Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/11/2009

CREATION DE LA COALITION CONTRE AGREXCO SUD-GARD

      CR de la réunion du 23 Novembre  2009

      Associations représentées : AFPS Nîmes, CIMADE Nîmes, LDH Uzès,
Confédération Paysanne, Association France El Djazair, Les Alternatifs,
NPA, CNT, PG, FASE 30.
      Associations excusées : Artisans du Monde, ATTAC Nîmes.


1)Présentation de la Coalition

      Actuellement environ 104 associations, syndicats et partis –locaux ou nationaux- sont signataires,  de "l'Appel Agrexcoalition" (voir sur le site)

      Un rappel a été fait sur comment et pourquoi la coalition contre la venue d'Agrexco à Sète (et en Europe) a été constituée …

      - Nîmes, le 12 mai 2009 : à la suite de la projection « GAZAstrophe » à Valdegour un débat s'engage sur l'article publié par Midi Libre le 5 mai 2009 dans lequel « Le président du Conseil Régional, Georges Frêche, annonce que la Région va investir 200 m d'euros dans le port de Sète, avec la construction d'une plate forme frigorifique pour la société Agrexco... »
une lettre ouverte de l'AFPS régionale lui est aussitôt adressée.
      - de nombreuses initiatives sont prises au niveau régional : Montpellier, Perpignan, Nîmes, Alès … et la Coalition contre l'implantation d'Agrexco démarre. Prise de contacts et réunions avec des représentants d'associations, partis, organisations, syndicats … qui aboutissent à un
appel commun contre Agrexco et une conférence de presse.

      - 24-25 juin 2009: marche de Nîmes à Montpellier « contre Agrexco » rejointe par des marcheurs montpelliérains, suivies d'un rassemblement devant l'Hôtel de Région pendant la session du conseil à Montpellier le matin du 25 et d'une manifestation le soir (environ 1500 personnes?)
      - juillet 2009 : 153ème mission ccippp en Palestine, ciblée sur Agrexco

      - 22 septembre 2009 : réunion publique à Sète
      - 10 octobre: "8h pour la Palestine, contre Agrexco et pour
l'emploi" à Montpellier. Avec plus de 300 participants, cette journée inscrit la lutte contre Agrexco au cœur de la campagne Boycott-Désinvestissement-Sanctions, donne de l'assise à sa dynamique régionale et l'élargit à une dimension européenne.

      - d'autres missions CCIPPP ont lieu en octobre/novembre 2009

      - occupation de la Maison de la Région à Béziers le 9 octobre 2009
      - occupation de l'Hôtel de Région à Montpellier le 19 novembre 2009

      - première action européenne coordonnée BDS contre l'installation
d'Agrexco, à Milan, Bruxelles et Londres, le 20 novembre 2009 Chacune des initiatives, action, conférence de presse, a donné lieu à un compte rendu et/ou à une vidéo que l'on peut consulter sur le site
http://www.coalitioncontreagrexco.com

      La force de la Coalition, avec la diversité d'organisations qu'elle regroupe, est d'avoir un front d'opposition et d'initiative large.
      A ce jour les groupes constitués de la Coalition dans la région
Languedoc Roussillon sont : Montpellier, Sète, Perpignan, Alès- Cévennes,
Narbonne, Sud Gard (Nîmes)...
      Une Coalition a été créée en Italie et une réunion est prévue les 4
et 5 décembre à Berne pour la campagne européenne contre Agrexco.

2) Des points sur lesquels il nous faut réfléchir et avancer.

      Pour l'ensemble de la Coalition (=Agrexcoalition):
      -Comment monter en puissance régionalement?
      -Comment discuter avec le syndicalisme salarié? (La CGT docker de
Sète soutient évidemment la venue de l'opérateur portuaire GF Group mais
n'est pas forcément fermée à toute discussion par rapport à Agrexco.)
    
http://www.usinenouvelle.com/article/gf-group-va-exploiter-deux-terminaux-a-sete.159396


      -Comment développer, tenir ensemble et vulgariser les argumentations
des différents acteurs de la coalition  contre Agrexco: au niveau du Droit
international, au niveau de l'Union Européenne, au niveau économique global
et local? (Pour la Palestine, contre Agrexco et pour l'emploi!!!)

      Pour la coalition Sud Gard
      -quelles actions possibles?
      -comment interpeller nos élus du Conseil Régional et tous nos élus?
      -comment rallier localement d'autres organisations à "l'appel Agrexcoalition"?

3) Mise en œuvre de la Coalition Sud Gard

      - La Coalition Cévennes organise à Alès une conférence-débat le 14 décembre avec la participation de Majed Bamya, membre de la délégation palestinienne au sein de l'Union européenne et le témoignage de deux personnes de la Confédération paysanne, ayant participé à des missions dans la vallée du Jourdain ...


A Nîmes, on prévoit :

      - une réunion publique le lendemain si le même intervenant est disponible. Nicole Z prend contact avec lui. Il nous faut trouver une salle. JPaul H prépare un dossier de presse utilisable à chaque fois que nous voulons contacter des journalistes.
      - d'envoyer la lettre ouverte  qui vient d'être rédigée par Agrexcoalition à nos élus du Cons. Rég. et au Président du Cons. Gén. avec
la liste des organisations gardoises signataires (Sud Gard et Cévennes)
      - d'interpeller les candidats aux prochaines élections régionales.
      - d'occuper quelques heures un lieu public avec banderoles et
distribution de tracts.
      - d'organiser une action dans une grande surface pour informer les
gens des raisons du boycott des produits israéliens. 


