Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/04/2013

nouveau blog

nouveau-blog-PG30.jpg

nouveau-blog-PG30.jpg

20:19 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

09/04/2013

café Repère

Café-repère-16-avril.jpg

19:43 Publié dans CAFE REPERE, COMITE DU PG 30 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Meeting JL Mélenchon

meeting 11042013.jpg

19:32 Publié dans JEAN LUC MELENCHON | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

4 Avril 1968

martin_luther_king_jr.jpg

Martin Luther King, leader emblématique du mouvement pour les droits civiques des noirs américains, est assassiné dans des circonstances mystérieuses. Présent à Memphis pour soutenir une grève d’éboueurs noirs, il est abattu à la terrasse de son motel, sans qu’aucun témoignage fiable ne puisse être recueilli. Deux mois plus tard, James Earl Ray, un militant ségrégationniste, est arrêté et avoue le meurtre de King. Il se rétracte trois jours après. Ce retrait, le climat de violence sociale et politique prégnant, ainsi que plusieurs contradictions dans la version officielle de l’évènement, ont contribué à alimenter les thèses les plus variées.

Lire la suite

19:24 Publié dans Education Populaire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Le changement de République c’est maintenant

6èeme république.jpgComment « circonscrire l’incendie » ? L’oligarchie s’interroge publiquement en ces termes. Se rendent-ils compte de leur aveu ? Pour les puissants, la vérité qui éclate sur un ministre menteur et fraudeur est un cataclysme à étouffer vite. Ce voile qui se déchire signe la panique au sommet. Elle se répand. La débandade va donc s’amplifier. Inéluctablement. Car plus personne ne commande ni ne sait quoi faire. Les chefs d’hier sont les proscrits d’aujourd’hui. Si Cahuzac fut leur champion face à Jean-Luc Mélenchon, c’est qu’aucun autre ne voulait relever le gant. Qui le fera maintenant ? Le génial Désir, instigateur de l’odieux procès en antisémitisme contre nous qu’il dut abandonner après quelques heures ? Qui aura le goût et l’autorité d’être le nouveau cost-killer austéritaire obligeant chaque ministre à tailler son budget ? Cela fait longtemps qu’Ayrault ne dirige rien et « fait chier » tout le gouvernement avec son aéroport comme lui a dit élégamment Montebourg. Hollande est à genoux. Qui va le relever ? Il ne fait confiance qu’à ses amis de la promotion Voltaire de l’ENA. Il les a tous casés. Celui auquel il faisait le plus confiance au point d’en faire son trésorier de campagne, Augier, s’est fait prendre avec un compte offshore. Au patronat, Parisot est touchée coulée. Les patrons réels du parti social-libéral, les communicants d’Havas Worlwide, à peine sortis de l’affaire DSK, sont pris à intoxiquer les journalistes et le fondateur Séguéla parmi les clients de la banque Reyl. Même les médiacrates sont dans les choux. Médiapart donne le la et Aphatie rase les murs.

Lire la suite

19:07 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

05/04/2013

Combattre le FN

Formation-combattre-le-FN.jpg

18:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les réformes Hollande de la Constitution : bricolages et renoncements

hollande.jpg

La réforme constitutionnelle voulue par François Hollande a été présentée mercredi 12 mars en Conseil des ministres. Quatre projets séparés de révision constitutionnelle ont été déposés.

 

I. Les promesses oubliées du candidat Hollande

 

Hollande a enterré plusieurs promesses de sa campagne présidentielle, parfois pour le meilleur, souvent pour le pire. Retour sur quelques promesses oubliées :

 

Engagement n° 50 : « J’accorderai le droit de vote aux élections locales aux étrangers résidant légalement en France depuis cinq ans. ». Hollande a enterré également cette promesse de 30 ans. Pourtant, il y avait urgence à faire voter cette disposition pour permettre aux étrangers de voter aux municipales de 2014. Le Front de Gauche était même prêt à apporter son soutien à cette mesure qui aurait pu rassembler la gauche. François Hollande a même renoncé à mener le combat sur cette question.

 

 « Et c'est pourquoi je demanderai au lendemain de la présidentielle au Parlement de supprimer le mot "race" de notre Constitution. » mars 2012, lors d’un meeting consacré à l’outre-mer. François Hollande a renoncé à une promesse symbolique de sa campagne.

