Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/06/2012

Pourquoi un engagement au Front de Gauche

Quand on regardait la composition des meetings de Mélenchon pendant la présidentielle, on remarquait tout de suite la forte présence de jeunes enthousiasmés par le Front de Gauche et ses idées. Néanmoins, ils sont relativement peu nombreux sur la circonscription à s’engager véritablement, à militer : cela demande du temps sur des années cruciales d’études, et un certain aplomb pour clamer ses idées malheureusement encore minoritaires et loin d’être partagées par l’ensemble de ma génération.

C’est pourquoi je suis chargé de vous dire ce qui m’a amené, en tant que jeune, à franchir le pas et à militer pour le Front de Gauche.


Mon engagement est né de différents constats :

-celui d’une société où les inégalités foisonnent et se creusent entre une oligarchie toute puissante qui accumule toujours davantage de richesses et le peuple réduit à produire et à payer la rente des financiers.

-c’est aussi celui d’une société que l’on cherche à détruire coûte que coûte, en divisant ses membres par la concurrence (entre services, entre entreprises, entre régions, entre pays) et par la haine de l’autre, la stigmatisation de l’immigré, du musulman, du chômeur.

-c’est ensuite celui d’une société qui permet aux grandes entreprises de détruire notre environnement en toute impunité et au détriment de notre cadre de vie.

-c’est enfin celui d’une société où l’on oppose aux espoirs des gens la fatalité factice de l’action de ces nouveaux dieux invisibles et tous puissants que sont les marchés financiers,  d’une société où l’on refuse ainsi au peuple la faculté d’exercer son pouvoir légitime.

Or, le Front de Gauche propose un changement de société, un changement réel et significatif qui remet en cause le dogme libéral en place depuis 30 ans et qui nous a mené à la dissociété actuelle, individualiste, égoïste, divisée et inégalitaire.

Le Front de Gauche rend possible la refondation de la société sur les valeurs sociales que sont la solidarité, la dignité, la tolérance, le respect et l’écologie, grâce à un programme social ambitieux prévoyant une redistribution des richesses en faveur du peuple et grâce à une planification écologique.

Il ambitionne de rendre au peuple le pouvoir que lui avaient confisqué les agences de notations et les institutions libérales par leur chantage, de permettre au peuple de choisir la voie qu’il souhaite suivre pour son futur.

Il offre donc aux gens de ma génération la possibilité de construire une nouvelle république sociale, écologique, solidaire et véritablement démocratique. Une société nous redonnant l’espoir en des jours meilleurs, une société où chacun partira dans la vie avec les mêmes chances et les mêmes droits, une société répondant à nos besoins fondamentaux et garantissant la justice sociale.

Voilà pourquoi je soutiens le Front de Gauche. Voilà pourquoi je soutiens ici et aujourd’hui Charles Ménard qui, par ailleurs, au contraire de ces candidats professionnels de la politique qui recherchent la satisfaction personnelle, nombriliste voire financière d’un mandat, incarne à mes yeux un engagement de convictions, sincère, dévoué et désintéressé.

Nathan Rousselot

21:28 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

analyse très juste de la situation à faire partager par un nombre croissant de jeunes ... et de moins jeunes.
bravo !

Écrit par : michel delfly | 05/06/2012

Les commentaires sont fermés.