      N.B.- ne pas oublier de s'inscrire sur la Newsletter (site)

23:20 Publié dans AGREXCO | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

La poste

Ce 28 novembre à Uzès

Passage avec succès du Vote citoyen au Courrier citoyen

 

Neuf heures, un linceul noir se déploie sur la rampe d'accès au bureau de poste, un drap blanc, indique "Défendons La Poste !". Le décor planté, arrive une table et les cartes postales "Référendum pour La Poste J’écris au Président". Rapidement  l'urne et la boîte aux lettres se remplissent

 

Encore une fois, comme il y a peu pour la "votation" du 3 octobre – 2 500 votants en Uzège, 1 400 à Uzès - ce sont de chaleureux témoignages, un vrai "maintenant ça suffit, pas la poste quand même, tout n'est pas à vendre dans notre pays, dans nos villages…".

L’Esplanade puis le Boulevard Gambetta sont remontés, plusieurs  centaines de manifestants iront jusqu'à la mairie.

En tête de cortège, des maires de l’Uzège : Mme Pérez Présidente de la communauté de communes de L’Uzège, M. les Maires de Blauzac, Sanilhac Sagriès, St Siffret, Vallabrix et des adjoints de St Victor des Oules et Vallabrix. Ceints de leur écharpe tricolore ils ont tenu à apporter leur soutien à la fois au rassemblement  et au maintien, à l’amélioration du service public postal.

 

Pourquoi une telle mobilisation ? Le but est d’envoyer au Président de la République 4 200 000 cartes, nombre à atteindre afin d’obtenir un référendum sur l’avenir de la Poste et le retrait du changement de statut.

 

En effet, en juin 1829 une loi crée un service postal en France obligé de desservir une fois par jour toutes les communes de France et à assurer la distribution à domicile. Ce service a été assuré pendant 180 ans, 6 générations.

Pour le comité de défense du service public postal : Rien ne justifie le changement.

Passer du service public postal à l’entreprise postale, c’est passé de l’objectif de satisfaction du service public et de lien social (par nos lettres nos journaux nos mandats…) au seul objectif du tout profit financier (fermeture de bureaux, distributions supprimées, horaires d’ouverture diminués…).

 

«  Déjà aujourd’hui nos bureaux de Poste ont été transformés en officine commerciale obligeant un personnel en perte de repère à nous vendre toutes sortes de marchandises qui n’ont rien plus rien à voir avec le service que nous attendons. »

 

Hier les P.T.T., aujourd’hui France Télécom  «  Chasseur de profit et au comble du mépris pour les employé-e-s -  25 morts par mal être au travail. »

 

Après 100 ans de présence E.D.F. quitte Uzès.

« E.D.F. service public d’hier » demain E.D.F.- Veolia puis Veolia ? !

 

A travers cette manifestation, c’est bien une question de choix de société qui est posé.

 

Le comité Unitaire Uzège Pont du Gard : Les syndicats C.G.T., Solidaires, les Associations : ATTAC, Uzès Citoyenne, Uzès en mouvement, Les partis politiques : N.P.A., P.C.F., P.G, P.S. Les Verts 

http://www.appelpourlaposte.fr

 MIDI LIBRE DECEMBRE LE 02 2009.pdf

22:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

29/11/2009

Communiqué de Presse

logo_parti_de_gauche.jpg

 

La coordination régionale du Parti de Gauche, réunie le vendredi 27 novembre à Béziers a validé le vote des adhérents de la région réunis en AG départementales. Ils ont élu à 97% René Revol, 62 ans, enseignant, tête de file régionale pour le Parti de Gauche.

Le maire de Grabels (Hérault) sera donc le candidat présenté par le PG à ses partenaires pour être la tête de liste du Front de Gauche élargi pour le Languedoc-Roussillon. Le PG souhaite la formation d’une liste unitaire de la gauche de transformation sociale à vocation majoritaire pour mettre en œuvre dans une gauche rassemblée au deuxième tour une politique de rupture avec la politique sarkozyste et le libéralisme et le productivisme aujourd’hui dominants. Cela nécessite de rompre avec la gouvernance du président sortant qui est aujourd’hui le principal obstacle au rassemblement de la gauche.

 

Ces mêmes AG ont élu leurs têtes de file départementales :

Pour l’Aude, Bastien Valente, 27 ans, animateur socio culturel et Denis Chapelle, 43 ans, chômeur ;

Pour le Gard, Soizic Noel, 48 ans, anthropologue, et Charles Menard, 53 ans, Médecin ;

Pour l’Hérault, René Revol, professeur, et Myriam Hubert, 56 ans, psychologue clinicienne experte auprès des tribunaux ;

Pour la Lozère, Patrick Alloux, 42 ans, paysan artisan ;

Pour les Pyrénées Orientales Hyacinthe Carrera, 57 ans, professeur d’Université, et Dani Benquet, 62 ans, principale de collège à la retraite.

