Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/10/2011

Un vent de révolution citoyenne souffle sur les Etats-Unis

manif_ny_septembre.jpg

Samedi 1er Octobre, des dizaines de milliers d'étatsuniens et d’étasuniennes indignés ont manifesté pacifiquement dans les rues de New-York, notamment sur le pont de Brooklyn, et dans plusieurs villes dont Los Angeles, Chicago, Seattle, Denver.

A New-York, après avoir bloqué l'entrée de Wall-Street, 10 000 personnes ont envahi le pont de Brooklyn en criant "Nous ne sommes pas des criminels, les criminels ce sont les banquiers!", "Nous sommes les 99% du peuple, nous sommes ‘too big to fail’ (‘trop gros pour pouvoir sombrer’, subtile allusion au slogan prétexte au sauvetage des banques et au maintien en place des grands cabinets d’audit en 2008)" ou encore "Capitalism does'nt work" (le capitalisme ça ne marche pas).


Face à ces grosses mobilisations, la police étatsunienne a réagi par la violence et des arrestations massives. Plus de 700 personnes ont été arrêtées sur le pont de Brooklyn !

Aux Etats-Unis, des dizaines de milliers de personnes, en particulier des enseignants, des infirmiers se retrouvent sans travail. Partout les services publics ferment sous prétexte des dettes d'Etats, comme dans le Wisconsin, en Californie, dans le Minnesota, au Massachusetts... Le chômage et la pauvreté battent de records historiques. Le système politique est bloqué. Les changements que l’arrivée d’Obama semblait promettre ne sont pas arrivés.

Le mouvement des indignés étatsuniens, né dans le Wisconsin et qui prend de l’ampleur depuis la manifestation anti banques devant Wall Street le 17 Septembre dernier, est aujourd’hui soutenu par des syndicats, des partis de gauche, la presse dissidente de gauche, des associations et des personnalités comme Michael Moore, Noam Chomsky, Susan Sarandon, Cornel West.

Après l'Islande, l'Espagne, la Grèce, la Tunisie, l'Egypte, Israël, le Chili c'est maintenant au coeur du système capitaliste que se lève la révolte contre les politiques libérales menées depuis des décennies à l'initiative justement des Etats Unis. Là aussi, un vent de révolution citoyenne souffle. Le peuple s’indigne et se révolte contre la casse de l’Etat et l’austérité élargie à 99% de la population pour le plus grand profit de 1% de nantis. Les citoyen-ne-s états-unien-ne-s veulent faire entendre leur voix dans un débat démocratique dont ils se sentent absolument exclus comme en témoigne l’abstention grimpante dans ce pays.

Le Parti de Gauche salue les manifestations pacifiques des indigné-e-s étatsunien-ne-s et condamne les violences policières et les arrestations massives dont ils sont victimes.

Send them all away !

07:28 Publié dans LIBERTE D'EXPRESSION, MANIFESTATION | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.