudi 12 juillet aura lieu la 2ème table ronde en Préfecture d’Avignon dont l’objectif est de sauver le site industriel de Continental Nutrition à Vedène.

Les organisations qui composent le Front de Gauche dans ce département appellent les vauclusiens à participer au rassemblement de soutien aux salariés en lutte, ce jeudi 12 juillet, à 16 heures, devant la Préfecture Boulevard Limbert à Avignon.


Il n’est plus possible d’assister impuissants à la destruction massive de l’emploi industriel. Les salariés des Papeteries de Malaucène ont eu raison de lutter et de croire à la viabilité de leur entreprise : aujourd’hui, le Tribunal vient de conclure que le motif économique n’était pas fondé, la fermeture de l’usine était bel et bien une opération boursière comme n’a cessé de le dénoncer la CGT. La lutte continue mais reconnaissons qu’il devient plus difficile de sauver l’emploi et le tissu industriel. après une victoire à titre posthume. Il faut pouvoir agir avant !

La constitution par le nouveau Gouvernement d’un Ministère qui se fixe l’ambition d’engager le redressement productif de notre pays atteste d’une volonté politique qui doit se traduire par des actes, sur deux niveaux, pour stopper l’hémorragie et se situer sur le terrain de la reconquête :

- les conditions, dans notre département, doivent être créées pour maintenir et développer le site industriel de Continental Nutrition, les compétences existent, l’outil de travail est performant, des repreneurs potentiels se sont manifestés. Tout doit être mis en œuvre pour obtenir la cession de l’entreprise à un repreneur.

- sur le plan législatif, comme le proposent les députés du Front de Gauche, l’Assemblée Nationale doit délibérer en urgence de l’interdiction des licenciements boursiers et de l’obligation pour un groupe de céder à un repreneur un site qu’il envisage de fermer ou de le céder aux salariés qui souhaitent poursuivre l’activité.

01:11 Publié dans SOLIDARITE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.