Pour tout contact René Revol : 06 82 44 10 72

 

communiqué de presse 27 11 2009.pdf

 

09:50 Publié dans ELECTIONS REGIONALES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

27/11/2009

Café citoyen

Présentation1.jpg

Les Sirènes

de

Copenhague !

Café citoyen

A quelques jours de la conférence internationale de

Copenhague sur le climat venez vous informer et débattre

sur : l’après Kyoto, les taxes carbones, l’aide aux pays

émergents, le marché des droits à polluer…

MERCREDI 2 DECEMBRE

à 20 H

Maison des Alternatives Solidaires

3 rue Souchon Bagnols sur Cèze

entrée libre

ne pas jeter sur la voie publique

A T T A C Gard Rhodanien ASSOCIATION POUR UNE TAXATION DES TRANSACTIONS FINANCIERES

POUR L 'AIDE AUX C ITOYENS

75 bis avenue de la Margue 30 200 Bagnols sur Cèze contact 04 66 39 91 19 attacgard-rhodanien@attac.org

agrée association nationale de jeunesse et d'éducation populaire www.local.attac.org/attac30

affiche café citoyen Copenhague.pdf

 

21:01 Publié dans COMITE UZEGE - VALLEE DU RHONE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

26/11/2009

la poste est à nous

TITRE.jpg

 

Félicitons-nous d'avoir été si nombreux à participer à la votation citoyenne le 3 octobre contre le changement de statut et la privatisation de la Poste.

2 millions et demi dans toute la France, 50 000 dans le Gard, et 2500 en Uzège et Pont du Gard.

Ce premier succès en appelle d'autres.

Devant l'entêtement du gouvernement et du président, le comité unitaire Uzège et Pont du Gard de lutte contre la privatisation de la poste envisage d'autres actions et en appelle à chacun d'entre-vous.

 

Sauvons la poste.jpgDéjà le nombre de personnels à statut précaire augmente. Déjà beaucoup de distributions de courrier sont supprimées. Déjà les jours et les heures d'ouverture des bureaux diminuent dans nos villages. Qu'en sera-t-il demain pour tous ceux qui perçoivent par la banque postale leurs retraites et prestations sociales ou bien qui attendent le facteur pour leur courrier et leur journal ?

Pour toutes ces raisons et pour défendre nos services publics :


Nous vous invitons à participer à un

GRAND RASSEMBLEMENT

SAMEDI 28 NOVEMBRE dès 10 h

Usagers ou "clients" choisissez !

devant LA POSTE D'UZES

sur l'esplanade             

   

Le comité est composé : des syndicats CGT, solidaire,

des associations ATTAC, Uzès en mouvement, Uzès citoyenne …,

des partis politiques NPA, PCF, PG, PS, les Verts)            

23:22 Publié dans COMITE UZEGE - VALLEE DU RHONE | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Régularisation des sans papiers

La manifestation du 29 novembre contre la politique gouvernementale en matière d'immigration doit être une réussite !

Pour que cesse cette politique inhumaine de harcèlement à l'encontre des familles sans papiers, qui n'hésite pas à placer en centre de rétention et à expulser des enfants et leurs parents au mépris de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant. Qui n'hésite pas à expulser des jeunes majeurs, qui ont pourtant été accueillis et se sont construits dans l'école de la République !

Pour que cesse l'exploitation des travailleurs sans papiers. Pour que le gouvernement élabore enfin une nouvelle circulaire nationale de régularisation des travailleurs sans papiers. Pour qu'on mette un terme à cette délocalisation sur place qui permet au patronat d'avoir recours à une main d'œuvre sans droits et faire pression à la baisse sur les salaires et les conditions de travail de l'ensemble des salariés !

Comme le signalent les organisations syndicales, quand M. Darcos dénonce le travail « illégal », M. Besson combat l'immigration « illégale », M. Hortefeux s'occupe des occupations « illégales », Mme. Alliot-Marie criminalise la solidarité « illégale ». [...] Tout se passe comme si le gouvernement voulait matraquer l'idée que le problème majeur de la France était aujourd'hui celui de son invasion par des vagues d'immigrés clandestins. C'est faux et idiot. C'est malsain et dangereux.

 

Rappelons le sans relâche : L'immigration n'est pas un problème. Le problème, c'est la politique du gouvernement ! En matière d'immigration, elle menace la République en bafouant les droits de l'enfant, en remettant en cause le droit d'asile, en favorisant le racisme et en encourageant l'exploitation. Tout comme les politiques libérales qui s'attaquent aux services publics, aux droits sociaux, aux libertés individuelles et à la laïcité.

Le Parti de Gauche appelle l'ensemble des citoyennes et des citoyens à participer à la manifestation du 29 novembre organisée par le collectif « Uni-e-s contre une immigration jetable » pour exiger :

  • La régularisation de tous les sans papiers afin de solder la situation laissée par la droite

  • La dépénalisation du séjour irrégulier et la fermeture des centres de rétention.

TRACT : pg-tract-sans-papiers.pdf

21:11 | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

La poste

Appel du comité du bassin alésien contre la privatisation de La Poste,
pour un débat public et un référendum sur le service public postal


Le comité du bassin alésien appelle les citoyennes et les citoyens à poursuivre et amplifier leur mobilisation pour empêcher la privatisation de La Poste :

Partout faisons signer les cartes postales demandant au Président :

  •  
    • le respect du résultat de la votation du 3 octobre 2009
    • le retrait du projet de changement de statut de La Poste
    • l’ouverture d’un débat public sur l’avenir du service public postal
    • un référendum sur l’avenir de la Poste

Partout participons aux initiatives décidées lors de la journée nationale de manifestations décentralisées du samedi 28 novembre.

Rendez-vous à 10h30 devant la sous-préfecture d'Alès pour exiger la prise en compte du résultat de la votation citoyenne du 3 octobre.
2 millions 300 mille français, 52 000 gardois se sont exprimés pour dire non à la privatisation de La Poste.

Le gouvernement et l’Assemblée Nationale doivent les entendre et décider du retrait du projet de loi !

20:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Le Carrefour citoyen

Dans le cadre des fêtes de Sainte-Barbe / Charbon Ardent 2009

Le Carrefour citoyen

a le plaisir de vous inviter à la projection du film de Jean-Michel Carré

CHARBONS ARDENTS

- Prix 1999 du Festival dei Populi de Florence -

En pleine vague de privatisations, des mineurs du Pays de Galles rachètent leur mine avec leurs indemnités de licenciement et décident de l'exploiter en stricte autogestion. Un témoignage incroyablement vivant sur l'exercice de la démocratie et sur le rôle de l'utopie doublé d'une magnifique galerie de portraits de "gueules noires ".

 

Mardi 1er Déc. 18h. salle Marcel Pagnol, LA GRAND'COMBE

Projection suivie d’un débat avec Jean-Michel Carré, réalisateur.

Entrée libre
lecarrefourcitoyen@yahoo.fr

Dossier presse Charbons ardents.pdf

20:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

25/11/2009

Contre la biométrie au collège de Lédignan.

Réunion le 1er décembre, Bourse du Travail d’Alès, 20h.

 

Depuis septembre 2008, une borne biométrique a été installée par le principal du collège de Lédignan pour contrôler l’accès des enfants à la cantine. Une borne biométrique c’est une sorte de boite dans laquelle les enfants doivent entrer la main, pour la coller contre une vitre en l’appuyant bien à plat. Leur paume est alors reconnue grâce à l’« enrôlement », réalisé en début d’année (opération par laquelle on enregistre l’image de la paume de l’élève et on l’associe à une équation). Pour compléter le dispositif et avoir accès à son repas, l’enfant doit également composer un code.

 

Depuis le début de leur installation en milieu scolaire, dans les cinq dernières années, ces dispositifs ont soulevé de nombreuses critiques et mobilisations. Au lycée de Gif sur Yvette il a été détruit à coups de marteaux. Au collège de Poussan, une échauffourée a opposé les parents au principal. Il a fallu les forces de l’ordre pour les déloger. Au collège pionnier de Carqueiranne, il a été finalement supprimé. Les régions PACA et Ile de France ont décrété un moratoire sur la biométrie dans les lycées, le département de l’Hérault ne finance plus leur installation dans les collèges…

Ca ne passe pas. (lire la suite…)

Quand l'école a les mains sales.pdf

07:21 Publié dans COMITE GERMAINE TILLION | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

24/11/2009

Fermeture du site EDF-GDF d'Uzès le 1/12/2009

442px-EDF_svg.pngFermeture du site EDF-GDF d'Uzès le 1/12/2009

Depuis 12 ans le personnel EDF-GDF d'Uzès lutte pour le maintien du site d'Uzès, soutenu par une poignée d'élus locaux et une centaine d'usagers.
La stratégie patronale a été très simple: réduction des effectifs liés à l'utilisation de la sous-traitance et à des réorganisations supprimant peu à peu les services offerts sur place aux usagers locaux: 23 agents en1990, 19 en 1997, 5 aujourd'hui. Après le 1/12/09, 2 agents continueront à remplir, à tour de rôle, quelques tâches administratives.
Cette stratégie a bénéficié de la complicité des pouvoirs publics, en particulier de la préfecture qui a toujours refusé la participation des représentants du personnel à la commission départementale des services  publics, commission devant laquelle sont présentés les projets de fermeture des sites du département.
L'utilisation de la sous traitance s'est traduite par une baisse de la qualité du service (erreur de facturation, facturations d'interventions gratuites jusque là, allongement des délais d'interventions…) et par la suppression de 30.000 emplois en 10 ans sur le plan national.
Au 1/1/2010 ne subsisteront que les sites de Nîmes, Alès, Le Vigan et
Bagnols/Cèze, ce dernier devant être fermé en 2011.
La fermeture des sites de proximité qui assuraient les études, les travaux, les dépannages et les réparations se traduit par un allongement des délais d’intervention
pouvant aller jusqu'à plusieurs mois.