 

Engagement n° 48 : « J’augmenterai les pouvoirs d’initiative et de contrôle du Parlement, notamment sur les nominations aux plus hauts postes de l’État, afin de les rendre irréprochables. Je ferai voter une loi sur le non-cumul des mandats. Je renforcerai la parité entre les femmes et les hommes en alourdissant les sanctions financières contre les partis politiques qui ne la respectent pas. J’introduirai une part de proportionnelle à l’Assemblée nationale ». Ces propositions ne nécessite pas de révision constitutionnelle. Alors qu'elles sont facile à mettre en œuvre avec la majorité dont dispose le PS, elles ont été enterrées.

 

Engagement n°46 : « Je proposerai d’inscrire les principes fondamentaux de la loi de 1905 sur la laïcité dans la Constitution. » Disparu ! La proposition de François Hollande était dangereuse car elle revenait à constitutionnaliser le concordat d'Alsace-Moselle. Mais au lieu de renoncer à cette attaque anti-laïque, le président de la République a préféré renoncer carrément à la constitutionnalisation de la loi de 1905.

 

Engagement n°47 : « Je réformerai le statut pénal du chef de l’Etat. ». Les projets de lois proposés ne concernent que le statut "civil".

 

Engagement n° 56 : « Je ferai ratifier la Charte européenne des langues régionales. » Une autre promesse oubliée. Tant mieux car le Conseil d'Etat vient de confirmer que cette Charte est contraire aux principes de la République, à commencer par l'égalité des citoyens devant la loi et l'unité du peuple et de la République.

 

Lire la suite

18:30 Publié dans ARGUMENTAIRE, Le parti socialiste au pouvoir | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

03/04/2013

REMUE MENINGES GANGES

REMUE MENINGES.jpg

remue meninges avril.pdf

20:05 Publié dans COMITE AIGOUAL CEVENNES VIDOURLE, REMUE MENINGES | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Un duo de choc

Ayrault-Hollande.jpg

 

Tiens, le premier ministre est toujours là ! L’entretien de Jean-Marc Ayrault au Journal du Dimanche rappelle trois jours après la prestation télévisuelle du président de la République qui l’avait zappé que la Cinquième République est également dotée d’un premier ministre. Voilà qui devrait modérer l’image de dérive personnelle du pouvoir. Sauf qu’Ayrault y officialise le recours aux ordonnances qui dessaisit les parlementaires de leur droit d’amendement. C’est ainsi que serait mis en œuvre le « choc de simplification » annoncé par Hollande. Attention, ce choc pourrait être davantage qu’une formule éculée de communicant oubliée dans un carton sarkozyste. Certes, huit lois de simplification ont été votées depuis 2002. Mais elles ont modifié de nombreuses législations. Réviser les lois n’est jamais purement technique. C’est pourquoi ce chantier restait entre les mains des parlementaires.

 

Lire la suite

19:34 Publié dans Le parti socialiste au pouvoir | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Contre l’accord MEDEF !: Le Front de Gauche appelle à la mobilisation générale

Logo_du_medef.jpg

 

Les députés ne doivent pas voter cette loi ! 

Le Front de gauche rappelle son opposition à l’accord national interprofessionnel qui est débattu à l’assemblée nationale. Cet accord marque en fait un recul dans la négociation sociale au profit du MEDEF. Il signifie la casse du code du travail. Il constitue un accélérateur de licenciement et de précarisation notamment pour les femmes qui occupent 85% des emplois à temps partiel.

 

Lire la suite

19:16 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Aveux de Cahuzac

cahuzac-jerome-20120126_0177.jpg

 

Cahuzac a avoué. 

Ses aveux en appellent d’autres.
Qui savait aussi et s’est tu ?

 

Lire la suite

19:06 Publié dans COMMUNIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

29/03/2013

Sarkozy, sors de ce corps !

Pujadas-Hollande.jpg

 

Après quelques secondes d’émission, François Hollande avait tout dit ce soir : "tous les outils sont là". Ni changement de cap, ni nouveauté donc dans l’arsenal d’une politique de l’offre et de l’austérité qu’il a vanté pendant une heure. Ou plutôt si une confirmation : le Président compte bien s’attaquer lui aussi aux retraites en allongeant la durée de cotisation. Et un renoncement : celui de la légitimité du Parlement à faire la loi puisque le président exige des parlementaires qu’ils se couchent devant l’accord Medef.

 

Lire la suite

21:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

L’Elysée enlisé

 

illustrations-elysee-1.jpg

S’il avait appliqué le choc de simplification à son discours François Hollande aurait pu dire: "ça ne marche pas mais je continue". Sous une forme anesthésiante, le Président a annoncé deux très mauvaises nouvelles.

D’une part on devra partir encore plus tard en retraite. D’autre part le budget de l’Etat va encore baisser et les services publics reculer.

Il y a deux oubliés de taille dans la soirée. Le changement dont il n’est plus question. Et la finance qui était censée être l’ennemi. En fait le locataire de l’Elysée est enlisé et le pays avec lui.

Plus que jamais le changement de cap est urgent. Le Front de gauche le prépare.

 

 

 

21:32 Publié dans COMMUNIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Congrès 2013 : Une vision ample

2013-03-22-congres-20130322_CongresPG_1083.jpg

 

Le discours de Jean-Luc Mélenchon lors du meeting de Bordeaux, le 24 mars, a abordé les questions de l’écosocialisme, de la mer, de l’Euro-méditerranée. Des sujets dont la presse n’a pas parlé… En voici de courts extraits.

 

Lire la suite

21:27 Publié dans ECOSOCIALISME, JEAN LUC MELENCHON | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

25/03/2013

Le Café repère de la Petite Camargue donne la parole au monde ouvrier

CAFE REPERE.JPG

Le café repère de la Petite Camargue a projeté à Vergèze ce samedi 23 Mars le film « Grandpuits et petites victoires » d’Olivier Azam. Ce film relate la grève des salariés de la raffinerie Grandpuits en région parisienne lors du mouvement contre la réforme des retraites en Octobre 2010. La séance, en présence du réalisateur, a été suivie d’un débat.

Lire la suite

20:12 Publié dans CAFE REPERE | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

21/03/2013

Congrès Parti de gauche du 22 au 24 mars 2013

congrès PG 2013.png

18:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Universités : la LRU 2 aggrave la politique de Sarkozy

université LRU2.jpg

Derrière des affichages budgétaires trompeurs, la nouvelle loi sur l'université présentée par le gouvernement conforte la politique de Nicolas Sarkozy initiée avec la loi LRU de 2007. Cette loi a pourtant renforcé les inégalités entre universités en plaçant un grand nombre d'entre elles en déficit. Et en accélérant la marchandisation et la privatisation de l'enseignement supérieur.

 

1) GOUVERNANCE, EVALUATION : DES AMELIORATIONS EN TROMPE L'OEIL

 

La loi présentée par la ministre Fioraso prétend répondre au mécontentement du monde universitaire, grâce :
– d'une part, à l'amélioration de la gouvernance, censée être à l'avenir plus collégiale ( limitation du pouvoir des présidents d'université, qui ne peuvent plus effectuer qu'un seul mandat, et peuvent éventuellement faire l'objet d'une procédure d'impeachment)
– d'autre part, la suppression de l'AERES, agence d'évaluation instituée par la LRU

 

Lire la suite

18:45 Publié dans ARGUMENTAIRE, EDUCATION NATIONALE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

20/03/2013

"VOTE FN : POURQUOI?"

INVITATION DU “FRONT de GAUCHE”

2° circonscription du Gard

MARDI 26 mars 18h30 Maison du peuple au CAILAR

Madame, Monsieur,

A l'occasion de la présentation du livre "VOTE FN : POURQUOI?" édité par les éditions AU DIABLE VAUVERT,

Le collectif Front de Gauche vous invite à participer à la rencontre-débat avec les auteurs :

Danielle FLOUTIER, Catherine BERNIE BOISSARD, Elian CELLIER, Raymond HUARD (avec la participation de Claude MAZAURIC)…

Lire la suite

19:29 Publié dans FRONT DE GAUCHE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

café repère: Grandpuits et petites victoires

AffichetteA3 23 mars -1.jpg

AffichetteA3 23 mars.jpg

19:10 Publié dans CAFE REPERE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Jean-Luc Mélenchon à C Politique


J.L. Mélenchon à "Dimanche C politique" sur... par lepartidegauche

12:26 Publié dans JEAN LUC MELENCHON | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Crèche Baby-loup : La laïcité prend l’eau de toute part !

laicité.jpg

 

Dans l’affaire de la crèche Baby-Loup, le jugement(1) rendu par la cour de Cassation, montre une fois de trop que l’édifice de notre République laïque prend l’eau de toute part.

 

C’est un très mauvais signal car cela va raviver les revendications communautaristes. Mais surtout le Parti de Gauche attend du ministre de l’intérieur autre chose que des déclarations lénifiantes. M. Valls, Il ne suffit pas de “regretter la décision de la Cour de cassation sur la crèche Baby-Loup et sur cette mise en cause de la laïcité”. Gouverner c’est agir.

Lire la suite

12:17 Publié dans COMMUNIQUE, Laïcité | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

compte rendu rencontre avec le député Fabrice Verdier

FDG PSE 16 03 2013.jpg

 

Ce samedi 16 Mars 2013, une délégation du Front de Gauche a rendu visite àMonsieur le DéputéFabrice Verdier à sa permanence, Caserne Pépin àPont Saint Esprit.

 

La rencontre respectueuse, n'en a pas été pour autant sereine ! L'Accord National Interprofessionnel (dit ANI) fait l'objet de désaccord profond et le gouvernement persiste pourtant à le présenter en l'état au Parlement en Avril, pour le transposer dans la loi.

 

Le Député de la 4ème circonscription du Gard, signataire d'une motion en ce sens, a une lecture positive de cet accord désastreux … Il s'abrite principalement derrière des mesures, présentées comme des avancées, alors que cet accord est essentiellement régressif. Par exemple :

 

 

Lire la suite

11:57 Publié dans COMITE UZEGE - VALLEE DU RHONE, FRONT DE GAUCHE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

18/03/2013

pOcean’s 17

Depuis que les 17 ministres des finances de la zone euro ont décidé une ponction sur tous les comptes bancaires de Chypre, beaucoup découvrent abasourdis la réalité du coup d’état financier que nous avons décrit de longue date.

Le traité européen TSCG, dit Merkhollande, chargeait déjà la Troïka (Commission Européenne-BCE-FMI) d’arracher de force aux peuples le tribut réclamé par les banques. Quand ces dernières estiment que l’Etat qu’elles ont saigné est devenu inapte à le faire, elles le prélèvent désormais directement !

Lire la suite

13:11 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

15/03/2013

Le Retour du Two Pack

Lors de la séance de Septembre 2012, le Parlement européen avait voté une première fois sur le fameux « two-pack », sorte de retranscription législative du traité Merkozy et du traité instituant le Mécanisme européen de Stabilité (MES). Il n'y avait cependant pas eu de vote final sur les deux propositions de règlements qui le composent, les rapporteurs ayant demandé à poursuivre les négociations avec le Conseil et la Commission (ce qu'on appelle le "trilogue" dans le jargon parlementaire).

Le trilogue s'est terminé le 20 Février 2013. Les députés de la commission parlementaire concernée n'ont cependant eu accès aux documents, en bon "globish" que 5 jours plus tard. Quant à la version française, il aura fallu attendre le 4 Mars pour en disposer dans une version non certifiée. Nous n'avons toujours rien reçu de certifié à ce jour d'ailleurs!

Vous trouverez ci-dessous une analyse détaillée des différentes étapes de rédaction de ces deux règlements austéritaires.

L'analyse prend la forme suivante pour chacun des deux textes:
I. Le but du projet de règlement
II. la position sur laquelle s’était accordée la majorité du Parlement européen, sociaux-démocrates compris, en Septembre 2012
III. mon intervention en séance à propos du texte amendé
IV. le résultat du trilogue
V. mon intervention en séance sur le texte final

Règlement numéro 1 :
Un carcan austéritaire pour les Etats déjà sous le coup d'un programme de la Troïka

I. Le but du règlement proposé par la Commission européenne

Il s'agit d'entériner dans un règlement européen (transposition telle quel le obligatoire) les conditions de fonctionnement qui entourent l'élaboration, la mise en place et la surveillance des plans UE-FMI d'ores et déjà appliqués à la Grèce, l'Irlande et au Portugal.

II. Les points clés de la proposition de la Commission

1. Mise en place automatique d'une surveillance accrue de la Commission sur des Etats qui

- risquent une situation financière grave et devraient recevoir une assistance financière
- ont reçu une assistance financière "de précaution" liée à un programme d'ajustement partiel (assistance financière provenant d'un ou plusieurs Etats membres, du Fonds européen de stabilité financière, du Mécanisme européen de stabilité financière, d'une institution financière internationale "comme le FMI" )
- ont reçu une assistance financière liée à un programme d'ajustement complet comme en Grèce ou en Irlande assistance financière provenant d'un ou plusieurs Etats membres, du Fonds européen de stabilité financière, du Mécanisme européen de stabilité financière, d'une institution financière internationale "comme le FMI")

A noter: l'Etat concerné n'aura le droit que de donner son point de vue sur le sujet. La Commission pourra quant à elle décider de prolonger son mandat de surveillance renforcée tous les 6 mois.

2. A la demande de la Commission, les Etats sous surveillance accrue devront

- transmettre les informations sur les institutions financières qui sont sous la surveillance de superviseurs nationaux
- mettre en place des stress test et des analyses sur le secteur bancaire, le tout sous le contrôle de la BCE et en faire un rapport détaillé
- suivre les avis de l'autorité bancaire de surveillance (agence liée à la Commission) sur son système bancaire
- communiquer toute information sur sa gestion des déséquilibres macroéconomiques

3. La BCE et la Commission enverront des experts contrôler l'application des mesures

4. Le Conseil peut décider de "recommander" à un Etat de "demander" une assistance financière (c'est-à-dire d'appliquer un programme d'austérité drastique en échange d'un prêt)

- Cette décision est prise à la majorité qualifiée, sur rapport de la Commission,
- Cette recommandation est rendue publique.

5. Programmes d'ajustement:

- quelle que soit l'origine de l'assistance financière reçue (autres Etats membres, FESF, MESF, FMI) l'Etat doit négocier un programme d'ajustement avec la Commission et la BCE
- le programme est préparé par la BCE, la Commission et le FMI "lorsque que cela est possible"
- les Etats membres de la zone euro adoptent le programme d'ajustement à la majorité qualifiée de ses membres (pas de droit de veto possible pour sauver un autre Etat de la cure d'austérité. pas de droit de vote de l'Etat concerné)
- La Commission et la BCE surveillent l'application du programme et négocient avec l'Etat concerné les modifications à y apporter
- Le Conseil adopte les modifications à apporter à la majorité qualifiée

6. La surveillance accrue dure jusqu'à ce que l'Etat concerné ait remboursé 75% de l'assistance financière qu'il a reçue d'un ou d'autres Etat-s membre-s, du FESF ou du MESF (rien n'est dit pour les aides du seul FMI).

- Les missions des experts de la Commission et de la BCE sont maintenues.
- Le Conseil peut encore recommander à l'Etat de prendre des mesures d'ajustement (vote à la majorité qualifiée, une fois de plus)

7. Si un Etat sous le coup d'un programme d'ajustement ne remplit pas les conditions de ce dernier, les octrois de fonds structurels de l'UE vers cet Etat seront suspendus

Ce règlement entrera en vigueur 20 jours après sa publication au journal officiel de l'UE. Le commissaire Olli Rehn a annoncé lors de la conférence de presse de présentation du nouveau "paquet" qu'il en ferait usage "dès le premier jour de son entrée en vigueur"

III. Les amendements proposés par le Parlement européen en Septembre 2012

• De bonnes intentions

Permettre de restreindre la liberté de circulation des capitaux notamment pour lutter contre l'évasion fiscale:
-rappelle que la libre circulation des capitaux "peut être restreinte par des législations nationales si cette restriction est motivée par des raisons d'ordre public. Ces motifs peuvent inclure la lutte contre l'évasion fiscale, notamment pour les États membres qui connaissent ou qui risquent de connaître de graves difficultés du point de vue de leur stabilité financière dans la zone euro"
-rappelle que "le Conseil peut autoriser des restrictions vis-à-vis de pays tiers responsables de mouvements de capitaux provoquant de sérieuses difficultés pour le fonctionnement de l'Union économique et monétaire"

Prendre en compte les partenaires sociaux dans la préparation de l'austérité…:
-demande d'"impliquer les partenaires sociaux et les organisations de la société civile dans la préparation, la mise en œuvre, le contrôle et l'évaluation des programmes d'assistance technique"

Ne pas faire de chantage au versement de fonds européens:
-supprime 
la suspension des paiements ou engagements des fonds de l'Union" prévue par la Commission dans les cas où un Etat ne remplit pas les conditions prévues pare la troïka

Mais pas besoin de faire du chantage: de fait, un Etat saigné par la Troïka ne peut pas cofinancer les projets que financent en partie ces fonds ce qui revient à une suspension

Geler pour un moment les intérêts que l'Etat en faillite paie aux banques:
-propose que la Commission puisse placer temporairement un Etat "sous protection juridique", c'est-à-dire à geler les taux d'intérêts de la dette d'un Etat qui ne parvient plus à payer sa dette. Le Conseil pourrait abroger cette décision de la Commission à la majorité qualifiée

Mais attention! Il y a des conditions à cela:
-les nouveaux prêts consentis à l'État membre par des organismes privés "doivent être remboursés en priorité"
-l'Etat membre devra mettre en œuvre strictement les mesures demandées par la Commission et autres institutions financières

Et attention! Cette "protection juridique" ne sera pas mise en œuvre avant… 2017!

• Des amendements plus nuisibles que la proposition

Le Parlement en faire valoir du FMI:
-demande la présence du FMI "le cas échéant" dans les missions d'évaluation de la Commission et de la BCE dans les Etats membres mis sous surveillance renforcée et dans la préparation des plans d'austérité liés à une "assistance financière"
-insiste sur la collaboration de la Commission avec "d'autres institutions européennes et/ou internationales pertinentes"(comprenez principalement le FMI) pour l'"assistance technique" à la mise en œuvre des plans d'austérité

Lire la suite

11:55 Publié dans ARGUMENTAIRE, JEAN LUC MELENCHON | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Non à la baisse du pouvoir d’achat des retraités !

Les « partenaires » sociaux qui gèrent les régimes de retraite complémentaire sont parvenus à un protocole d’accord qui a pour but de réduire le déficit annuel de l’Agirc-Arrco de 3,1 milliards d’euros à l’horizon de 2017.

Lire la suite

10:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Retour du livret ouvrier : stupeur et tremblements

peillon.jpg

 

Peillon fait décidément ses mauvais coups en douce. Alors même que sa triste loi d’orientation scolaire est actuellement étudiée au Parlement, le Journal Officiel du 14 mars nous révèle la création d’un fichier national enregistrant le devenir professionnel des élèves d’enseignement technique et professionnel et des apprentis.

 

Lire la suite

10:53 Publié dans COMMUNIQUE, EDUCATION NATIONALE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Abrogez le délit d’offense au Président !

casse toi pov con.jpg

Après 4 ans de bataille acharnée de notre camarade Hervé Eon dans les tribunaux et du Parti de Gauche au Parlement contre le délit d’offense au chef de l’Etat, la Cour européenne des droits de l’homme vient de confirmer que ce délit porte atteinte à la liberté d’expression.

Lire la suite

10:41 Publié dans COMMUNIQUE, JEAN LUC MELENCHON, SOLIDARITE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Un nouveau Pape « 100% réac »

rome.jpg

 

Loin d’être un signe d’ouverture du Vatican qui se dote pour la première fois d’un Pape non européen, l’élection à sa tête de l’argentin Jorge Mario Berloglio sonne la volonté de l’Eglise catholique romaine de reprise en mains de tout le continent latino-américain qui a vu se développer les régimes progressistes fondés sur les révolutions citoyennes et mettant en œuvre d’importantes réformes de société.

Jorge Mario Berloglio a été auditionné plusieurs fois concernant les crimes commis par la dictature militaire entre 1976 et 1983, sous laquelle l’Eglise argentine avait gardé un silence complice, et en particulier sur les vols d’enfants et le mouvement des Mères de la place de Mai. Il s’oppose ouvertement à l’avortement et à l’euthanasie, en qualifiant le mouvement pro-choix de «culture de mort». Il s’est aussi publiquement opposé à la distribution gratuite de préservatifs. Pourtant, 500.000 femmes ont aujourd’hui recours à des avortements illégaux en Argentine et chaque année une centaine en meurt.

Lire la suite

10:28 Publié dans COMMUNIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

A propos du nouveau chef de l’église catholique

20130303_Rome_0013.jpg

L’élection de Jorge Mario Berloglio comme nouveau pape n’est pas une bonne nouvelle pour les progressistes du monde chrétien ni pour la révolution citoyenne en Amérique du sud.

Lire la suite

10:21 Publié dans COMMUNIQUE, JEAN LUC MELENCHON | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

14/03/2013

Fin de la gratuité des transports scolaires dans le gard

Les transports scolaires victimes de la soumission du CG au dogme libéral de l’austérité.

 

Le Conseil général s’apprête à voter la fin de la gratuité des transports scolaires.

C’était un marqueur de gauche de son action dont se glorifiait jusque-là, à juste titre, Damien Alary son président et sa majorité.

Leur acceptation sans rechigner du cadre d’austérité imposé par le gouvernement social-libéral Hollande-Ayrault les contraindrait à ce renoncement.

Lire la suite

09:50 Publié dans COMMUNIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |