Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/02/2010

A Gauche maintenant!

8_pages_1.jpg

21:02 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

soreplast

MIDI LIBRE Édition du dimanche 28 février 2010

soreplast.jpg

Ales. Soreplast, désastre « social et écologique » selon Revol

Si la chaîne parlementaire LCP était de passage aux Salles-des-Gardons vendredi matin, c'est parce qu'elle faisait un reportage sur René Revol et l'emploi. Le leader régional de la liste "A gauche maintenant" y était accueilli par nombre de candidats de la liste gardoise et leurs supporteurs, et des ex-salariés de la défunte Scop Soreplast, dont plusieurs ne cachent pas qu'ils promeuvent le trio antilibéral Front de gauche-PC-NPA.
Venu seul en voiture, celui qui est aussi maire de Grabels (dans l'Hérault), était donc à son aise, pataugeant dans un mélange de gadoue, de cellulose et de déchets plastiques divers, image typique d'un site industriel sinistré. L'occasion pour lui d'attaquer directement sur « le désastre économique et social » engendré. Et de développer

son discours sur « la politique des parcs régionaux » qui « ne permet pas à la puissance publique de s'exercer » dans de bonnes conditions, alors que la Région a subventionné le projet. Certes, « la Région a mis en place une commission de suivi lorsque des subventions sont attribuées à des entreprises », mais selon lui et les remontées qu'il en a eues, elle manque de transparence.
« Ici, on est en situation d'urgence », poursuivait René Revol. « Dans l'immédiat, il y a un président de Région. Jusqu'au 21 mars il peut encore intervenir. » Constatant que jusqu'ici « il n'est même pas venu, il n'a même pas porté plainte, ce qui est un minimum ».
Pour le candidat d'A gauche maintenant, Soreplast est « un cas d'école ». Y compris pour la création de la société sous forme coopérative. « On leur (les salariés) a conseillé de faire une Scop et maintenant on les laisse tomber. » La forme est bonne pour René Revol, mais « il faut une garantie juridique et financière » pour assurer sa réussite de l'entreprise.
Dans un discours antilibéral, il affirme que « l'administration régionale doit intervenir dans la gestion des parcs économiques régionaux. Quand on laisse faire le marché, on court à la catastrophe. » Et d'encourager les élus du secteur à interpeller la Région sur ce dossier Soreplast. « On a jusqu'au 21 mars », répète-t-il.

F.G

 

 

20:59 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Réunion Le Vigan

le vigan 04 03.jpg

19:15 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Réunion Beaucaire

beaucaire 03 03.jpg

19:04 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

27/02/2010

Jean Luc Mélenchon à Nîmes

JEAN LUC MELENCHON -.jpg

23:41 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Réunion St Ambroix

SAINT AMBROIX 05 03.jpg

22:46 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Mélenchon sur France5

arton404.jpgEmission du 25/02/2010 - Jean Luc Mélenchon invité de l'emission de c'est à dire

 

A moins d’un mois du premier tour des élections régionales, Jean-Luc Mélenchon, l’un des leaders du Front de gauche, estime qu’"il y a plusieurs niveaux" dans cette campagne. "Sur le terrain, les choses continuent à leurs rythmes. Et reconnaissons une chose : encore beaucoup de Français ne s’y intéressent pas du tout", ce qui fait craindre une forte "abstention".

Dans le même temps, "à peu près tout le monde est en campagne", mais "il y a une faiblesse militante des grands partis, pour des raisons assez complémentaires. Le PS, parce qu’il pense qu’il a gagné. Donc les socialistes bougent le moins possible. Ils pensent que s’ils bougent, ils vont faire une faute". Et de l’autre côté, poursuit le président du Parti de gauche, "l’UMP a intériorisé le fait qu’elle a déjà perdu. Ce qui conduit" peut-être ses membres "à surévaluer les accrochages de personnes, les accrochages superficiels".

Finalement, "c’est une situation très curieuse", affirme le député européen. "Les gens s’apprêtent à voter massivement à gauche pour sanctionner la droite" qui est au pouvoir, "mais le parti dominant de la gauche ne propose rien. Il ne dit pas, par exemple : ’Faites de cette élection régionale, un enjeu national’ (...) Quant à l’UMP, c’est pareil, on n’entend pas un slogan, un mot d’ordre".

Convaincu de la nécessité de faire de cette élection, "
une élection nationale, parce qu’elle l’est", Jean-Luc Mélenchon souhaite y "introduire le débat sur les retraites et, en ce qui concerne les régions", défendre l’idée "que l’on peut en faire un bouclier social pour les gens au moment où la crise déferle. Car ce qui a commencé en Grèce arrivera en France. Rappelez-vous-en surtout".