Le but recherché était de permettre à terme la privatisation des 2 entreprises et de rendre EDF et GDF rentables pour ses actionnaires, entrainant des transferts de taches vers un personnel majoritairement précaire, mal rémunéré et mal formé.
Ajoutons que l'augmentation récente du tarif régulé ne se justifiait que pour permettre à la concurrence (vive les lois du marché!) de devenir compétitive, les autres entreprises ne pouvant rivaliser avec le prix du Kilowatts/heure le moins cher d'Europe,
bien qu'elles utilisent les installations que les usagers ont permis de construire en payant leurs factures.
ÉPILOGUE
Il est envisagé des "délestages" (coupures) cet hiver. La France devra importer du courant, en cas de grand froid, or aucune infrastructure importante n'a été mise en service depuis 10 ans permettant de faire face à une augmentation de la consommation.

22:45 Publié dans COMITE UZEGE - VALLEE DU RHONE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

23/11/2009

AGREXCO

Le jeudi 19/11/09  la Coalition contre Agrexco a occupé le conseil Régional du Languedoc Roussillon.

Elle a ainsi manifesté, par un acte d'opposition fort, son mécontentement à l'égard du Conseil Régional. En effet, malgré la centaine d'organisations dont  5 partis nationaux, une douzaine d'associations nationales et de nombreux collectifs et groupe locaux qui refusent l'implantation de l'entreprise d'état israélienne Agrexco/Carmel à Sète, le conseil régional reste sourd aux appels lancés par la Coalition et poursuit ses opérations de désinformation via les médias qui malheureusement, à de rares exception près, ne mettent pas le même empressement à porter les revendications de la Coalition.

Il s'agissait également de déposer une lettre ouverte aux élus de la région (texte ci-joint).

Après avoir déjoué le filtrage de la porte d'entrée, une trentaine de personnes sont entrées et ont occupé les lieux.!cid_12_2211784214@web27001_mail_ukl_yahoo.jpg(lire la suite...)

22:28 Publié dans AGREXCO | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Vie de gauche N°35

vdg35.pdf

07:19 Publié dans VIE DE GAUCHE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

22/11/2009

Communiqué de Presse

Le 22 novembre 2009,

L’assemblée générale du Parti de Gauche réunit à COMPS le samedi 21 novembre 2009 a élu pour mener la campagne des élections régionales de mars 2010, ses deux « têtes de file », à parité : Soizic NOËL et Charles MENARD.

Ils ont la mission de poursuivre l’élargissement du Front de Gauche à toutes les forces de « l’Autre Gauche » NPA, Alternatifs, FASE, notamment.

Ils le feront  avec nos partenaires communistes du Front de Gauche dont  nous enregistrons avec satisfaction les votes des militants et saluons l’engagement politique à faire des listes d’union pour une alternative à gauche.

Ensemble, nous allons dans les semaines qui viennent, proposer un programme d’alternative sociale et écologique pour diriger cette région.

21:28 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Identité nationale

L’ Humanité s’est procuré le document qu’Éric Besson a adressé aux préfets pour la conduite des « débats sur l’identité nationale », un questionnaire aux allures de pamphlet antirépublicain qui présente les immigrés comme faisant courir des risques pour la France.

L’examen de la circulaire adressée par Éric Besson aux préfets pour l’organisation de son « grand débat sur l’identité nationale » en dit long sur la confusion entretenue par cet ex-socialiste devenu sarkozyste du premier cercle et sur ses intentions politiques. Confusion d’abord. En annexe de cette circulaire, un document recense les différents chapitres qu’il est souhaitable d’aborder lors de chaque réunion ». En fait, un ridicule chapelet de questions sans queue ni tête, convoquant aussi bien l’art culinaire, les églises et les cathédrales que les effets de la mondialisation ou « la fierté d’être français ». Mais de ce salmigondis se détachent des « questions » aux allures de sommations franchement antirépublicaines et xénophobes.(lire la suite…)

21:22 Publié dans PRESSE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

21/11/2009

MANIF

Pour info, mardi 24 novembre, grève à l'appel national de la FSU, CGT . A
11h rassemblement et défilé pour rejoindre les postiers en grève devant la
Poste de Feuchères.

tract manif Education 24 11 2009.pdf

20:25 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

blog Jean Luc Mélenchon

La main de Thierry Henri occupe davantage d'espace sur la place publique que la nomination de ce pauvre premier ministre belge à la tête de l'usine à gaz du système européen. Les trompettes de la renommée parlent pourtant d’un « président pour l’Europe » ! Confort de parole. Un président de club de philatélie a davantage de pouvoir que ce malheureux. Mais reconnaissons qu’il est bien préparé à la fonction. Il est transparent. Ca tombe bien car aucun chef d’état ou de gouvernement ne veut d’un personnage voyant.  En effet chacun doit  pouvoir raconter chez lui qu’il est le principal personnage en Europe chaque fois qu’il s’y passe quelque chose de moins calamiteux qu’à l’ordinaire.  Celui là n’est pas encombrant pour un sous ! Sans saveur, comme un chocolat aux normes européennes. Son mérite est d’être très entrainé au rôle de potiche, en sa qualité de premier ministre belge. Il vient de battre un double  record. D’abord celui de la durée dans l’inaction à la tête de son pays, entre deux phases de décomposition de ce dernier. Ensuite celui du plus gros bluff puisqu’il passe pour un aigle sur la base d’une activité de moineau. Baroso et Van Rompuy ! Plouf et Chocolat. Ashton est là pour que la discussion aille plus vite avec les américains quand ils doivent passer les consignes. Ce néant politique, c’est l’Europe du traité de Lisbonne. Solide et efficace comme un courant d’air. La crise du capitalisme et la catastrophe écologique va être affrontée par une chaisière du bal des débutants et un crustacé de la politique. Allez, parlez moi plutôt de la main de Thierry Henri! Au moins ça m’intéresse, parce que je n’y connais rien et qu’au fond je m’en fiche.

 

07:22 Publié dans JEAN LUC MELENCHON | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

19/11/2009

La poste

Compte rendu de la réunion du Comité départemental contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal du MARDI  17 NOVEMBRE 2009.

8 participants du Comité départemental représentant :

L’association : Comité Uzège et Pont du Gard,

Les organisations syndicales : CGT FAPT, FO COM,

Les partis politiques : NPA, PG (notre camarade Georges Serre), PRG,PS, Alternatifs,

Excusés : PCF,   Solidaires

Se sont réunis le mardi 17 novembre 2009 à 18 heures au local CGT FAPT rue suger à Nîmes.

Le comité a fait le point de la situation depuis la dernière réunion du 12 octobre. Après débat il est décidé :

·        De poursuivre l’envoi des cartes postales adressées au Président de la République. Les camarades ou les organisations qui en auraient en leur possession encore inutilisées sont priès de le faire savoir pour transmission à ceux qui en manquent.Il faut également faire remonter au comité le bilan des envois déjà effectués.

·        D’appeler à des initiatives décentralisées le samedi 28 novembre à 11 heures en priorisant la préfecture et les sous préfectures du département (Nîmes, Alès, Bagnols, Le Vigan) et d’en organiser partout où c’est possible. Ces intitiatives pourraient prendre un caractére festif et/ou spectaculaire en utilisant notamment les bulletins de vote du 3 octobre.

·        D’établir un tract pour appeler les gens à participer à ces intiatives (sur le modèle fait par le comité du pays d’Uzège).

·        D’établir un communiqué de presse pour populariser les initiatives.

·        D’établir une liste d’inscription pour le projet de rassemblement national à Paris le 13 décembre (décision non encore confirmée à ce jour).Cette liste permettrait de se rendre compte de nos possibilités exactes pour une montée à Paris.

Nîmes le 18 novembre 2009

NB : les OS de la Poste ont décidé ce jour un rassemblement devant la   direction départementale, 2 avenue feuchères à Nîmes, le 24 novembre à 11 heures, dans le cadre de la journée de grève unitaire des postiers.

22:20 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

AGREXCO

COMMUNIQUE DE PRESSE

La coalition contre Agrexco Carmel occupait ce matin, Jeudi 19 novembre le conseil Régional de Montpellier de 10h à 13h.

La délégation de la coalition souhaitait rencontrer les élus en charge du dossier et déposer une lettre ouverte à l'ensemble des membres du Conseil Régional. Cette lettre les invitait, au nom de l'éthique et du respect du droit international, à refuser l'installation d'Agrexco- Carmel dans le port de Sète.

M Giordano, Vice Président du Conseil Régional en charge du dossier a prétendument accepté de nous rencontrer mais les conditions qu'il posait n'étaient pas acceptables et témoignaient de son refus de dialoguer.

La délégation a donc mis volontairement un terme à l'occupation.

Nous donnons donc rendez- vous à tous les opposants à ce projet Agrexco à se rassembler demain matin, Vendredi 20 novembre à 8h30 devant l'Hôtel de région.

 

21:46 Publié dans AGREXCO | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

18/11/2009

Privatisation

 

Le Monde.jpg
le monde 2.jpg

23:39 Publié dans PRESSE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Coalition contre Agrexco

A l'occasion de la session de novembre du Conseil Régional du LR qui se
tient le vendredi 20 novembre à Montpellier et comme précédemment à chaque session du Conseil Régional, la Coalition contre Agrexco  appelle à  un rassemblement
Vendredi 20 novembre
à 8h30
au Conseil Régional à Montpellier

pour rappeler aux élus du Conseil Régional notre opposition à
l'installation d'Agrexco à Sète

Agrexco ni à Sète ni ailleurs

23:29 Publié dans AGREXCO | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Convention Internationale des Droits de l'Enfant (CIDE)

clip_image002.jpg

RESF 30 appelle à un rassemblement

                        Place de la Maison Carrée à Nîmes,
                        le Samedi 21 Novembre à 14 h,

                 Pour le respect par l'Etat des droits de l'Enfant et de sa famille.


« Les États parties veillent à ce que l'enfant ne soit pas séparé de ses
parents contre leur gré, à moins que les autorités compétentes ne décident,
sous réserve de révision judiciaire et conformément aux lois et procédures
applicables, que cette séparation est nécessaire dans l'intérêt supérieur
de l'enfant. »

Convention internationale des droits de l'enfant, article 9 (ONU 20
novembre 1989).

Quand les autorités préfectorales interpellent un père, une mère ou toute une famille et les envoient dans CRA (prisons pour étrangers) en vue d'une expulsion, cet enfermement administratif ignore l'intérêt supérieur de l'enfant, viole la CIDE :

- Aucun enfant ne sort indemne de son enfermement arbitraire, de son arrachement brutal au milieu dans lequel il vit, à son école et à ses copains.

- Aucun enfant n'échappe à un traumatisme majeur, quand il a vu son père entre deux policiers, menotté et traité comme un criminel.

- L'expulsion familiale est une humiliation collective dont personne ne se
remet, les enfants moins que tout autre.

- L'expulsion d'un père ou d'une mère est un tremblement de terre qui détruit parents et enfants jour après jour. Celui qui est frappé perd tout à la fois son compagnon, ses enfants, son travail, la vie qu'il a construite et se retrouve, démuni de tout, déposé sur le tarmac d'un aéroport où personne ne l'attend.

- Le conjoint et les enfants demeurés en France, privés d'un père ou d'une mère, restent sans ressources, sans appui, au minimum pour des mois, le plus souvent pour des années, parfois pour toujours. Qui pourra mesurer et dire leur souffrance ? Pour beaucoup, c'est un lent engloutissement dans le silence. Il faut survivre, trouver des ressources, espérer un retour qui ne vient pas, tenir, replié sur sa honte ou alors, comme l'espèrent préfets et ministres, partir, acculés par le désespoir et le dénuement.

    Le ministre qui légitime l'emprisonnement des enfants au nom de l'unité familiale la méprise souverainement dès lors qu'il s'agit de démembrer une famille en expulsant l'un des deux parents, le père le plus souvent ou, parfois, la mère. La liberté qu'il accorde aux parents
d'abandonner leurs enfants pour leur éviter leur enfermement est une monstruosité. Le placement de mineurs en centre de rétention, leur
expulsion éventuelle, leur existence bouleversée sont insupportables. Nous ne les admettons pas

Nous demandons aussi que soit mis un terme à la traque des familles.

- Le maintien de l'unité familiale doit devenir la règle et ne plus servir de prétexte à l'enfermement d'enfants.

- Le droit de vivre en famille dans la sécurité et le droit à la scolarité doivent être reconnus de façon intangible.

- Le démembrement des familles doit être proscrit.

- Les parents qui ont été expulsés en violation de ces principes doivent
être rapatriés.


RESF 30 : 06 20 46 36 27    
courriel :
resf30@laposte.net

13:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

17/11/2009

.

Que peut-il ? Tout.

Qu’a-t-il fait ? Rien.
Avec cette pleine puissance,

en huit mois un homme de génie

eût changé la face de la France,

de l’Europe peut-être.


Seulement voilà, il a pris la France et n’en sait rien faire.
Dieu sait pourtant que le Président se démène :
il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ;

ne pouvant créer, il décrète ;

il cherche à donner le change sur sa nullité ;

c’est le mouvement perpétuel ;

mais, hélas ! Cette roue tourne à vide.


L’homme qui, après sa prise du pouvoir a épousé une princesse étrangère

est un carriériste avantageux.


Il aime la gloriole, les paillettes,

les grands mots, ce qui sonne,

ce qui brille, toutes les verroteries du pouvoir.

Il a pour lui l’argent, l’agio, la banque, la Bourse, le coffre-fort.

Il a des caprices, il faut qu’il les satisfasse.

Quand on mesure l’homme

et qu’on le trouve si petit

et qu’ensuite on mesure le succès et qu’on le trouve énorme,

il est impossible que l’esprit

n’éprouve pas quelque surprise.

On y ajoutera le cynisme

car, la France, il la foule aux pieds,

lui rit au nez, la brave, la nie, l’insulte et la bafoue !

Triste spectacle que celui du galop, à travers l’absurde,

d’un homme médiocre échappé.

Victor HUGO, dans « Napoléon, le petit »

21:41 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Elections municipales Pont Saint Esprit

Pont-Saint-Esprit Pas de nouvelles municipales dimanche : le tribunal donne raison à Baumet

Il les a encore eus ! L’inoxydable Gilbert Baumet a remporté, hier, une importantissime bataille juridique contre le préfet. Et par ricochet, contre l’opposition municipale. Le juge des référés du tribunal administratif de Nîmes a rendu une ordonnance par laquelle il suspend l’arrêté du sous-préfet d'arrondissement, convoquant les électeurs de Pont-Saint-Esprit. Concrètement, cela veut dire qu’il n’y aura pas de vote les 22 et 29 novembre. A moins d’un improbable pourvoi en Conseil d’État, assorti d’un jugement favorable à son recours, on voit mal comment la préfecture peut inverser la tendance d’ici à dimanche prochain. Le Conseil d’Etat dispose en effet d’un délai de 15 jours pour se prononcer dans le cadre d’un référé suspension classique. C’est ce cas de figure qu’on retrouve à Pont-Saint-Esprit.

« La situation semble bien compromise », reconnaissait hier, une voix autorisée du landernau juridictionnel. Le président Jean-Pierre Panazza Tribunal administratif de Nîmes a pour sa part émis un « doute sérieux » sur la légalité de l’arrêté du sous-préfet d’arrondissement de Nîmes portant convocation des électeurs à retourner aux urnes en vue d’un renouvellement du conseil municipal.

La juridiction a, en effet estimé que, dans la mesure où l'officier de police judiciaire chargé de remettre la lettre du préfet acceptant la démission de Gilbert Baumet, a été notifiée non pas à ce dernier, mais à son premier adjoint, le 28 septembre 2009 à 11 heures 20, l’intéressé « pouvait valablement prétendre ne pas en avoir connaissance au moment où il retirait sa démission le même jour à 12 heures 36 ». C’est un camouflet pour l’opposition. Baumet lui, y voit une occasion de se remettre en selle.

 

Thierry MBOM

MIDI LIBRE NOVEMBRE LE 17 2009.pdf

 

21:30 Publié dans PRESSE | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

16/11/2009

Pour une autre utlisation de l'Argent

20:40 Publié dans COMITE GERMAINE TILLION | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Semaine de la solidarité internationale

Dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale, le Collectif Tiers-Monde du Gard organise une soirée avec la troupe de l’ASTI Valence "Femmes en luth"
Cris d’exilées
VENDREDI 20 NOVEMBRE 2009 à 20 heures 30 au Centre Jean Paulhan, Mas de Mingue à Nîmes
!cid_6882F360393A480E91B0E3BF2A70162B@PCdemariepie.jpg

 

20:37 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Un scandale financier

Rassemblement 5.09.08. Avignon 3.JPG

Lors de la venue des Ministres des Affaires Etrangères de l'Union Européenne les 5 et 6 septembre 2008 à Avignon les organisations suivantes  Alternatifs, ATTAC, C.G.T., F.S.U., NPA, P.C.F., R.E.S.F, UCIJ, Solidaires, Verts organisaient un rassemblement pour dénoncer l'Europe Forteresse et les politiques migratoires (photos ci-jointes). Le montage du mur en carton visible sur les photos coûta 212,58 €.

 

La réception des ministres européens organisée par le couple Roig-Sarko quand à elle coûta la bagatelle de 4,2 millions d'€, un véritable scandale ! Voici le communiqué des élus d'opposition d'Avignon du Front de Gauche : André Castelli PCF, Martine Clavel PG, Zineb Haddaoui, Max Rieu PG (lire la suite…)

18:31 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

régression pour le droit à l'IVG

Trente-quatre ans après le vote de la loi Veil, les fermetures de centres IVG se multiplient en France dans un contexte de recul idéologique inquiétant.

Témoignages de deux femmes qui ont vécu une expérience difficile.

Elle a été « révoltée » et même « horrifiée » par l’accueil à l’hôpital. Mathilde [1], vingt-quatre ans, a subi un avortement il y a deux ans dans un hôpital de province. Son expérience illustre, trente-quatre ans après l’adoption de la loi Veil sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG), toute la fragilité de cet acquis. Aujourd’hui menacé par les restrictions budgétaires et un retour insidieux de l’ordre moral. Á l’époque, le corps de Mathilde lui avait fait « une entourloupe ». Tombée enceinte sans l’avoir désiré, sa décision d’avoir recours à une IVG ne lui a posé aucune difficulté. Son parcours pour la mener à bien, beaucoup plus. « C’est un droit mais beaucoup de gens essayent de nous faire changer d’avis », résume-t-elle.(lire lasuite…)

07:32 Publié dans PRESSE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

15/11/2009

Semaine de la solidarité internationale

22:47 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Elections municipales Pont Saint Esprit

logo_parti_de_gauche.jpg

Le Parti de Gauche du Gard, soutien la liste « La gauche unie pour le Renouveau de Pont Saint Esprit », dont la tête de liste est Jean-Marie Daver (PCF), notre camarade Jean Louis Baratto étant en 3ème position. TRACTS

Les élections municipales sont prévues les 22 et 29 novembre 2009

 

 

21:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

La poste

Réponse à la lettre de la CGT National envoyée  au Président de la République concernant la défense de la poste
 

SCP/E & A/C123405                                                                         reçu par courriel le 12 novembre 2009

Cher Monsieur,

Vous avez tenu à exprimer au Président de la République vos préoccupations concernant la situation de La Poste et solliciter une audience.

Chargé de vous répondre, je dois vous informer que les nombreux engagements de Monsieur Nicolas SARKOZY ne lui permettent pas de répondre favorablement à votre demande d’entretien. Croyez bien qu’il le regrette.

Je puis cependant vous assurer que le Chef de l’Etat a bien conscience de l’importance qu’occupe ce service public dans le quotidien de nos concitoyens.

Les travaux qui ont été réalisés au sein de la commission pour le développement de La Poste, présidée par François Ailleret, ont permis à des parlementaires, à des élus locaux ainsi qu’à des représentants d’organisations syndicales de se livrer à une discussion approfondie pendant près de trois mois. Dans le respect le plus strict des statuts du personnel de l’entreprise et de ses missions d’intérêt général, l’ensemble de ces acteurs a pu formuler des propositions sur l’avenir de La Poste, qui ont abouti à l’élaboration d’un rapport remis à Nicolas SARKOZY le 19 décembre dernier.

Les conclusions de ce rapport ont tout d’abord permis au Chef de l’Etat de valider un projet ambitieux de modernisation de l’outil industriel courrier et de rénovation de ses bureaux. L’un de ses objectifs fondamentaux est de garantir un service postal universel de grande qualité, ce qui implique une meilleure performance des services, qu’il s’agisse des délais de livraison ou de la facilité d’accès. (lire la suite…)

19:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |