Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/04/2012

Lettre de JL Mélenchon aux retraité(e)s de l’agriculture et à leurs organisations

A l’attention des agriculteurs retraités et de leurs organisations (ANDRAF, Confédération paysanne, Coordination rurale, FNSEA, MODEF)

Madame, Monsieur,

Ces dernières semaines, le Front de Gauche de l’agriculture a rencontré plusieurs organisations représentant les retraités de l’agriculture, afin de faire le point sur l'état des retraites des agriculteurs et agricultrices et échanger sur leurs revendications à ce sujet.

Je sais qu'à ce jour, trois retraités de l'agriculture sur quatre perçoivent une pension de moins de 750€ par mois dont un tiers, essentiellement les femmes, touchent moins de 500€ par mois, très en-dessous du seuil de pauvreté. Pourtant la simple justice sociale exigerait que ceux et celles qui, par un travail difficile, ont largement contribué à ce que l'agriculture assure la sécurité alimentaire de notre pays reçoivent une retraite décente. Ce meilleur pouvoir d'achat contribuerait par ailleurs à la relance de l'activité dont notre pays a besoin.


C'est pourquoi le Front de Gauche s'engage à ce que le niveau des retraites des paysans, quel qu'ait été leur statut en cours de carrière (chef d'exploitation, conjoint, aide familial, cotisant solidaire) soit immédiatement porté à 85% du SMIC pour une carrière complète, avec un objectif de convergence à terme avec l’ensemble des salariés.

La pérennité du financement du régime agricole, logiquement déficitaire en raison de la perte orchestrée des emplois dans l'agriculture, doit être assurée en partie par une plus juste contribution solidaire des agriculteurs eux-mêmes. Il faudra remettre en cause certaines déductions fiscales et sociales non justifiées sur le revenu. Nous élargirons la contribution aux revenus du capital, de l'agroalimentaire, des banques et de la grande distribution. La solidarité nationale doit s'appliquer sur le principe d'une justice sociale et fiscale appliquée à toutes les professions, dans le cadre de la consolidation du système de retraites par répartition.

Par ailleurs, en concertation avec vos organisations, le Front de Gauche engagera une réflexion sur la nécessaire simplification du régime des retraites agricoles afin notamment :

- de réaliser un égal traitement des actifs de l'agriculture, hommes et femmes, pour la retraite complémentaire obligatoire,

- de décider que, pour les poly-pensionnés, le calcul de la pension se fasse au prorata de la durée de cotisation de chaque régime,

- de corriger l'injustice du calcul en pourcentage de la bonification pour enfants, en la forfaitisant.

Je vous rappelle que le programme du Front de Gauche prévoit le rétablissement du droit à la retraite à 60 ans à taux plein, à 75% du salaire de référence, avec la prise en compte de la pénibilité de professions particulières donnant droit à des départs anticipés.

Les autres dispositions de notre programme, à savoir la fin des fermetures et démantèlement des hôpitaux, le remboursement à 100% des dépenses de santé couvertes par la Sécurité Sociale en y incluant les lunettes et soins dentaires, la reconnaissance d'un droit universel à la prise en charge de la perte d'autonomie dans le cadre de la Sécurité Sociale, la reconstruction et le développement d'un service public de Santé basé sur la proximité et la qualité des soins incluant la totale implication des personnels, élus et citoyens, seront facteur d'égalité et de dignité pour les principaux acteurs ruraux que sont les paysans et paysannes.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l’expression de mes sincères salutations,

Jean-Luc Mélenchon

 Courrier JLMélenchon aux retraités agriculture.pdf

07:39 Publié dans AGRICULTURE, FRONT DE GAUCHE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.