Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/04/2012

Inadmissible : au mépris du droit, Israël pratique le blocage de militants

illustrations-welcome-israel.jpg

Le Parti de gauche dénonce fermement le blocage par le gouvernement israélien de militants internationaux

Après avoir bloqué plusieurs missions dont notamment celle des militants de la Flotille pour Gaza en juillet 2011, les autorités israéliennes empêchent de nouveau des centaines de militants européens , cette fois-ci de la mission "Bienvenue en Palestine" attendus à Bethléem pour inaugurer une école internationale, de s’y rendre.
Quatre d’entre eux ont même déjà été interpellés à leur arrivée à l’aéroport de Tel-Aviv par les forces de police.


D’après les organisateurs de la campagne "Bienvenue en Palestine", ce sont des dizaines d’autres qui seraient bloqués par la police.


Pour leur part, des compagnies aériennes dont Air France se plient aux exigences israéliennes en annulant les billets de militants.
Le Parti de gauche dénonce avec la plus grande fermeté cette attitude inadmissible des autorités israéliennes et la décision des compagnies aériennes. Il appelle la France et l’Union européenne à défendre le droit fondamental de leurs ressortissants à la liberté de circulation.
Le droit des palestiniens de se déplacer à l’étranger et même dans leur propre pays est quant à lui quasi-nul, car soumis au bon vouloir du gouvernement d’Israël, puissance occupante. Ce n’est pas admissible.
Quant à eux, les citoyens du monde entier qui agissent pour manifester leur solidarité concrète avec la Palestine doivent pouvoir s’y rendre librement.
Lorsque, l’année dernière, des missions avaient été bloquées dans les ports et les aéroports, le Parti de gauche était déjà intervenu auprès des autorités israéliennes qui bafouaient ce droit, mais aussi auprès des autorités françaises et européennes qui ne faisaient rien pour le garantir.
Aujourd’hui, il faut malheureusement se remobiliser et réaffirmer le droit des personnes à la libre-circulation. Cette exigence pour les militants de la solidarité internationale est fondamentale.

 

19:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.