Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/06/2012

Le Changement c’est maintenant ! pour AREVA aussi !

Le Front de gauche a adressé ce jour une lettre ouverte à Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères et à Monsieur le Ministre Délégué au Développement, concernant les activités d’exploitation minière d’AREVA en Afrique suite à la condamnation pour faute inexcusable en raison du décès d’un ex salarié de cette société.


Les conséquences des quarante années d’exploitation minière de la COGEMA puis d’AREVA au Niger sont désastreuses : spoliation des terres agro-pastorales autour des sites miniers, destruction de la faune et de la flore, contamination de l’air par des poussières et des gaz radioactifs, contamination radiologique des ressources en eau. Le silence règne concernant l’impact sanitaire de l’exploitation sur les populations et les travailleurs des mines.

Au Gabon, AREVA doit être mise devant ses responsabilités et les investigations ne doivent plus être entravées concernant les conséquences sanitaires, sociales et environnementales de l’exploitation de l’ancien site de MOUNANA, afin que justice puisse être rendue à tous ceux qui luttent pour la reconnaissance et le dédommagement.

Nous exigeons donc un contrôle de la transparence des pratiques des grandes entreprises françaises en Afrique, en particulier au titre de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises, mais nous exigeons aussi la publication des contrats des industries extractives et des industries d’exploitation des ressources naturelles de façon à permettre aux peuples concernés de connaître et donc de pouvoir maîtriser l’utilisation de leurs ressource.

Le slogan de campagne du nouveau Président de la République a été « le changement c’est maintenant » ; le nouveau gouvernement a déjà une occasion de le démontrer par le changement de comportement d’une grande entreprise publique.

 

Patrice Finel

14:26 Publié dans COMMUNIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.