 

 

22:00 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Canal + n’aime pas la gauche

haut affiche.jpg

Communiqué de presse

Pour respecter l’équité du temps audiovisuel des candidats, Canal + a décidé d’inviter le 22 février les opposants à Georges Frêche : Jean Louis Roumegas et Raymond Couderc….

La liste A GAUCHE MAINTENANT ! s’interroge sur la partialité d’un tel choix qui occulte la seule liste opposante de gauche….

Si un tel choix devait perdurer la liste A GAUCHE MAINTENANT ! saisirait le CSA d’une aussi évidente discrimination.

En vous remerciant,

René Revol, François Liberti, David Hermet

20:57 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Réunion Uzès

Aujourd’hui samedi 27 février opération tractage, à Uzès pour annoncer notre réunion publique du 5 mars,

Ci-dessous quelques photos

UZES 05 03.jpg

19:53 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Réunion Nîmes

nimes 02 03.jpg

19:10 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Réunion Domessargues

Domessargues 02 03.jpg

19:00 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

26/02/2010

agrexco

MARCHE AGREXCO.jpg

21:44 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

journée de la femme 8 mars 2010

femmes.jpg

17:32 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Deux enfants ont besoin de leur père.

RESF.jpg

A Nîmes, lundi dernier à 16h, un père de famille a été arrêté près de son domicile lors d’un contrôle d’identité. Il a été placé en garde à vue (GAV) puis emmené au CRA.

Il est passé devant le JLD aujourd’hui. Ce dernier a décidé de le remettre en liberté. Hélas le préfet a fait appel de la décision du juge. Ce père de famille de deux enfants de 3 ans et 10 mois est l’objet d’un Arrêté Préfectoral de Reconduite à la Frontière (APRF) contre lequel son avocat a fait appel.

Vendredi 26 février à 13 h, cet appel sera examiné par le Tribunal Administratif situé près de la Gare puis ensuite à 14 h 30 le Tribunal près des Arènes examinera l’appel du préfet.

Sa compagne, la mère de ses enfants que nous avons rencontrée est désespérée. Elle ne comprend pas l’acharnement contre sa famille.

Apportons notre soutien à cette famille qui ne doit pas être démembrée pour le plaisir des chiffres.

Amitiés humanistes,

 

Michel

 

RESF 30 : 06 20 46 36 27    

Courriel : resf30@laposte.net

 

16:55 Publié dans RESF | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

25/02/2010

PG appelle à la manifestation pour la suppression Ministère de l'identité nationale et de l'immigration

suppression-ministere-identite-nationale.png

Jeudi, 25 Février 2010 08:35 Eric Coquerel, Pascale Le Neouannic

Le Parti de Gauche appelle à la manifestation pour la suppression du Ministère de l'identité nationale et de l'immigration qui partira à Paris ce samedi 27 février à 15 heures de la place de la Bourse.. Après l'échec salutaire du débat sur l'identité nationale, il est en effet essentiel de poursuivre la mobilisation contre ce Ministère de la honte.
Le Parti de gauche se rendra à cette manifestation sur les bases de l'appel-pétition initial lancé en décembre dernier par 20 chercheurs et qu'il avait signé immédiatement.

Martine Billard, porte parole nationale et députée de Paris, Eric Coquerel et Pascale Le Néouannic secrétaires nationaux et respectivement têtes de liste à Paris et dans les Hauts de Seine de "Ensemble pour des régions à gauche" pour les régionales en Ile de France représenteront le Parti de Gauche.

L'appel :

http://www.pourlasuppressionduministeredelidentitenationale.org/Data/Appel_Suppression_Ministere_Identite_Nationale.pdf

22:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

A Gauche maintenant!

Présentation1.jpg

04:46 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

24/02/2010

A Gauche maintenant!

22:50 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

A Gauche maintenant!

Présentation1.jpg

01:48 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

23/02/2010

Retraite : les Français prêts à se mobiliser

arton2761351-21076.jpg

L’Humanité 22/02/2010

D’après notre sondage exclusif CSA-L’Humanité, 65 % des Français sont prêts à soutenir la journée de mobilisation du 23 mars décidée par les syndicats, ils font plus confiance aux syndicats qu’au gouvernement et au Medef pour trouver des solutions.
Témoignages de retraités du Nord.

Nord, correspondance.

Avec leurs pensions, en économisant sur tout, ils arrivent tout juste à s’en sortir Ils ont consacré leur vie au travail ou à élever leurs enfants. Á l’âge de la retraite, ils doivent tout calculer pour pouvoir se payer le minimum. Ils ne s’en sortent qu’au prix d’une rigueur quotidienne. Qu’ils vivent en couple ou seuls, des retraités du Nord témoignent.

Dans le Nord, à Haubourdin, la savonnerie Lever était là depuis 1914. Une « bonne boîte ». Mimi s’y voyait jusqu’à la retraite. Mais en 2000, l’usine a fermé. Cinq ans de chômage, cinq ans de perdus sur la retraite complémentaire. Jamais il n’est parti en vacances du temps ou il travaillait, nuit et jour. Son épouse a élevé les trois enfants, et cumulé quelques « petits boulots ». Son secret à elle pour « bien vivre » : traquer les promotions sur les prospectus, méticuleusement, depuis toujours. « De plus en plus compliqué avec tous leurs trucs pour nous faire croire qu’un produit vaut le coup ! » Les cahiers de comptes du couple sont tenus à jour, au centime près, depuis toujours. Á soixante-quatre ans, Mimi a même déjà tout réglé côté obsèques. « Pour ne pas peser sur les enfants », qu’il faut parfois encore aider financièrement bien qu’ils aient plus de quarante ans. Maintenant, les vacances et le resto de temps en temps, c’est possible. Un « luxe » que ce couple d’ouvriers doit à une rigueur implacable. (lire la suite…)

23:06 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

A Gauche maintenant!

Présentation1.jpg

01:43 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

22/02/2010

Réunion Aramon

aramon.jpg
Adresse de la salle : Rue Ramel, il y a un parking 20 mètres avant la mairie

20:24 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

21/02/2010

René Revol sur France 3

 

Quel programme pour quelle gauche ? Avec Paul Alliès, Christian Bourquin, René Revol et Jean-Louis Roumégas

picto_languedoc-roussillon.jpg

 

suivez-le-second-debat-de-france-3-61075379.html?onglet=v...

23:29 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Réunion St Quentin La Poterie

st quention la poterie.jpg

22:39 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Ecole publique

ecole publique.jpg
Jules_Ferry_1981_GF.jpgLa pétition pour la défense de l'école laïque connait un départ assez remarquable.
Plus de 34 000 signatures en mois de trois semaines. Il faut garder un même rythme maintenant jusqu'au 19 juin 2010.

Alors n'hésitez pas : Signez et faites signer en cliquant sur le lien. 
http://www.appelpourlecolepublique.fr/index.php

21:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

VITE UNE BONNE GAUCHE FACE A LA DROITE

Numériser0040.jpg

19:59 Publié dans TRACT PG | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Compte rendu journée Le Grau du Roi+Aigues Mortes

VENDREDI  19  FEVRIER  UNE  BELLE  JOURNEE  DE  CAMPAGNE  ELECTORALE  DANS  L’UNITE.

 

D’abord  à  AIGUES-MORTES  où : 

 

A  11h30  nous  avons  distribué  des  tracts  aux  salariés  des  Salins  du  Midi  avec  René  REVOL  tête  de  liste  régionale,  Martine  GAYRAUD  tête  de  liste  pour  le  GARD  et  ses colistiers,  Michel  SALA  du  NPA,  Noëlle  SOZIC  du  PG,  Nicole  GARCIA  syndicaliste  de  la  poste  et  de  France  télécom.

Malgré la  pluie  l’ambiance  était  excellente  et  les  contacts  avec  les  saliniers  étaient  empreints  de  curiosité  et  d’intérêt.

 

A  14h30    c’était  la rencontre  avec  la  population. 

Pas  de  meeting  mais  un  débat  direct  riche  et  approfondi  après  une  courte  introduction  de  René  REVOL.  Les  candidats  avec  leur  sensibilité,  ont  évoqué  le  contenu  du  programme  de  la  liste  qui  est  le  point  principal  de  leur  unité.

L’échange  s’est  déroulé  durant  deux  heures  sur  des  sujets  diversifiés  entre  autres ;

 

Répondant  aux  préoccupations  du  président  de  l’association  pour  la  prévention  et  la  protection  contre les  inondations  d ’AIMARGUES,  René  REVOL  a  montré  sa  maîtrise  du  dossier  et  cela  d’autant  plus  que  sa  commune  et  son  habitation  dans  l ’HERAULT  avaient  été  sinistrées  par  les  inondations de  2003  et  2004.

La  proposition d’un  schéma  régional  pour  se  protéger  efficacement  contre  ce  risque  a,  semble-  t’il,  été  très  apprécié (lire la suite…)

18:48 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

A Gauche maintenant!

Comme partout dans notre département les réunions « A Gauche maintenant ! » vont bon train. Le Pays Viganais n’est pas en reste et c’est ainsi que deux rencontres ont eu lieu récemment à la salle du Cantou au Vigan.

 

2.jpg

 

 

La première, vendredi 12 février, a réuni environ trente cinq personnes, malgré un froid sibérien, autour de cinq intervenants : Michel SALA (NPA) ; Jean-Michel SUAU (PCF) ; Christian SUNT (OC) ; Soizic NOEL et Philippe LABROSSE (PG). Ce fut une réunion publique très riche en échanges y compris contradictoires, ce qui n’est pas toujours le cas.

 

 

 

 

 

 

 

P1150655.JPG 

La seconde a eu samedi 20 février où Martine GAYRAUD, secrétaire départementale du PCF et tête de liste Gardoise « A Gauche maintenant ! », est allée à la rencontre de la population lors d’une distribution de tracts sur le marché du Vigan, en compagnie de trois colistiers et de plusieurs militants.

Dans la foulée une réunion a eu lieu à la salle du Cantou en compagnie des trois mêmes colistiers : Mireille JULLIEN (NPA) ; Myriam FORESTIER (FASE) et Philippe LABROSSE (PG). Devant une trentaine de personnes, il fut question de la campagne, des réunions publiques qui ont eu lieu et de celles à venir.  

 

18:36 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

René Revol dans Midi libre

Édition du jeudi 18 février 2010

revol_cand2.jpg

Régionales Portrait de campagne : René Revol, un Rouge à l'écoute

A un mois des régionales, Midi Libre vous propose de découvrir les différents candidats en lice. Biographie, parcours, atouts, faiblesses, entourage et ennemis politiques... Zoom cette fois-ci sur René Revol, tête de liste du Front de Gauche / NPA.

Bio express
Naissance : le 22 novembre 1947 à Grenoble (Isère).
Famille : marié et père de trois enfants
Profession : professeur en classe préparatoire à Normale Sup au lycée Alphonse-Daudet, à Nîmes et à l'IUFM de Montpellier.

Entourage
Avec son faux air espiègle de Robbie Williams, il a un côté prof dans le Cercle des poètes disparus. Frêche dit de lui que c'est un « gentil ». D'abord par respect pour l'agrégé de Sciences

éco, dirigeant étudiant en 1968 à Grenoble, auteur d'ouvrages de référence, etc. Il fut l'éminence grise de Mélenchon, de 2000 à 2002, quand celui-ci était secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur. Tous deux sont d'anciens trotskistes et peuvent se dire « la vérité ». Comme Revol l'aurait dite à Frêche, refusant une vice-présidence de l'Agglo appointée, sans marge de manœuvre. Pour lui, la base prime sur le sommet. Il mobilisa les profs pour faire bouger les caciques du ministère. René Revol, 62 ans, a conquis la mairie de Grabels en 2008 avec la même stratégie. Formé à la dialectique trotskiste, il s'entend même avec les « bobos ». Rond. Rassembleur. Réfléchi. Sa cheville ouvrière, c'est Thierry Angles (PCF), concepteur de projets culturels, coordinateur de la campagne. Ses amis : le psychiatre Charles Ménard (ex-PS) et Jean-Luc Mélenchon. « René n'est pas sectaire et sait rassembler. C'est un cas. » Ou encore Bruno Flacher, son « frère », connu en... 1965 sur les bancs de Sciences politiques.

Ennemis
Pas vraiment d'ennemis. Mais René Revol a une ligne claire, contre Frêche. Il y a presque un an, il fut le premier, avec l'ancien maire de Sète, François Liberti, Christine Lazerges (ex-députée PS) et Jean-Louis Roumégas (Verts) à lancer un appel « au respect des élus, des formations politiques et des électeurs qui ne sont pas des cons », salve visant directement Georges Frêche, « obstacle au rassemblement de la gauche ».

Parcours

René Revol, père de trois enfants de 34, 21 et 13 ans, est né dans une famille de mineurs « sans savoir ni pouvoir ni richesse ». Son père, résistant « dès 1942 », est décédé en décembre dernier. Son frère six mois avant. Études brillantissimes : major de Sciences politiques, thèse d'Histoire. Sous l'influence de l'un des papes du trotskisme, Pierre Broué, il sera d'extrême gauche. Long apprentissage de la politique avec des mandats syndicaux. Une maxime : « La vérité prend le pas sur tout le reste ». Être dans la minorité, c'est le meilleur endroit pour scruter le monde. Il fut marié avec la fille d'un ex-élu de Grenoble, remarié avec une prof des écoles. En 1980, il rompt avec le trotskisme qui n'est « plus la pointe avancée de l'union de la gauche ». Arrive au PS. En 2008, après le congrès de Reims, il crée le Parti de gauche avec Mélenchon. Depuis, il s'engueule gentiment avec son fils de 13 ans, pro-Besancenot. La discussion animée est une tradition familiale. « Il faut que je le convainque avant qu'il ne soit en âge de voter », rigole-t-il. Le débat reste à l'extrême. Pas comme avec son père, gaulliste. Il lit. Il voyage. New York. Les Antilles. Il aime se souvenir de la remontée d'un fleuve en Guyane, campant et nourrissant le feu toutes les trois heures « pour éloigner les animaux ». Revol se vide l'esprit en kayak de mer, à Villeneuve-les-Maguelone ou en Bretagne. Il a cette phrase, fondatrice : « J'ai le sentiment d'une dette. » René Revol se sent « redevable envers mes parents. Ils m'ont sorti de la merde. Je suis fils de pauvre et ils se sont saignés pour que je fasse des études. Tous m'ont enseigné l'authenticité. » Citant René Char, il renchérit : « Notre héritage n'est précédé d'aucun testament. »

Atouts
« Je veux qu'on m'aime. » René Revol, éternelle chemise rouge sur les épaules, est un émotif. Ses élèves le surnomment « DR » : débit rapide. A Grabels, pour les gamins c'est René. Normal, il est resté 15 ans président local des parents d'élèves. Nombreux sont ceux qui louent son écoute. Ils ont peur qu'une fois élu, il se détourne de la commune. « Je m'occupe de toutes les petites choses qui les embêtent. » Ses proches, sa femme en tête, ajoutent : « Sa plus grande qualité, c'est son plus grand défaut : il adore gagner. » N'est-il pas l'un des rares en France à avoir rassemblé autant d'organisations d'extrême gauche sur sa liste.

Faiblesses
Ce n'est pas un chef. Plutôt un rassembleur. Son charisme se résume à son côté cabotin. « Je ne supporte pas de perdre », ajoute-t-il. Même au ping-pong avec ses enfants. « Je ne suis pas assez prudent. » On le dit exigeant. « Je veux que le travail soit fait la...veille. » Un Cassandre ? « On est entré dans l'ère des tempêtes. La crise est loin d'être finie », professe-t-il. « Les gens préfèrent qu'on leur parle du beau temps mais c'est comme ça ; c'est l'ère des tempêtes... » Pour lui, la Grèce qui s'enfonce dans ses dettes abyssales, c'est le début de la fin. « La dette privée épongée par la dette publique encore plus forte... Et par les impôts. Ça ne peut pas continuer. » Lui croit en son chemin.

 

 

01:25 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

20/02/2010

Réunion Le Vigan

le vigan 26 02.jpg

22:53 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Martine Billard interpelle Nadine Morano sur la politique de la petite enfance

petite enfance.jpg

Mercredi 17 février, plus d'un milliers de professionnels et d'usagers des établissements d'accueil collectif des jeunes enfants membres du collectif « Pas de bébé à la consigne » se sont rassemblées à Paris (Métro Varenne) pour dénoncer la dégradation des conditions d'accueil des tout- petits en crèches et déposer une pétition aux service du Premier ministre à l'Hôtel Matignon.

Martine Billard députée de Paris (Porte-parole du parti de Gauche) interpelle Nadine Morano, secrétaire d'Etat chargée de la famille et de la solidarité sur la politique gouvernementale dans le domaine de la petite-enfance, en déposant aujourd'hui deux questions écrites (qui seront publiées au Journal officiel de mercredi prochain, 24 février) :

Þ    une question interpellant la secrétaire d'Etat sur son projet de décret entérinant le manque de moyens et autorisant des surnombres de jeunes enfants jusqu'à 120% et la baisse de personnel encadrant qualifié.

Þ    une autre question interpellant également la secrétaire d'Etat sur l'inclusion du secteur de la petite enfance dans la directive services « Bolkenstein », exposant les services d'accueil collectif de jeunes enfants aux règles draconiennes de la libre concurrence interdisant les subventions publiques, au détriment de la qualité d'accueil.

 

Jusqu'où ira la marchandisation des services, au nom des dogmes du libéralisme? (lire la suite…)

21:35 Publié dans PARTI DE GAUCHE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |