Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/07/2012

Lettre aux Camarades de la Gauche Anticapitaliste

Chères et chers camarades

Votre coordination nationale va débattre de la question de votre entrée au Front de gauche. Nous avons compris, de nos différents contacts, que l’issue de cette coordination devrait être certainement positive. Nous nous en réjouissons. Tout élargissement est une avancée, mais votre arrivée revêt une importance particulière, en raison de votre nombre, de l’expérience et la tradition militante dont vous êtes porteurs. C’est pour nous la démonstration de la nécessité de la dynamique du Front de Gauche et de la pertinence de la ligne de l’unité de l’autre gauche que nous avons défendu depuis 2008.

Nous allons aborder ensemble une nouvelle période pour le Front de gauche marquée par la défaite de Sarkozy et l’arrivée de François Hollande au pouvoir. Plus que jamais, l’objectif est de favoriser une alternative de gauche aux politiques d’austérité et le refus de celles-ci, d’où qu’elles viennent. Même si nous avons contribué à l’élection de F. Hollande, nous ne nous reconnaissons ni dans la majorité gouvernementale, ni dans la majorité parlementaire. Face à la politique d’austérité annoncée et à l’acceptation du Traité Merkozy, le Front de Gauche est plus que jamais autonome.


Il aborde cette période avec plus d’atouts que précédemment. Fort de son résultat électoral, il porte incontestablement et de façon lisible, bien qu’évidemment perfectible, une autre voie à gauche que celle des politiques d’accompagnement du capitalisme. Il aspire à poursuivre et approfondir une méthode de travail et d’organisation qui lui fait gagner en efficacité et en intégration : coordination nationale hebdomadaire, fronts thématiques et assemblées citoyennes. Il cherche la meilleure solution pour l’adhésion de citoyen-ne-s qui ne souhaitent pas rejoindre une de ses composantes… Il va organiser fin août sa première université d’été sous le nom des « Estivales du Front de Gauche » et se retrouvera dans des initiatives communes lors de la Fête de l’Huma. Force d’action, le Front de Gauche s’organise pour mener des campagnes et se retrouver aux côtés des mouvements sociaux.

Nous avons donc devant nous une tâche d’une plus grande ampleur encore que celle que nous nous fixions lors de notre création en 2008. C’est d’autant plus satisfaisant de recevoir de nouveaux apports.

Nous sommes évidemment prêts à vous accueillir au Front de Gauche dans les dispositions organisationnelles que vous souhaiterez. Nous savons que des discussions existent pour imaginer une recomposition interne au Front de Gauche. Elles sont naturelles et positives. Il est normal que chaque groupe ou courant s’interroge sur la façon de contribuer le plus efficacement possible à la réussite de ce projet commun.

Toutefois, à l’heure où de telles discussions ont déjà eu lieu entre plusieurs composantes du Front de Gauche, sachez que le Parti de Gauche a la volonté réaffirmée de s’élargir. Il ne s’agit non pas pour nous d’absorption de tel ou tel groupe identifié mais bien d’une fusion où chacun apporte sa contribution. Nous avons déjà expérimenté avec bonheur cette approche, notamment avec le groupe « Gauche écologiste » issu des Verts et animé par Martine Billard, devenue quelque temps après notre co-présidente. Le Parti de Gauche aujourd’hui est fort de 12 000 militants. Mais ce développement important depuis un an ne nous empêche pour autant pas de comprendre la nécessité d’une nouvelle étape de rassemblement, dès lors que la proximité entre les groupes concernés est suffisante pour avoir des débats enrichissants. C’est, nous semble-t-il le cas avec Gauche anticapitaliste. Il nous paraît évident que nous partageons aujourd’hui la même approche stratégique, la référence à la révolution citoyenne, à un projet fusionnant véritablement l’écologie et le socialisme (nous pourrions très bien faire nôtre l’appellation d’Ecosocialisme que votre courant défend depuis des années) et une volonté de ne jamais séparer la réflexion et l’action.

Voilà pourquoi nous vous disons clairement que nous souhaitons discuter de la poursuite de la construction du Parti de Gauche avec vous. Un tel regroupement favoriserait l’équilibre au sein du Front de Gauche, ce qui ne peut être que positif pour toutes ses composantes. Nous savons bien sûr que des débats sont à mener entre nous, comme il en existe également au sein du PG. Nous les avions déjà abordés en partie lors d’une rencontre bilatérale. Ils ne nous sont pas apparus rédhibitoires.

Nous ne vous demandons évidemment pas une réponse immédiate mais peut-être pourrions-nous, sans garantie sur votre choix final, commencer à travailler sur les questions que vous souhaitez soulever. Il nous paraît aussi utile de vous indiquer notre calendrier interne : assises en novembre puis congrès fin mars. Ce sont autant d’occasions où nous pourrions acter d’un élargissement avec vous en cas d’accord.

Nous souhaitions porter à la connaissance de votre coordination cette proposition. Nous sommes évidemment disposés à discuter avec vous quand vous le souhaiterez.

Fraternellement

Pour le Parti de Gauche :

Eric Coquerel

SN aux relations unitaires

06:50 Publié dans FRONT DE GAUCHE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.