Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/04/2012

On ne transige pas !

SANT_1~1.JPG

Le collectif "Notre santé en danger" et la coordination de défense des hôpitaux et maternités de proximité organisaient samedi 14 avril un rassemblement Place Gambetta à Paris. Collectifs d’usagers et organisations syndicales ont répondu massivement à l’appel. Pour le Front de Gauche, Catherine Jouanneau a rappelé l’engagement du programme "l’Humain d’abord", porté par Jean-Luc Mélenchon, son candidat à l’élection présidentielle.


Le Front de Gauche est signataire du socle commun de "notre santé en danger" depuis que la signature en a été ouverte aux organisations politiques. Nous tenons le même discours à Paris et à Bruxelles : la santé, comme tous les services publics, doit être sortie du diktat de la concurrence libre et non faussée. Nous nous prononçons résolument pour une santé remboursée à 100 % sur la base des tarifs de la sécurité sociale, seule façon d’établir l’égalité d’accès aux soins et d’en finir avec le renoncement aux soins. Nous abrogerons la loi HPST, la tarification à l’activité, les franchises médicales, les déremboursements et les dépassements d’honoraires. Nous exigeons la réouverture des centres IVG, des maternités et de tous les services hospitaliers mis-à-mal par le dogme de la fusion au profit du privé. L’humain d’abord en matière de santé, c’est un service public de plein exercice et d’accès universel sur tout le territoire de la République !

Catherine Jouanneau,
Secrétaire Nationale du PG à la Santé

Plus d’infos sur la page du Front de Gauche de la Santé

07:33 Publié dans SANTE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.